Notez des films
Mon AlloCiné
    Justice League : Green Lantern, Darkseid... Les plans de la trilogie (avortée) de Zack Snyder révélés
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 10 févr. 2019 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Un an après sa sortie et son semi-échec, "Justice League" alimente encore les conversations. Et Kevin Smith en a récemment remis une couche en expliquant qu'il n'y avait pas deux mais bien trois films prévus initialement.

    Warner Bros. Pictures

    Voilà qui ne va pas atténuer les regrets de nombreux déçus de Justice League. Moins d'un an et demi après la sortie (et le semi-échec) du long métrage mis en scène par Zack Snyder et quasi-intégralement re-tourné par Joss WhedonKevin Smith a même involontairement remué le couteau dans la plaie avec son podcast Fatman Beyond : non content d'annoncer qu'il avait visité le tournage de Star Wars - Episode IX, le réalisateur de Clerks a fait part de ses discussions, sur place, avec des techniciens qui avaient travaillé sur chacune des deux versions du long métrage DC Comics et eu accès à du matériel de prévisualisation ainsi que d'autres éléments de la trilogie.

    Oui. Contrairement à ce qui était annoncé, Justice League ne devait pas se composer de deux, mais bien trois volets. Il n'est pas certain que ces plans auraient été les mêmes jusqu'au bout, car il n'est pas précisé à quel moment ce projet était dans les tuyaux, mais Kevin Smith nous a ainsi donné un aperçu très détaillé de ce à quoi nous aurions pu avoir droit, à commencer par un premier opus très proche de celui que nous avons vu en salles fin 2017, à une grosse exception près : alors que Steppenwolf retourne sur sa planète après sa défaite, Darkseid, celui qui tirait les ficelles dans l'ombre, devait apparaître à l'autre bout du portail dimensionnel grâce auquel le méchant du film s'échappe.

    "[Les héros] voient Darkseid, et Darkseid les voit", précise Kevin Smith. "Puis le portail se ferme et c'est la fin de ce foutu film. Avec eux qui savent qu'il y a quelque chose d'autre derrière tout ça et qu'ils doivent aller s'en occuper." Pour se rendre dans l'espace, la Justice League aurait alors pu compter sur le soutien de Green Lantern, dont l'introduction a longtemps été prévue dans le récit. Le dernier plan de la bande-annonce dévoilée au Comic-Con de San Diego en juillet 2017 nous montrait Alfred Pennyworth s'adresser à un personnage hors-champ : "Il a dit que vous viendriez. Espérons maintenant qu'il ne soit pas trop tard" Beaucoup ont pensé qu'il s'agissait de la résurrection de Superman. Mais non, car Jeremy Irons devait être éclairé par une lumière verte représentant Hal Jordan ou l'un des siens.

    Warner Bros. Pictures
    Rencontre du troisième type pour Alfred

    S'agissait-il d'une scène post-générique destinée à remplacer celle, très vite coupée en post-production, où Bruce Wayne (Ben Affleck) reçevait la visite de Tomar Re et Kilowog en pleine nuit ? Faut-il en déduire que l'interprète du héros interprété par Ryan Reynolds en 2011 aurait été révélé peu avant la sortie du long métrage ? Voire qu'il avait déjà été choisi lorsque la bande-annonce a été montrée ? Kevin Smith ne le précise pas mais raconte que l'équipe super-héroïque aurait sérieusement été renforcée pour son voyage dans l'espace : "Justice League 2 aurait été cosmique lorsque [les héros] seraient partis se battre sur Apokolips... et le Green Lantern Corps aurait été impliqué !"

    Comme dans Infinity War chez Marvel, la Justice League aurait donc chassé le grand méchant sur ses terres. Et perdu. Le long métrage devait en effet se terminer sur la défaite des héros et un Darkseid en route vers la Terre pour la profaner et donner naissance à la réalité alternative appelée "Knightmare", entrevue pendant l'un des rêves de Bruce Wayne dans Batman v Superman et où apparaissait, justement, le symbole de son futur ennemi.

    Warner Bros. Pictures
    Cette scène de "Batman v Superman" n'était donc pas gratuite et devait bien mener vers "Justice League". L'épisode 3.

    Le troisième et dernier opus nous aurait donc plongé dans un futur dystopique, où les héros seraient revenus sur Terre pour affronter Darkeseid une bonne fois pour toutes et triompher de lui, dans ce qui aurait pu avoir des allures de combat épique. Et de conclusion homérique pour une trilogie qui ne restera qu'un doux rêve pour les fans de DC Comics et aurait pu permettre à Zack Snyder de nous offrir autant d'ambiances différentes qu'il y aurait eu de films, en passant d'un certain réalisme stylisé aux confins de l'espace avant de dévier vers le terrain post-apocalyptique. Un triptyque dont le réalisateur avait pris soin de planter quelques graines dans les opus précédents pour, au final, ne faire germer que des incohérences et/ou pistes laissées en suspens.

    Est-ce le désir des producteurs de se calquer sur les productions Marvel (plus légères et colorées) qui a tué ce projet de trilogie sombre dans l'oeuf ? Le second volet longtemps annoncé (et pour l'instant annulé) aurait-il condensé les événements des épisodes 2 et 3 dans un seul récit ? Verra-t-on un jour cette approche sur grand écran ? S'il n'est pour le moment pas prévu de réunir la League, qui devrait perdre les interprètes de Batman et, peut-être, de Superman, la Warner se focalise actuellement sur les projets solo (Aquaman, Wonder Woman 1984, Flash...).

    Mais peut-être que les excellents scores d'Aquaman au box-office mondial, 22ème plus gros succès de l'Histoire avec 1,109 milliard de dollars de recettes, vont permettre à la confiance de revenir chez Warner et DC, et qu'une confirmation avec leurs prochains longs métrages leur donnera envie de re-tenter l'aventure Justice League. Ne serait-ce que pour rectifier le tir.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Chocasse
      Oui bien sûr :-) C'est absolument pas le studio ...
    • tueurnain
      Je préfère noir américain, afro-américain fait pensé à quelqu'un qui serait né en Afrique ou dont les parents seraient africains.Après plusieurs générations, voir plusieurs siècles je ne sait pas si on peut encore parler de l'ascendance africaine...Ce serait comme parler euro-africain pour les Sud-africain blanc dont les parents se sont installés en Afrique du sud il y a plus de 150 ans...
    • Justice Prime
      Mon commentaire agressif ??????? Et bien il t'en faut peu pour titiller ta fragilité mon petit 0o . Je vais dire que tu as raison pour éviter que tu me signalise au modérateur . désoler d'avoir été trop loin , c'est vrais j'abuse .
    • Hunnam29
      Ça doit être ça ouais haha. Quand on a plus d'arguments, on se défend par l'agressivité :)
    • BiggerThanLife
      ^^
    • Justice Prime
      Ça se sont tes yeux qui ne marche pas très bien par contre pas la faute du film .
    • Naughty Dog
      je ne vois pas d'avant et d'aprèsbein pourtant tu vas bientot le voir, avec Waner Bros, Blumhouse ou Monkey Productions et leur politique d'inclusion à 50%
    • dark r
      il a pas saboté le saboteur c'est whedon
    • Rastan
      aucun autre film de ce genreBen si justement.et de ce calibreOn en revient au cout du film.Quand on sait qu'un Block a l'heure actuelle coute 100/150 millions et quasiment autant en promos.Et dieux sait si la promo du mcu est partout.Au final le budget du film reste largement dans les normes d'aujourd'hui.Les risques d'adapter BP n'étaient pas plus grand que pour Ant-Man ,entre autre.Bref,on tourne en rond.Maintenant,que le film ai réussi a plaire ,tant mieux.Mais définitivement,je n'y vois rien d'extraordinaire.Que ce soit en qualité ou en terme d'évènement.Et quand bien même ce serait la révolution annoncée.Encore faut il que cela continu.Parce que là,vu d'ici,ça ressemble surtout a un feu de paille.Personnellement ,je ne vois pas d'avant et d'après Black Panther.
    • Hunnam29
      Tout à fait.
    • Naughty Dog
      de toute façon les Spidey de Raimi (surtout 1 et 2) sont passés à la postérité contrairement aux TASM (l'un qui restait vraiment dans l'ombre du film de 2002, l'autre qui est un ratage)
    • Naughty Dog
      ça reste une étape majeure, et aucun autre film de ce genre et ce calibre n'avait fait ce qu'il a faitça n'en fait pas un chef-d'oeuvre, mais on peut facilement comprendre pourquoi le film a particulièrement résonné
    • Hunnam29
      Vu la bouillie visuelle et le montage illisible qu'ils nous ont servi au cinéma, en même temps il y avait de quoi le démonter. Que la version longue soit meilleure ou pas, le jour J où on est allé au cinéma, c'était pour un long métrage honteusement bâclé, avec un montage honteusement illisible. Je dis honteusement, parce que servir un produit qu'à moitié fini aux gens, franchement...
    • Hunnam29
      Je ne trouve pas, mais bon, passons.
    • Rastan
      En même temps,voir Arthur sous les trait du barbu hirsute issu de la série la plus...j'ai pas de formule élégante là...proposer de pisser sur une relique antédiluvienne.Sous la houlette du réalisateur de Fast and Furious...Ca ne peu que cartonner....Rassure toi,on est loin du cocktail 80's.Par contre on est en plein Canada Dry.
    • Rastan
      Je ne suce ,ni n'encense personne dans mes propos.Je dit juste que le cinéma de snyder m'a enchanté a de nombreuse reprise.Là où rare exception,le Prestige pour n'en citer qu'un, je trouve le travail de Nolan ampoulé et c'est un euphémisme de le dire.Snyder n'a jamais rien prétendu a propos de ses films.Et c'est un technicien hors normes.Du cinéma simple,honnête et visuellement bluffant.Je ne sais pas pourquoi il a été se fourvoyer avec Dc.Certainement un rêve d'enfant.J'ai trouvé aussi amusant de voir Snyder taxé d'immaturité camouflé derrière une couche de photographie sombre etde la fausse complexité pour donner l'illusion d'un film plusintelligent que la moyenne.Surtout en le comparant a Nolan.
    • Rastan
      Oui,enfin en même temps si il n'est pas question du clivage de couleur.Le cheval de bataille a été transposé sur le plan Humain/Mutant.Ca fait juste 20 ans que Singer n'a pas changé de disque a ce sujet.Du premier X_Men a Apocalypse.
    • Rastan
      Oui ,en effet,tu touche un point sensible.Ce n'est qu'une continuité logique.Du coup rien de nouveau sous le soleil.Et surtout rien de surprenant.
    • Naughty Dog
      Snyder n'est pas un auteur, il a juste pompé à droite à gauche (notamment dans Frank Miller) sans en comprendre la substantifique moelleen plus le script de BvS n'est même pas de lui ^^son seul scenar original c'est Sucker Punch (et la subtilité qu'on lui connait)Ses meilleures idées de mise en scène sont des poses ou des ralentis issus de cases de comics (parce que bon les discussions en champ contre-champ c'est du scolaire)ou alors peut-être qu'il l'a compris, mais c'est au détriment d'impératifs de DC pour faire des films patchworks qui ne savent pas quoi raconter, donc bourrent le film via plein d'images d'épinales (merci Larry Fong d'ailleurs)comme le dit Mark Kermode, Snyder c'est du style, mais peu de fond
    • Naughty Dog
      je suis d'accord avec toimais BP c'est (comme l'a dit Spike Lee, Denzel et plein d'autres) ce n'est que la continuité de ce mouvement, en terme de vraie représentation et d'inspiration :)
    Voir les commentaires
    Back to Top