Mon compte
    Marvel : Kevin Feige promet beaucoup de réalisatrices sur les 20 prochains films
    Par Mathilde Degorce — 11 juin 2018 à 17:00

    Interrogé dans le cadre d'une convention, le patron de Marvel Studios Kevin Feige a déclaré que de nombreuses réalisatrices prendraient les commandes des futurs films de l'univers partagé. Le point sur ces déclarations.

    CVS / Veeren / Bestimage

    Alors que Avengers : Infinity War est toujours dans les salles obscures, le patron de Marvel Kevin Feige s'est exprimé ce week-end sur l'avenir du studio, et plus précisément sur la place des femmes au sein du Marvel Cinematic Universe.

    "Nous travaillons sur les cinq prochaines années du calendrier Marvel, sur l'ère post-Avengers en somme, et on regarde à quoi ça ressemble [...] Je ne peux pas vous promettre que les 20 prochains films Marvel seront réalisés par des femmes mais ce sera le cas d'un bon nombre d'entre eux." 

    Il faut dire que, depuis Iron Man sorti en 2008, le tout premier film du Marvel Cinematic Universe, aucune réalisatrice n'a jamais pris les commandes d'un film du studio. Il y a bien eu une tentative sur Thor 2, mais la collaboration avec Patty Jenkins s'est soldée par un échec. Depuis, la réalisatrice s'est fait un nom chez DC...

    D'Iron Man à Infinity War : succès, échecs, futur... On fait le bilan de 10 ans de Marvel Cinematic Universe

    A ce jour, chez Marvel, seul Captain Marvel a atterri entre les mains d'une femme, en l'occurrence Anna Boden, qui se partage la chaise de réalisateur avec Ryan Fleck. Le succès chez DC de Wonder Woman, réalisé par Patty Jenkins donc, semble avoir ouvert une brèche, dans laquelle s'engouffre la concurrence. Reste à savoir si les paroles de Feige seront suivies des actes. A suivre. 

    Pour l'heure, Marvel au cinéma, c'est avec les Avengers et leur ennemi numéro 1, Thanos

    Avengers: Infinity War Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Ren Holder
      Je te rappelle juste qu'avec mes capacités perfectibles, j'arrive à lire et comprendre le contenu d'un texte relativement simple. Donc...
    • sptz
      entièrement d'accord avec toi (bien que je ne vois pas trop en quoi consiste ma maladresse de ton premier paragraphe :) les femmes de mon entourage sont pas très ciné, c'est un fait)cela dit, est ce que aujourd'hui encore , en France ou aux états unis en l'occurrence, la population crois encore en la supériorité masculine ou l'infériorité féminine? Aujourd'hui, est ce qu'on dit pas a nos gamin gamine qu'ils peuvent faire ce qu'il veulent? quels que soit leur sexe? une fille aujourd'hui qui serait né a partir de , je sais pas, on va dire 87 (je suis de 87), pense elle encore le métier de réalisateur est un métier d'homme, je ne pourrais pas faire réalisatrice même si je le voulais? sincèrement je ne pense pas, l'égalité homme femme est la depuis assez longtemps maintenant pour que les jeunes qui l'ont connue depuis la naissance (je parle bien sur au niveau des droits, oui les salaires, apparemment c'est pas encore ça) n'ai plus la mentalité du c'est une femme elle ne peut pas faire ce travaillealors oui, idée préconçue a base de la femme a la maison, s'occupe des enfants etc... y'en a surement encore aujourd'hui, mais des idées préconçue qui dirait je ne pourrais jamais faire réalisatrice ça ,franchement j'en doute... et je reste persuadé que les filles/femmes sont juste moins attiré par la réalisation que les garçon/hommesMais encore une fois, j'aimerais voir les chiffre homme/femme en école de cinéma... ce serait une piste et un argument surement plus probant que nos théorie respective...
    • Wingnut7
      Mmmh, d'accord mais entre temps y'a eu des générations, avec de l'évolution quand même, G. Sand n'aurait plus à s'habiller en homme pour côtoyer les intellectuels de son époque.Mais la disparité, les différences, c'est l'ordre naturelle des choses. Même les médicaments n'agissent pas pareil selon notre sexe. Alors oui, la système patriarcal a construit des barrières pour les femmes, qui tombent petit à petit, mais le 50/50 n'arrivera pas, car trop de facteurs.Et tu sais, tu parles de sexisme avec la caisse de vin, mais dans la restauration où j'étais, une fille majeure ne pouvait pas porter autant de poids qu'un garçon majeur selon le contrat et les règles de sécurité. Et j'ai bien compris que certaines filles en jouaient ou bien quand seulement les mecs se retrouvaient en livraison et les filles au comptoir. Elles étaient pas beaucoup à vouloir changer.Pour répondre, je ne pense pas que nos avis sur les raisons du ratios divergent vraiment, c'est juste que vu le nombre de facteurs évoqués, et non évoqués, je trouve que peut vite faire des contre sens et que tout ça devient une forme d'interprétation.
    • spielbergismygod
      J'ai assez discuté avec toi pour me permettre de penser que ce que tu dis là dans mes connaissance, très peu de fille/femme sont vraiment passionné de cinéma, elles vont au ciné quand le petit copain a envie de voir un film, mais ont une culture cinématographique très faible... parce que ça les intéresse pas plus que ça... n'est qu'une maladresse de ta part et que tu n'y accordes aucune espèce de preuve de quoi que ce soit.Femmes de ménages et agents d'entretien, ils le font très rarement par choix. Vrai. Ma manière de dire que c'est la construction de notre société qui fait dire à l'imaginaire collectif que les femmes sont peu attirées par la réalisation, où que les hommes ne pensent qu'au sexe. (pour prendre un exemple de l'autre côté et ne pas me faire taxer de néo-féministe extrémiste).Encore une fois, il suffit de regarder un peu en arrière et de considérer la place des femmes dans le récit historique (artistique, scientifique) et la manière dont elles sont totalement éclipsées de l'histoire avec un grand H (des faits, là, pas mon opinion personnelle), pour mettre un peu les choses en perspective et se dire que oui, aujourd'hui est le fruit de tout ce qui a eu lieu hier et que le passé à forte dominance patriarcale (et encore aujourd'hui) infuse encore des discours, des idées, des préconçus dans nos sociétés modernes, qui, c'est vrai aussi, tendent à équilibrer les choses.
    • spielbergismygod
      Ce que tu constates, je ne le remet pas en cause. Là où nos avis divergent sans doute, c'est sur les raisons de ces ratios. Le sexisme, c'est un mec qui pense qu'une fille ne peut pas soulever une caisse de vin ou conduire correctement. Mais c'est aussi un inconscient collectif qui est le fruit d'une Histoire à dominante patriarcale (encore une fois, je ne dis rien de bien nouveau). Les catalogues de jouets, les métiers physiques, l'opposition cérébral/émotionnel, sexe/romantisme, etc... Les femmes qui signaient sous pseudos masculins pour pouvoir se faire lire dans les milieux intellectuels, je ne l'invente pas. Le droit de vote des femmes en 44, la dépénalisation de l'adultère en 75 (et le droit pour une femme d'habiter ailleurs que chez son mari !!!)... Des exemples parmi tant d'autres qui expliquent beaucoup de choses quant aux disparités qui existent aujourd'hui. Tout ça laisse des traces. Qui tendent à s'effacer ? Bien sûr. Mais tout ça est loin d'être une question d'orientation naturelle des choses...
    • spielbergismygod
      Aucune personne dans ton genre n'est capable de faire. Mais tu te prends pour qui ? Quel genre de personne suis-je ? On se connaît ? On était meilleurs potes au lycée ? Non mais dis moi si c'est le cas, je serai ravi qu'on rattrape le temps perdu... Vieux discours ? Preuves scientifiques ? (sic). Non mais sérieusement, je ne pense pas révéler un scoop ou défendre une théorie du complot en disant simplement que oui, ce sont les hommes qui ont dirigé et dirigent encore nos sociétés, et que la condition des femmes n'est pas encore au beau fixe notamment par une présence majoritaire des hommes aux grands postes de pouvoirs et décisionnaires. Si tu veux me faire dire que c'est mieux aujourd'hui qu'en 1950, je peux le dire. Maintenant, puisque tu aimes tant les faits, va donc voir les statistiques de l'OCDE ou de l'OIT. Ou alors sont-ils eux aussi des militants néo-féministes anti-phallus ? Ce que tu fais, ça s'appelle de l'obscurantisme.
    • Oliver Q.
      Autant pour moi :)
    • Casimir27
      Oui voilà c'était davantage sur un ton ironique. Aucun soucis à mon niveau ^^ Je n'aime pas trop les jugements expéditifs et les critiques hautaines, surtout quand on n'a pas fait ses preuves.
    • Oliver Q.
      En tout cas on a tous très hâte de voir ton prochain film vu l'étendu de tes connaissances sur ce sujet.Enfin, je sais pas, peut-être que j'ai mal compris, mais ça ressemble à un défi en fait : 'on verra si tu peux faire mieux' en substance; mais si ce n'est pas le sens, je te fais mes excuses sans aucune ironie, c'est juste qu'on dirait vraiment que c'est ça que tu disais... Ou alors tu visais sa façon de parler de façon hautaine de Marvel et de DC peut-être ?
    • Casimir27
      Dis moi surtout à quel moment j'ai demandé de faire pareil pour pouvoir juger.
    • Oliver Q.
      Oui mais dans ce cas, on exclut tout discours critique de l'équation à ce compte-là; si c'est vraiment ce que tu penses assume-le; même si c'est un discours critique peu argumenté et ponctué d'une réflexion méprisante qui a été produit par notre ami, ça reste un discours critique; si à chaque discours critique produit par quelqu'un qui n'est pas cinéaste au sens large (qui ne participe pas à la production d'un film en quelque aspect que ce soit), on se voit rétorquer 'fais pareil avant de critiquer', on peut aussi arrêter de parler. Mais si c'est ce que tu penses, sois cohérent, et attaque aussi ceux qui tressent des louanges aux films, parce qu'ils ne sont pas plus 'légitimes' à les louer que ceux qui les critiquent vertement... A ce compte là, on abandonne le discours critique en général... On arrête de critiquer (positivement ou négativement) les équipes dans les sports collectifs ou les joueurs des sports individuels, on arrête de critiquer les livres, bref on arrête tout... Puisque les seuls à même de juger sont selon toi ceux qui y prennent part activement.
    • sptz
      femmes de ménages et agents d'entretien, il le font très rarement par choix, je pense, la ou pour le métier du cinéma c'est le cas. les hommes ou femmes qui font ça sont souvent passionné, ils ce sont pas rabattu sur le cinéma pour mettre du beurre dans les épinards ;)après oui, peut être inconsciemment certaine femme ne devienne pas réalisatrice parce qu'elle s'imagine que c'est un métier exclusivement masculin, suite aux construction identitaire dont tu parles... cela dit on est en 2018, pas en 1950... donc personnellement je n'y crois pas trop, ou en tout cas pas assez pour en faire une généralité et dire que si y'a pas de femme réalisatrice, c'est parce qu'on ne veut pas engager de femme. Peut être les femmes ce limite elle même inconsciemment, ou peut petre tout simplement comme je disais, la réalisation les attire moins en générale. homme et femme somme égaux a tout les niveau , mais nous avons certain point d'intérêt divergent... le cinéma en fait peut être partie... (dans mes connaissance, très peu de fille/femme sont vraiment passionné de cinéma, elles vont au ciné quand le petit copain a envie de voir un film, mais ont une culture cinématographique très faible... parce que ça les intéresse pas plus que ça...)
    • Casimir27
      Encore faudrait-il pouvoir faire pareil...
    • Kupper2
      Parce que tu fais quoi comme analyse, hormis ressortir ce vieux discours de société patriarcal. Ca se base sur quoi? Des chiffres? Des études? Des analyses phylogénétiques? non, rien, juste des discours politiques.C'est cool de dire qu'il y aurait des raisons sociétales pour expliquer les répartitions des sexes selon les métiers, encore faut-il le prouver, ce qu'aucune personne dans ton genre n'est capable de faire. D'ailleurs le plus souvent, les discours militantistes se cassent les dents sur les preuves scientifiques.
    • onelovebob
      du talent chez Marvel ...
    • onelovebob
      mais chez marvel la compétence n'importe pas
    • onelovebob
      tu lui met sur le dos le dernier justice League a Snyder ??
    • onelovebob
      le fémininisme > Le talent ... bref, tout de façon a marvel , le talent ne compte pas, il faut juste yes man ( woman) pour mettre en boite le produit
    • Jay L.
      J'ai jamais crier au chef d'oeuvre pour un film SH mais bon et ils sont pas tous raté ça dépends desquels tu parles je te rejoints sur le fait que c'est pas du haut niveau mais il y a des bons quand même
    • Wingnut7
      En quoi?pourquoi tu relèves sur les baby-sitters mais pas les sage-femmes (homme) et les instits? Car je vois pas où je m'emmêle. La garde d'enfant est un métier.
    Voir les commentaires
    Back to Top