Mon compte
    Harvey Weinstein au coeur d'un procès intenté par une productrice de Marco Polo
    21 déc. 2017 à 14:15
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Déjà accusé par une actrice à qui il avait promis un rôle dans la série de Netflix, Harvey Weinstein est aujourd'hui au coeur d'un procès intenté par l'une des productrices de "Marco Polo", qui lui réclame dix millions de dollars.

    DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

    Une nouvelle accusation liée à Marco Polo contre Harvey Weinstein et sa Company : après une actrice à qui il avait promis un rôle dans la série, c'est aujourd'hui l'une de ses productrices, dont le nom n'a pas été dévoilé, qui monte au créneau et intente un procès pour harcèlement sexuel en lui réclamant dix millions de dollars, comme le rapporte Deadline.

    "Cette action en justice est dûe à des actes répétés de harcèlement sexuel, d'intimidation sexuelle, de violence psychologique, de coups et de blessures envers la plaintive de la part de l'accusé Harvey Weinstein sur une période de plusieurs années", peut-on lire sur le document de la Cour Suprême de New York. "Jusqu'en septembre 2017, Harvey Weinstein a menacé la plaintive et lui a clairement fait comprendre que si elle ne cédait pas à ses demandes ou qu'elle révélait sa conduite inappropriée, il y aurait des conséquences néfastes pour elle, à commencer par de l'humiliation, ainsi que la perte de son travail et de la possibilité de retravailler un jour dans le monde du divertissement."

    Depuis le mois d'octobre et la publication d'un article du New York Times, les plaintes et accusations envers le producteur oscarisé pour Shakespeare in Love se multiplient, ce qui a causé son renvoi, entre autres, de l'Académie. Mais cela a surtout eu pour effet de libérer la parole à Hollywood et dans le monde du cinéma, avec des accusations et enquêtes envers des personnes telles que James Toback ou Kevin Spacey, renvoyé de la saison 6 d'House of Cards et remplacé par Christopher Plummer dans Tout l'argent du monde de Ridley Scott, à quelques semaines de la sortie du film.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Viriathus
      Avec un accent québécois je trouve que ça passe. xD
    • L'irrationnel
      Ouais Bismuth et Balkany aussi
    • Hareng rouge
      la plaintive.. mon dieu ..
    • RONICK
      Ça se dit la plaintive ? Ce n'est pas plutôt la plaignante ?
    • Awshit
      Porter plainte contée ce porc c'est une chose mais en profiter pour se faire du blé c'est inappropriéCes américains et leur justice du pognon m'etonneront toujours
    • Hareng rouge
      et Paul Bismuth
    • L'irrationnel
      C'est le mec qui a le plus d'affaires sur le dos de l'histoire devant Vincent Cassel(Mesrine) :)
    • ScaarAlexanderTrox
      Que justice soit rendue ! Mais... en y ajoutant dix petits millions de dollars, hein ! Pour la justice, bordel !
    • KRMA V.
      LA CHANCLA!
    • Mad G.
      ISSOU
    • Ha'Otep
      El famoso Files moi 10 millions pour mon préjudice moral :D
    Voir les commentaires
    Back to Top