Mon compte
    Beaune 2018 : Viggo Mortensen rend hommage à David Cronenberg
    6 avr. 2018 à 23:28
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    L'acteur Viggo Mortensen a rendu hommage au cinéaste David Cronenberg en sa présence au Festival international du film policier de Beaune.

    LALO YASKY / BESTIMAGE

    Ce vendredi soir au Festival international du film policier de Beaune, l'acteur américano-danois Viggo Mortensen était présent sur scène pour remettre à David Cronenberg un prix pour l'ensemble de sa carrière. Le cinéaste canadien a fêté en mars son 75ème anniversaire et a signé son dernier long métrage en 2014 avec Maps To The Stars.

    Mortensen a choisi de décrire le metteur en scène de La Mouche comme "un gentleman intelligent, doté d'un merveilleux sens de l'humour". Rappelons que les deux hommes ont tourné ensemble à trois reprises (A History of ViolenceLes promesses de l'ombre et A Dangerous Method), ce qui a fait dire au comédien que Cronenberg savait créer un "environnement fertile" sur le tournage, permettant à "de subtiles performances de prendre corps".

    Après avoir décrit les films de Cronenberg comme une "expérience déstabilisante" car chacun possède "un univers audiovisuel spécifique", Mortensen a notamment révélé que le cinéaste ne répète jamais mais garde un esprit ouvert aux propositions des comédiens. A présent que le réalisateur canadien se retire du cinéma pour se concentrer sur l'écriture de romans, Viggo Mortensen lui a fait un appel du pied final au cas où il changerait d'avis : "je serais ravi de faire partie de ta prochaine expérience".

    Une fois monté sur scène, David Cronenberg s'est amusé de ce que la diffusion d'un montage de ses films quelques secondes auparavant l'ait fait se sentir un peu "disséqué". Il a rappelé que son premier long métrage s'appelait Crimes of the Future avant de déclarer que ses crimes à lui étaient ses films : "Et c'est important de représenter les crimes au cinéma, car on les y traite de manière artistique". Et de préciser : "La subversion a été le moteur de mes films, c'est ce que j'ai voulu faire pour exorciser les vrais crimes de notre société et j'espère que c'est ce que vous retiendrez de moi".

    David Cronenberg avait notamment gagné le Prix spécial du Jury au Festival de Cannes avec Crash en 1996.

    Cronenberg, le cinéaste de la mutation :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    David Cronenberg, le cinéaste de la mutation
    10 photos



     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • L'irrationnel
      Mortensen et Cronenberg, des génies
    • Leonzat
      Mortensen confirme ce qu'on sait déjà sur Cronenberg : que malgré la dureté de ses films, qu'il est très cool sur les tournages, ne fait jamais de répétitions est et très à l'écoute. J'espère qu'il fera et qu'ils feront d'autres films ensemble.
    Voir les commentaires
    Back to Top