Notez des films
Mon AlloCiné
    Hayao Miyazaki à la retraite : qui succèdera au maître ?
    28 janv. 2014 à 10:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors que le maître incontesté de l’animation japonaise a récemment annoncé son départ à la retraite à l'âge de 72 ans et après "Le Vent se lève", en salles depuis le 22 janvier, la question d’un successeur à la tête du mythique studio Ghibli se pose plus que jamais. Mais qui aura les épaules pour reprendre le flambeau d'Hayao Miyazaki ?

     

    Le vent se lève pour Hayao Miyazaki ! Plus que le titre de son ultime long métrage, en salles depuis le 22 janvier, cette formule sonne aussi comme l’annonce d’une retraite bien méritée pour le maitre de l'animation japonaise. C’est donc tout naturellement que l’on peut se poser la question : qui, au sein du célèbre studio Ghibli, pourra réunir le talent et le charisme nécessaires pour perpétuer son oeuvre ? Depuis plus de 15 ans, le senseï est d'ailleurs à la recherche de celui qui pourra reprendre les rênes de Ghibli après lui. Une énorme responsabilité, et une interrogation plus que jamais d'actualité...

     

    Les vétérans

    Lorsque l’on parle d’éventuels successeurs à Miyazaki, il est normal de penser d'abord aux personnes qui ont gravi à ses côtés les premières marches du succès, à la naissance du studio Ghibli, et donc en particulier au prestigieux Isao Takahata. Cofondateur du studio et véritable bras droit de Miyazaki, ce réalisateur émérite a en effet signé plusieurs chefs-d’œuvre tels que Pompoko, Mes voisins les Yamada, et surtout le bouleversant Tombeau des lucioles.


    Mais voilà ! Takahata n’est pas dessinateur et se considère avant tout comme un metteur en scène. C’est probablement la raison pour laquelle il n’a jamais été annoncé officiellement comme le successeur de Miyazaki, ce qui ne l’empêche pas de préparer actuellement un nouveau long métrage, The Tale Of The Bamboo Cutter. Restent d’autres anciens de Ghibli tels que Hiroyuki Morita, réalisateur du Royaume des chats, ou Yoshifumi Kondo, qui a longtemps été considéré par les deux fondateurs du studio comme leur digne héritier, jusqu’à son tragique décès en 1998. Mais après tout, Ghibli n’aurait-il pas besoin d’un peu de sang neuf ?

    La nouvelle génération

    Rares sont les jeunes réalisateurs qui se sont dernièrement vus confier l’honneur de mettre en scène un long métrage Ghibli. Toutefois, le premier en lice, Hiromasa Yonebayashi, s’est récemment montré à la hauteur de l’exercice avec son attendrissante Arrietty, qui reprenait notamment plusieurs thèmes de prédilection de Miyazaki, à savoir l’écologie et la place de l’homme face à la nature. Le second n’est autre que le fils du senseï , Goro Miyazaki...

    Mais en essayant de marcher dans les traces de son père, le fils n’a pas toujours été particulièrement bien reçu par ce dernier. Avant la sortie du premier long métrage de Goro, Les Contes de Terremer (2006), Hayao serait ainsi sorti d’une projection test en déclarant qu’ "un film ne se résum(ait) pas seulement aux sentiments" et que son fils n’était "pas encore adulte". Un jugement pour le moins abrupt que le maître de l’animation adoucira quelque peu 5 ans plus tard lors du second long métrage de Goro, La Colline aux Coquelicots, pour lequel les deux hommes auront l'occasion de collaborer de façon plus concrète (voir notre interview).

    Et après ?

    L’expérience d’Isao Takahata… L’héritage familial de Goro Miyazaki… Ces critères suffisent-ils à supporter le poids du studio d’animation de référence au Japon ? En attendant une réponse, on peut toutefois compter sur les sorties de deux nouveaux longs métrages signés par les deux fondateurs des studios. The Tale Of The Bamboo Cutter, un projet encore mystérieux signé par Isao Takahata et adapté d’un conte populaire japonais, ainsi que la toute dernière pépite de Miyazaki : Le vent se lève, dans lequel le senseï met un coup de crayon final à sa carrière en revenant à un thème qui lui est cher : l’aviation. En attendant que le vent nous amène, on l’espère promptement, un nouveau maitre de l’animation japonaise…

    Découvrez notre dossier complet sur le cinéma de Miyazaki

    Thomas Imbert

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • aurwell
      J'adore Miyazaki mais je suis entièrement d'accord avec toi. On peut aussi citer Makoto Shinkai qui nous offre une animation tout simplement magnifique !
    • aurwell
      "Sensei" - y'a pas d'accent tréma sur le i.
    • Saymyname-WW
      Les gars, laissez tomber, Gimli est encore en train de faire son dictateur du bon goût. Maintenant, les jeunes réalisateurs n'ont même plus le droit de prendre de l'expérience... grande classe ! Les deux premiers Miyazaki était moyen, c'est à partir de Nausicaa que ça a décollé. Donc si le maître a eu le temps de s'améliorer pourquoi pas les autres... De plus, La Colline et Arrietty sont des bons films...
    • Saymyname-WW
      Encore et toujours dans la provoc... Il faut peut être laisser du temps aux jeunes réalisateurs du studio de prendre de l'expérience. Est ce que les premiers films de Miyazaki étaient des grandes réussites ? Horus et Le Chateau de Cagliostro était sympa mais sans plus. C'est à partir de Nausicaa que la qualité de ses films a explosé. De plus, Arrietty et La Colline aux Coquelicots étaient des bons films mais bon tu t'en fous car c'est juste pour la provoc que tu as dit ça.
    • gimliamideselfes
      C'est surtout un producteur… il a inventé Mickey oui, en reprenant et modifiant un visuel qui existait déjà.Et Walt Disney a quand même adapté en tant que producteurs pleins de contes en enlevant l'essence psychanalytique de ceux-ci, tout l'aspect terrifiant et formateur.
    • axel j.
      Comment peut il faire des trucs, alors qu'il est mort? o.O et sinon ne dit pas le contraire de qu'il a fais des truc bien, car c'est lui qui a révolutionner le cinéma d'animation, qui à inventer la souris la plus célébre... bon bref, y'a pas besoin d'étre cultiver.
    • cecilia4E
      En effet il a déclaré en Septembre 2013 que "Le Vent Se Lève" serait son dernier film, mais il a ensuite retiré sa déclaration au moment de Noël. Ce n'est pas la première fois qu'il repousse sa retraite, donc ce n'est pas vraiment surprenant. Il y aura donc très sûrement un autre après ce dernier. Peut-être qu'Allociné pourrait se tenir mieux au courant?
    • Windrider
      Hayao Miyazaki restera la référence absolue, celui qui a fait de l'animation japonaise ce qu'elle est aujourd'hui. J'ai adoré tous ses films, à l'exception de Porco Rosso. J'ai aussi beaucoup aimé Nausicaä en manga. Cela aurait été bien de parler d'autres excellents réalisateurs d'animation japonaise comme Makoto Shinkai et Mamoru Hosoda.
    • Vivien19
      Il l'a été mais ils l'ont licencié au début des années 2000. C'est lui qui devait réaliser "Le Château ambulant" à l'origine !
    • gimliamideselfes
      Ah Walt Disney fait de bons trucs ?
    • axel j.
      C'est pas parce que Walt Disney est Mort qu'il faut fermer les Studios de Disney ;)
    • borat8
      Le meilleur héritier de Miyazaki n'est même pas au studio ghibli et c'est Mamoru Hosoda.
    • BiggerThanLife
      Je confirme... mais bon je vais pas le plaindre non plus. Bon moi, par principe, j'ai un problème avec l’aristocratie ^^ Mais des dérogations sont possibles ^^ Kiefer Sutherland, Charlie Sheen, par exemple, je leurs ai signé une dérogation en bonne et due forme ^^ lol
    • Syoul33
      Ah d'accord, ben merci des infos, je le découvrirai en commençant par Lola Montès peut-être.
    • gimliamideselfes
      Godard disait que Kubrick copiait froidement les travellings de Max Ophüls. Si ça peut t'aider. Mais ne t'attends pas à du Kubrick dans le propos ou autre. Le point commun c'est la passion pour les travellings.
    • gimliamideselfes
      Ben il vaut mieux arrêter sur le prochain Takahata (et espérer qu'il soit bon) et finir bien que de sortir des collines aux coquelicots informes et fades. C'est mieux que les trucs Dreamworks (et encore), mais ça ne vaut pas le coup.
    • Docteur Jivago
      Ah ok, pour ma part je ne m'y connais pas assez pour juger cela, mais dans le fond on peut leur laisser une chance et voir d'ici 4/5 ans le résultat et constat...
    • dionysos_46
      Il a été exhumé ce sujet, en fait!
    • dionysos_46
      On avait compris, l'Anglais. C'est pas un cadeau non plus d'être son fils dans un tel contexte, un peu comme les Henry Jones dans Indy3.
    • Syoul33
      C'est pas du tout contre toi ça me rend juste curieux, mais tu pourrais me citer un réalisateur (ou plusieurs même si tu veux) dans le style de Kubrick + intéressant ? Que je fonce regarder leurs films vu que Kubrick fait partie de mes préférés ^^'
    Voir les commentaires
    Back to Top