Notez des films
Mon AlloCiné
    De Twilight à Personal Shopper : comment Kristen Stewart s'est libérée du star system !
    Par Laetitia Ratane — 17 mai 2016 à 12:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Exit les héroïnes éthérées de saga à succès. 4 ans après la fin de "Twilight", Kristen Stewart illumine Cannes, aux bras de Woody Allen ET d'Olivier Assayas, prouvant l'éclectisme de ses choix éclairés. Récit d'une mutation avérée...

    Les films du Losange
    Après avoir joué les sécrétaires d'un puissant agent de stars indifférente aux sirènes d'Hollywood chez Woody Allen, elle campe l'assistante préposée à la garde robe d'une célébrité dans Personal Shopper. Dans Sils Maria, du même Assayas, elle incarnait déjà la jeune assistante protectrice et franche de Juliette Binoche, une vedette de cinéma étouffée par un milieu qui ne pardonne rien au temps qui passe. Un milieu que Kristen Stewart, connaît déjà sur le bout des ongles, sur grand écran donc mais aussi et surtout à la ville, elle qui a été élevée dès l'enfance sur ses petits et grands plateaux, aux côtés d’une mère scripte et d’un père régisseur chez Fox. Un milieu surtout qui lui a très tôt montré son visage le plus séduisant, en lui décernant le statut instable de star montante dès les premiers signes de la déferlante Twilight. Un milieu enfin qu’elle est vite parvenue à dompter en parsemant deci delà son parcours de petites perles de cinéma...


    Des premiers pas discrets mais remarqués

    Disons le clairement, Twilight n'est pas la règle mais plutôt l'exception dans la carrière de Kristen Stewart, adepte dès l'enfance d'un cinéma d'auteur et/ou exigeant. Avant la célèbre saga, son regard voilé et son visage d’ange avaient ainsi déjà inquiété les cinéphiles férus de David Fincher et de Jodie Foster, réunis dans la Panic Room. Un rôle intrigant de jeune enfant diabétique et sombre, qui est encensé par la critique.

    Columbia TriStar Films

    Kristen Stewart et Jodie Foster


    Ténébreuse, la jeune actrice le sera encore par la suite dans quelques productions confidentielles dont le drame Speak, qui lui offre le rôle difficile d’une jeune victime devenue mutique après avoir subi un viol. Ce début de parcours au cordeau a vite le mérite d’attirer l’attention du cinéma indépendant et surtout de Sean Penn. L’acteur-réalisateur la fait croiser la route de l’énigmatique Emile Hirsch dont elle s’éprend, dans son road movie coup de cœur Into The Wild.

    Summit Entertainment
    Robert Pattinson et Kristen Stewart


    La déferlante "Twilight"

    Entre ces premiers pas discrets à la saga à succès ? Le grand saut. Celui qui pendant 5 ans l’érige en objet du désir du vampirique Robert Pattinson et de millions de fans biberonnés à l’univers fantastique de la romancière Stephenie Meyer. Mordue de blockbusters, Kristen l’est elle aussi et l’avoue à qui veut l’entendre, rompant avec la tradition éculée qui consiste à avoir honte de son propre accès trop facile à la notoriété  : fidèle elle est, et fidèle elle le restera à l'évanescente Bella, qu'elle "adore", qui l'a "obsédée" et à qui elle doit tout. Tout y compris les honneurs de la Rumeur qui traquera sa vie privée et jugera ses moindres humeurs et infidélités. Peu importe. La comédienne assume et embrasse à pleine bouche les douceurs autant que les douleurs de la surmédiatisation.

    Scott Free Productions
    Kristen Stewart dans Welcome to the Rileys


    Ce star system qui commence un peu trop à la vampiriser, Kristen Stewart décide vite de le dompter. Dès qu'elle peut (et parallèlement aux tournages de la saga aux dents longues), elle choisit de contourner les lignes droites de sa route toute tracée, à la faveur des quelques rares sentiers non encore balisés : de ceux qui font croiser les bras ardents de l'ex vampire Dakota Fanning qu'elle étreint torridement dans Les Runaways (voir la scène) ; de ceux qui mènent aux clubs de strip tease fréquentés par James Gandolfini dans Welcome to the Rileys ; de ceux surtout qui ouvrent les vannes et les horizons, au nom d’une fureur de vivre qui laisse tout derrière sans se poser de questions (Sur la Route).

    Lorsqu'ils sont prêtés à une icône féministe rebelle, à une prostituée émouvante ou à une aventurière plutôt torride, les traits fins surmaquillés de Kristen Stewart attirent de nouveau le regard du cinéma indépendant (dont Sundance), qui l’avait un temps boudée.

    La scène sexy des "Runaways"

     

     

    Sur la route du succès public et critique
    Corbis
    Grâce à Walter Salles, la belle rebelle retrouve le road movie en même temps qu’elle monte les marches très prisées de Cannes. A cette férue de littérature qui "aime se faire peur", le Festival ouvrira trois fois ses portes, dont deux aux bras du grand Olivier Assayas. Charme trouble, moue tantôt boudeuse, tantôt radieuse, sur la Croisette Kristen Stewart a, et c’est l’apanage des stars, ce don de charmer ou d'agacer à sa guise.

    Dans Sils Maria, elle est tout simplement formidable, donnant sans outrance et avec élégance la réplique à la magistrale Juliette Binoche. Un solide et grand écart qui lui offre le César du Meilleur Second rôle, et nourrit son désir de travailler de nouveau pour le cinéma français.

    Kristen Stewart bientôt dans un nouveau film français?

    Kristen Stewart : "Si vous n'avez pas peur, ça ne vaut pas le coup"

     

    En 2015, elle crève l'écran dans Still Alice aux côtés de Julianne Moore, autre grande dame audacieuse du cinéma mondial, récemment auréolée de l'Oscar de la Meilleure actrice pour son rôle. Même regard voilé, même investissement, même écoute dévouée, il n'y a pas à dire, Kristen Stewart sait ce que "supporter" (en bon franglais) et donner la réplique veut dire.

    Ces récents duos féminins au diapason l’éloignent ainsi définitivement du milieu aseptisé et réducteur d’Hollywood, milieu qu’elle a continué à contourner par la suite, dans des projets toujours plus variés : devant la caméra dans le film de guerre The Guard où elle campe une militaire engagée, mais aussi derrière la caméra en réalisatrice d’un clip country pour le groupe Sage + The Saints. Cette année au Festival de Cannes, elle est l'ange gracieux du Cafe Society de Woody Allen, aux côtés de son partenaire de prédilection Jesse Eisenberg (après American Ultra)  ; ainsi que la Personal Shopper et muse magnétique d'Olivier Assayas. 

    Mars Films
    Jesse Eisenberg et Kristen Stewart : l'alchimie

    Deux univers d'auteurs que la belle investit de son regard toujours aussi impénétrable. Un cheminement au cordeau malgré son tracé non calculé et ses incursions spontanées, qui font d'elle aujourd'hui une star adulée mais ET une comédienne de qualité, fascinant autant les foules que les initiés.

    Olivier Assayas nous parle de Kristen Stewart, sa révélation

     

    Kristen Stewart se confie à propos de sa seconde collaboration avec le grand metteur en scène

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • MGM-ranger
      C'est l'exception qui confirme la règle. ;)
    • ykinho
      "Only Lovers Left Alive" avec Tom Hiddleston.
    • ykinho
      Twilight n'a été qu'un aparté dans la jeune carrière de Kristen Stewart, il faut arrêter ces articles et ses commentaires la ramenant toujours à son rôle dans Twilight, lâchez l'affaire les gars et Allocine pour la même occasion. Moi je la connais pour tous ses autres films où elle a jouée et d'une excellente manière.
    • MickDenfer
      et puis elle a ce grain de folie qui habite les stars.
    • Cuderoy
      Le dossier est bon pour revenir sur sa carrière, mais je ne comprends pas l'acharnement qu'on a à dire qu'elle a "réussi" à sortir de star-système, toutes les actrices qu'on connait bien l'ont fait : Anne Hathaway s'est séparée de Disney, Emma Watson de Harry Potter, Jennifer Lawrence a déjà rebondi alors qu'elle n'a pas fini Hunger Games, Emma Stone n'est pas restée plus de 2 secondes bloquée à la vision de Gwen Stacy dans l'esprit des gens. Je suis certain que Shailene Woodley n'aura aucun mal à se faire une carrière post-Divergente. A l'image de Chloe Grace Moretz, faut juste se faire à l'idée que les actrices se font aujourd'hui remarquer grâce à des productions grand public (certaines bien sûr, pas toutes).
    • Imou
      KS libérée du star system?! Elle en est l incarnation ! Son virage pour les les films indépendants?? Obligatoire si elle veut faire partie des grandes actrices d Hollywood ! Comme toutes les autres, Scarlett, jennifer et Emma... Rajouter à ça, l obligation de devenir une icône mode et beauté, qui explique son rôle d égérie chez Chanel ! Elle suit scrupuleusement toutes les étapes pour devenir une "icône" à Hollywood, comme tant d autres ! Elle a rien d extraordinaire, ses qualités d actrice sont moyennes mais elle peut compter sur une super équipe de com et marketing ! Ça marche comme ça à Hollywood ! Et le public qui avale ça si facilement, il en redemande même ! Pour ses grands fans, comparez son personnage de sils Maria et celui de still Alice! Si vous êtes honnêtes, vous verrez à quel point ils sont proches et l interprétation identique ! Whao ! Quelle actrice ! Que du réchauffé !
    • Alex*56*
      Elle était très d'un naturel troublant dans Sils Maria ! J'aime bien cette actrice, elle fait un bon choix de carrière.
    • seke
      Autant je suis convaincue par elle autant Robert Pattinson me laisse complètement de marbre.Il y a un autre acteur que j'aimerai voir dans "d'autres" films, c'est Tom Hiddleston (le fameux "Loki" des films Thor/Avengers). Il a un sacré potentiel ce gars
    • MC4815162342
      Bah elle l'est pourtant, à mes yeux
    • john_mc_clane
      oui mais ça reste un très bon film ....
    • camille c.
      mais c'est fou ce qu'on peut avoir un avis différent sur l'art et les artistes , alors pour ma part meme si je ne me permettrais pas de juger cette actrice sur les quelques films qu'elle a fait je ne dirais pas non plus qu'elle est excellente ou même bonne , mon avis à ce jour sur elle reste neutre elle n'a pas encore donné de performance qui me fasse pencher d'un coté ou de l'autre
    • camille c.
      euh , mia wasikowska est une excellente actrice , saoirse ronan aussi , natalie portman , scarlett johansson , jennifer lawrence ,carey mulligan , emma stone ...... juste pour citer celles de sa generation mais je suis désolée et même si je l'aime bien et que je trouve injuste le fait qu'on lui colle tjrs l'étiquette de twilight , kristen stewart est loin d’être une excellente actrice
    • camille c.
      haha mdr
    • MC4815162342
      Excellente actrice !
    • Hareng rouge
      LEAVE KRISTEEN ALOOOOOOOOOOONE
    • Hareng rouge
      Sûrement qu'il a dû avoir des propositions aussi, pas sûr que Cronenberg s'interesse à Taylor Lautner.. Robert Pattinson a quelque chose de plus atypique aussi, physiquement.. ce qui veut pas dire que je l'aime pour autant heinC'est pas si difficile de faire les bons choix, c'est plutot quand y a manque d opportunités qu'on fait pas les bons souvent..dans Cosmopolis il était ok sinon
    • Hareng rouge
      LET KRISTEEN ALOOOOOOOOOONE
    • Leonzat
      Là, ça suffit. J'adore Kristen Stewart, je l'admire. J'aime sa personnalité, cette image mélancolique qu'elle montre qui est sublime, j'aime son jeu d'actrice. Et elle as peine un an de plus que moi mais elle as l'air tellement mature.Je vois tout ces commentaires, tout ces gens qui démontent Kristen en deux coups de cuillères de pots, comme si ils la connaissaient, comme si ils savaient qui elle est, la réduire à "Twilight", ne pas comprendre tout ce qu'elle dégage. Et qui peut juger le jeu d'une actrice ? Parce que vous êtes des spécialistes ? Qui peut vraiment donner son avis sur un jeu d'acteur en tant parfaitement objectif ? C'est tellement facile de la démolir, de la massacrer, de tailler en pièces sa vie privée, ses choix de rôles et tutti quanti. C'est tellement immature, réducteur, pathétique. Qui peut comprendre Kristen ? Qui peut la comprendre ? Qui peut juger de ce qu'elle est ? Qui sait qui est la véritable Kristen Stewart ? Les critiques sont faciles mais faites ce qu'elle fait, soyez elle :essayez au moins : je vous souhaite du courage. Je ne vois qu'une bande d'internautes frustrés et envieux, névrosés, ici. Surement quelques personnes immatures vont venir me démolir... : prenez votre pied allez y.
    • Leonzat
      Parfaitement dit.
    • I Fucking Like Movies
      Pattinson a su faire les bons choix, de là à dire que c'est un bon acteur la route est longue.
    Voir les commentaires
    Back to Top