Notez des films
Mon AlloCiné
    Le créateur de How I Met Your Mother : "C'était secrètement un drama et non une comédie !"
    Par Jean-Maxime Renault — 5 sept. 2014 à 18:59
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Pour la promotion de la 9ème et dernière saison de "How I Met Your Mother" sur NT1 à partir du 7 Septembre, nous avons rencontré le co-créateur de la sitcom culte, Craig Thomas, qui est revenu sur l'ensemble de la série, du début à la fin...

    20th Century Fox Television

    Sur l'inévitable comparaison avec "Friends"

    "Friends est une grande influence pour moi, et Cheers avant elle (ndlr: quand Friends a débuté, on lui reprochait de refaire Cheers). Elles m'ont donné envie de devenir scénariste. Jamais je n'oserai comparer How I Met Your Mother à elles !"

    "Beaucoup de sitcoms ont tenté de refaire Friends lorsqu'elle s'est achevée. Elle est très dure à remplacer. On est arrivé avec un an après la fin. Au départ, tout le monde nous reprochait la ressemblance. Et si la série a aussi bien marché, c'est à mon avis parce que l'on a justement essayé de s'en différencier un maximum, par exemple en jouant sur la temporalité avec les flashbacks et les flashforwards. Le rythme n'était pas du tout le même. Nous avions plus de 18 scènes différentes par épisode parfois ! Si le public s'y est attaché, ce n'est pas parce que c'était la série plus drôle jamais diffusée à la télévision, mais parce que les personnages ont touché les téléspectateurs, parce qu'ils ont pu s'y identifier."

    Sur les débuts chaotiques...
    "Contrairement à ce qui a souvent été dit, How I Met n'a jamais vraiment été en danger d'annulation à ses débuts. Bien sûr, tout le monde aurait voulu que les audiences soient encore meilleures, mais elles n'ont jamais été mauvaises. Elles ont commencé à décoller à partir des saisons 3 et 4 et la 8ème et la 9ème ont été les plus vues ! Ce type de parcours est rare."

    "Le network était très présent au départ et c'était tout à fait normal : nous étions des scénaristes débutants et CBS n'avait jamais eu de sitcom touchant un public aussi jeune. Ils étaient spécialisés dans les comédies familiales du type Tout le monde aime Raymond. Notre lead-in lors de la première saison était Un gars du Queen... Nous étions le vilain petit canard de la grille ! (...) On avait peur à l'époque que la série soit annulée sans que l'on puisse offrir une véritable fin aux fans. Puis les inquiétudes se sont estompées au fur et à mesure du temps. Et eux ont appris à nous faire confiance. "


    20th Century Fox Television


    Sur la participation salvatrice de Britney Spears...
    "L'apparition de Britney Spears à la fin de la 3ème saison nous a beaucoup aidé. Après la grève des scénaristes, nous ne savions pas ce qui allait se passer. La pause dans la diffusion a été longue, le public aura pu déserter. Lors de sa venue, les audiences ont au contraire augmenté ! C'était bon pour elle à l'époque et bon pour nous aussi. Je ne pense pas que la série aurait été annulée sans elle pour autant."

    Sur l'invitée qu'ils ont failli avoir...
    "Il y a quelques invités que l'on aurait aimé avoir mais qui ont refusé ou qui ne pouvaient pas pour des questions d'emploi du temps. Un de nos scénaristes avait imaginé une intrigue où Barney rencontrait et draguait Hillary Clinton ! C'était une super idée mais ça ne s'est pas fait."

    Sur le format hybride de la série... 
    "Contrairement aux autres sitcoms, nous ne tournions pas nos épisodes en public en raison du nombre de scènes. Tout se déroulait sur trois jours (ndlr: et non sur une soirée). En public, ça aurait tourné à la prise d'otage ! Mais on y a réfléchi lors du pilote. On a fait quelques tests en première saison, ce qui nous a d'ailleurs permis d'enregistrer des rires. Mais ça ne marchait pas avec le ton du show. Contrairement à d'autres comme Mon Oncle Charlie ou The Big Bang TheoryHow I Met n'était pas une machine à blagues. Ils sont super bien foutus mais je serais personnellement incapable de les écrire."

    "Dans le format, peut-être que How I Met était secrètement un drama et non une comédie... Elle est devenue plus dramatique au fil du temps. Mais déjà en saison 1, on terminait sur quelque chose de triste : Marshall est sous la pluie avec sa bague de fiançailles refusée par Lily. D'ailleurs, CBS était nerveuse à cette idée. C'était inhabituel. Ils nous ont laissé faire et ne l'ont pas regretté. Et cela nous a donné le courage d'oser poursuivre dans cette direction."

    Sur l'écriture du show...
    "Ma méthode, c'est d'écrire encore et encore, puis de tout rayer au feutre rouge, comme un fou ! C'est trop penser, tout retravailler jusqu'à ce que je sois vaguement satisfait. Ma femme peut en témoigner."

    "Avec Carter, on essaye d'avoir une vue générale sur ce qui va se passer au début, au milieu et à la fin de la saison. On a écrit la série plus comme un roman en plusieurs chapitres. On établit ensuite une sorte de gros document que l'on montre à toute l'équipe de scénaristes et on planifie avec eux les épisodes de manière individuelle en en répartissant l'écriture."

    "Un scénariste est alors chargé d'écrire la trame principale d'un épisode. On lui fait des retours sous forme de notes, puis on propose le pitch au studio, qui envoie ses notes à son tour. Le scénariste peut alors écrire une première version du script. Il dispose d'une semaine environ. On en discute tous ensemble pour l'améliorer, apporter de nouvelles idées, puis il écrit une deuxième version que l'on relit et valide, à nouveau tout ensemble. Chaque épisode, c'est en fait plusieurs semaines d'allers-retours, et plusieurs sont écrits à la fois par différents scénaristes, parfois par nous-mêmes."



    20th Century Fox Television


    Sur la dernière saison...

    "A l'origine, on avait l'intention de faire se rencontrer la mère et Ted à la toute fin. C'est d'ailleurs une critique qui revenait sans cesse, avec des menaces du type "Si on ne rencontre pas la mère la saison prochaine, j'arrête de regarder !" Mais si on avait introduit le personnage plus tôt, la série aurait perdu son but et ça aussi on nous l'aurait reproché. En plus, si elle avait été mal castée, on aurait été coincé avec elle jusqu'au bout... Quand on a été renouvelé pour une 9ème et dernière saison, on a cherché un moyen pour faire en sorte que l'on voit davantage le personnage."

    "Le fait que la dernière saison se déroule uniquement sur un week-end était un pari risqué, mais il nous a en même temps beaucoup inspiré. On a toujours eu peur de refaire encore et toujours la même chose. Là, on partait forcément sur une base différente. Pas d'épisode de noël ou de thanksgiving à fournir, plus d'obligations, moins de contraintes. Il y a énormément de flashforwards dans cette saison 9. Cela évitait le côté claustrophobique, qui était le piège principal dans lequel on voulait éviter de tomber à tout prix."

    Sur la fin de la série...

    "Nous avions une idée assez précise de la fin de la série dès la conception. A tel point que nous avons tourné des scènes avec les enfants assis sur le canapé à l'époque de la saison 2, pour éviter qu'ils aient trop grandi à l'image."

    Sur la fin alternative...

    "Nous avons tourné une fin alternative, celle que nous avons longtemps hésité à choisir comme véritable fin. C'est comme un cadeau aux fans puisqu'elle sera disponible dans le coffret DVD de la dernière saison. Certains ont adoré la fin, d'autres pas (...) Peut-être qu'ils préféreront celle-ci à celle que nous avons finalement choisie. Et peut-être même que d'autres n'aimeront aucune des deux ! On ne peut pas satisfaire tout le monde..."

    Sur les critiques...

    "Depuis le lancement de la série en 2005, internet a beaucoup évolué : les réseaux sociaux sont arrivés, les blogs qui proposent des critiques épisode par épisode se sont multipliés... Alors on s'est habitué aux critiques. Et elles ont parfois été très acerbes. Les voix négatives sont toujours celles qu'on entend le plus. Mais une étude a montré que sur un échantillon de 20 000 tweets parlant du final, plus de la moitié étaient en réalité positifs ! C'est rassurant. Un peu de controverse n'a jamais fait de mal à personne. C'est bien que les gens parlent de la série. On est des grands garçons, on peut le supporter."

    Sur le dernier tournage...
    "La table de lecture du dernier épisode était très très émouvante. On a dû dépasser le temps habituel de 15 minutes tant on était obligé de s'arrêter pour pleurer. Alyson Hannigan ne parvenait pas s'arrêter, du coup c'était contagieux. Cobie Smulders pleurait à son tour... c'était très étrange. Tout le monde était là, les scénaristes, les producteurs, les acteurs et on ne savait plus très bien comment réagir (...) On formait une belle famille, tout le monde s'entendait à la perfection. Habituellement, dans une distribution large, il y a toujours un ou deux acteurs compliqués à gérer, mais là pas du tout."


    20th Century Fox Television
    Craig Thomas à gauche et Carter Bays à droite, les créateurs de "HIMYM"

    Sur "How I Met Your Dad, le spin-off avorté"
    "Une franchise autour d'une sitcom est compliqué à mettre en place, plus que pour un drama du type Les Experts. That '80s Show et Joey ont raté leur coup par exemple. C'était un challenge que nous avions envie de relever."

    "Nous avons tourné un pilote avec Greta Gerwig, une actrice que nous adorons, charmante, loin des clichés. Par chance, elle était fan de How I Met. Elle n'avait jamais imaginé faire de sitcom mais l'idée de How I Met Your Dad lui plaisait donc elle a accepté à notre plus grande joie. C'était super de travailler avec elle et Emily Spivey qui a co-écrit le scénario. Nous étions satisfaits du résultat même s'il n'était pas parfait, mais CBS a préféré retenir deux autres projets."

    Sur "The Goodwin Games", leur autre série diffusée en catimini avant d'être annulée...

    "Je n'ai pas compris ce qui s'est passé, je suis toujours triste de cette décision. Le Président de la FOX de l'époque n'y croyait pas. Je le regrette, je pense que la série aurait pu fonctionner. On ne lui a pas vraiment laissé sa chance."

    Sur "American Dad", pour laquelle ils ont travaillé...
    "Quand nous sommes arrivés, c'était déjà une machine très bien huilée. Les producteurs avaient déjà de l'expérience grâce à Family Guy. On a beaucoup appris, sur l'organisation, l'efficacité... J'adore Toy Story 3, le meilleur film que j'ai vu, ou encore Wall-E. J'aime l'animation. Le budget n'est plus important, l'imagination est quasiment sans limite. J'aimerais écrire un film animé un jour."

    Sur l'avenir...
    "Nous allons travailler avec Carter Bays sur un nouveau projet que nous aimerions proposer à Netflix ou à une chaîne du câble. Quelque chose de plus dramatique et de complètement différent !"



    La dernière saison de How I Met Your Mother est diffusée tous les dimanches midi sur NT1.

    Intégrale de la série disponible en DVD à partir du 19 novembre.


    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • The Rainmaker
      "la 8ème et la 9ème ont été les plus vues !" et les plus merdiques aussi.... HIMYM J'ai lâché vers la saison 6-7. le taux de blagues réchauffées devaient insupportables. Les 5 dernières minutes sont grotesques. Une insulte. Le couple Ted/Robin est pipé depuis la saison 1 et on veut nous faire passer ça pour du caviar.
    • Nicano
      ------ Spoilers ------Comme je lai dit dans un commentaire étrangement supprimé par Allociné, il y a ceux qui voient la série comme un pur produit télé, et il y a ceux qui vivent le truc. Les premiers attendent des rebondissements, de l'originalté, ils n'essaient pas de se représenter l'histoire comme s'il elle avait vraiment eu lieu. Les seconds, eux, voient dans cette fin un témoignage touchant d'un homme qui veut se reconstruire et être heureux à nouveau. Pour eux, peu importe qu'il retourne avec Robin, au contraire, ils trouvent ça beau parce que ça représente tellement bien la vie et tout ce qu'elle a de réaliste.Aucun des deux points de vue n'est meilleur que l'autre. Le problème, c'est quand, comme vous, on fait partie de la première catégorie, on a du mal à entrevoir cet aspect là, et c'est vraiment dommage ,parce que la série semble gâchée, et je le comprends très bien. Et pour les fans qui pensent comme ça, bah la fin alternative va plus leur plaire.
    • bobzogu
      Cette série et notamment le perso de Barney était complètement déjantée. Je me suis plié de rire quand Barney nous expliquait ses graphiques sur le rapport entre le tour de poitrine et la folie d'une fille. Toutes ses théories et le "Bro'code" étaient énoooooormes.Pourtant, à partir du moment où Barney a commencé à avoir des histoires sentimentales, c'est parti en live. Les histoires entre Marshall et Lily étaient d'un ennui extrême sur les dernières saisons.Robin a gardé un peu d'intérêt; mais elle s'est aussi enlisée dans la mièvrerie.Les comédies n'ont pas de fin et le créateur raconte n'importe quoi.S'il aimait vraiment son show, il l'aurait fini après la saison 6 et on en aurait gardé une bonne image.Pour moi, ce que j'en garde, sans avoir vu la saison 9, ce sont des épisodes ennuyeux qui ne me faisaient plus rire.
    • Palan T.
      Putain ta bien fait,si t'avais vu c'est quoi la fin et comment les createurs nous avait trompé,arnaqué pendant toute c'est saison.
    • Palan T.
      SPOIL DERNIER SAISONC'est surtout n'importe quoi,on passe une dernier saison a connaitre la mère en nous montrant que c'est la femme parfait de ted et qui aura personne d'autre et on voit que le couple barney et robin pouvait marché,la scène sur la glace,le fait que barney n'allait plus mentir a robin,barnay rencontre la mere et lui fait comprendre que c'etait robin la femme de sa vie et qu'il doit réagir alors qu'au même moment ted prend son temps avec robin.Mais non les créateur nous font un volte face au deux dernier épisode et comme si les dernier saison n'avait jamais existé.Et alors que c'est eux même qui nous on fait déteste le couple ted/robin,a ce mettre ensemble puis ce quitter plusieurs fois,même dans un episode barney et marshal était exaspérer quand ted revenait encore a robin.
    • Nicano
      Merci pour le lien, merci beauuuuuuuucoup ;)
    • bobzogu
      Ils ont réussi en 8 saisons (je n'ai pas vu la 9è car je n'en pouvais plus) à nous rendre totalement insupportable des perso super sympas. Le premier à devenir insupportable était Ted et le dernier fut Barney. Ici, on était dans le type de la série qui tourne au "syndrome Friends".
    • MemoryCard64
      Merci.C'est un peu trop classique je trouve.
    • Mariooo57 ..
      Ce lien est encore disponible pour l'instant :
    • MemoryCard64
      Déjà bloqué par la Fox, ils ne perdent pas de temps...
    • MemoryCard64
      Tout a fait d'accord. Les réactions envers la fin étaient si vives que je me suis senti obligé de me justifier quand j'ai fait ma critique sur Allociné.Les scénaristes nous ont fait un pied de nez et je trouve ça très bien.
    • Nicano
      ----------- Spoilers ------------------------ Spoilers -------------La raison principale pour laquelle le final n'a pas plus, à mon avis, c'est que les gens sont tellement gavés de happy end à l'américaine qu'ils ont énormément de mal à voir le côté vraiment magnifique du series finale. Un final qui a en plus le mérite d'expliquer pourquoi Ted prend autant de temps pour raconter cette histoire et pourquoi la mère apparaît si peu. Perso, je pense que c'est la meilleure fin qu'ils auraient pu trouver. Après, la frustration est compréhensible.Au passage, j'invite les fans d'How I Met Your Mother à s'intéresser à A to Z, avec Cristin Milioti.
    • Kanwolf
      ah ba tiens, c'est ce que je disais plus haut ahah
    • Kanwolf
      totalement d'accord avec toi... la scene finale du compte a rebours est une grosse claque dans la gueule... (semblable à l'épisode de "ben" dans scrubs...) on s'y attend vraiment pas...mais vrai que la serie, même si elle est très drôle... plus on avance dans la serie, plus les episodes devenaient dramatiques... sinon personnellement, je prèfère la scene "alternative" =)
    • David Jouvet
      pour moi le meilleur episode,( vu pour certains, plusieurs fois ) et qui montre bien le coté voulu dramatique de la serie. c est celui du compte a rebours.j ai bien aimé cette serie, j ai passé de bon moments avec des acteurs sympathique certes caricaturaux mais attachants.
    • Mariooo57 ..
      Pour ceux que ça intéresse, la fin alternative du DVD a été posté sur youtube : https://www.youtube.com/watch?...
    • Nower
      Une série dramatique... c'est ce que disent tous les créateurs de série quand ils n'arrivent plus à être drôles.Bon allez, How I Met, c'était très bien et j'ai meme apprécié la fin.
    • brice O.
      même si j'adorais friends je trouve que la comparaison est pas vraiment légitime HIMYM est beaucoup moins cucul, l'humour est plus osé et la construction est pas du tout la même.Pour ce qui est de la dernière saison je l'ai pas vu mais de toute façon les fins de séries font toujours des déçus ,en tout cas Barney me manquera
    • andiran23
      C'était une comédie dramatique, comme Scrubs, capable en trente secondes de nous faire passer du fou rire à l'émotion forte. Malgré la baisse de qualité des dernières saisons (surtout de la dernière), j'ai beaucoup aimé le series finale !
    • Toejam
      Moi j'aimais beaucoup. Comme toutes les séries, encore plus quand elles durent aussi longtemps, elle a eu des hauts et des bas, mais dans l'ensemble elle a été très agréable à regarder, année après année. Et cette dernière saison, malgré ses défauts, j'ai apprécié.
    Voir les commentaires
    Back to Top