Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2015 - Semaine de la critique : Paulina et La Tierra y la Sombra au palmarès
    Par Brigitte Baronnet — 21 mai 2015 à 20:06
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Paulina de Santiago Mitre décroche le Grand prix Nespresso de la Semaine de la critique 2015. La Tierra y la Sombra de Cesar Augusto Acevedo rafle deux prix : Prix Révélation France 4 et Prix SACD. Découvrez le palmarès.

    La Unión de los Ríos Full House Telefe

    Un an après le choc The Tribe, c'est Paulina qui repart avec la plus prestigieuse récompense de la Semaine de la critique, le Grand Prix Nespresso, dont la cérémonie de clotûre se tenait ce soir. Paulina est le second long métrage de l'Argentin Santiago Mitre

    La Tierra y la Sombra fait coup double en remportant à la fois le Prix Révélation France et le Prix SACD, un premier film colombien de César Augusto Acevedo.

    A noter que l'aide de la Fondation Gan pour le cinéma a été attribuée à Ni le ciel, ni la terre du Français Clément Cogitore.

    Deux courts métrages ont également été distingués : L'enfant est au coeur (Varicella) de Fulvio Risuelo et Ramona de Andrei Cretulescu.

    Le palmarès complet de la 54ème Semaine de la Critique :

    • Grand Prix Nespresso : Paulina de Santiago Mitre
    • Prix Révélation France 4 : La Tierra y la sombra de César Augusto Acevedo
    • Prix SACD : La Tierra y la sombra de César Augusto Acevedo
    • Prix Découverte Sony CineAlta du Court Métrage : L'enfant est au coeur (Varicella) de Fulvio Risuelo
    • Prix Canal+ du Court Métrage : Ramona de Andrei Cretulescu

    La bande-annonce de La Tierra y la Sombra, lauréat de deux prix à la Semaine de la critique :

    La Terre et l'ombre Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Willard
      Paulina est un film qui va loin sur son propos, c'est une sorte de procès sur la notion de justice ; où la version exposée par la victime pourra révolter la plupart de ses spectateurs jusqu'à les pousser à sortir de la salle ; mais ceux qui resteront jusqu'au bout y trouveront une réflexion assez habile sur un sujet sensible.Critique vidéo ( à partir de 6 min 50) :http://cinematogrill.e-monsite...
    • Gya F.
      Alors, oui, je suis d'accord le sponsor est important. Mais de là à ce que le prix porte le nom de la marque ? Ridicule.
    • ouadou
      ça s'appelle un sponsor, comme dans toutes les compétitions sportives. Tu crois que tu vas financer la semaine de la critique avec quel argent sinon ???
    • Zeta 2 Reticuli
      J'ai cru que tu blaguais mais c'est vrai en fait !! A quand le prix Mir Laine pour les plus belles couleurs !
    • Gya F.
      "Grand Prix Nespresso". La crédibilité du Festival de Cannes à l'état pur.
    Voir les commentaires
    Back to Top