Notez des films
Mon AlloCiné
    Bande-annonce L'Adieu à la nuit de Téchiné : Catherine Deneuve et Kacey Mottet Klein dans un drame sur la radicalisation
    Par Laurent Schenck — 19 mars 2019 à 15:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez la bande-annonce de "L'Adieu à la nuit", nouveau film d'André Téchiné au sujet brûlant, emmené par Catherine Deneuve et Kacey Mottet Klein. Sortie prévue pour le 24 avril.

    Avec L'Adieu à la nuit, son 26ème long métrage qui sortira le 24 avril, André Téchiné s'intéresse à un sujet aussi grave qu'actuel : les jeunes cherchant à rejoindre Daech. Le film suit ainsi Alex, qui décide de rendre visite à sa grand-mère Muriel avant de partir vivre au Canada. Au départ folle de joie de passer du temps avec son petit-fils, elle ne tarde pas à prendre conscience qu'il lui a menti, et se prépare à une toute autre vie.

    Curiosa Films – Bellini Films – Arte France Cinema – ZDFArte – Legato Films – Films Boutique
    Catherine Deneuve

    L'Adieu à la nuit est né d'une convergence de plusieurs éléments. Parmi eux, le livre de David Thomson ("Les Français jihadistes"), recueil d’entretiens très bruts de jeunes Français partis en Syrie faire le jihad. André Téchiné précise : 

    "Il y avait aussi la question du regard d’une personne de ma génération, d’où la présence de Catherine (Deneuve), avec cette complicité et ce désir de renouvellement qui nous lient depuis longtemps. Je souhaitais un champ/contrechamp entre Catherine et ces dialogues bruts de jeunes jihadistes prélevés directement dans le réel. Enfin, il y avait aussi le motif de la transition juvénile qu’est l’adolescence, avec cette grand-mère qui découvre un aspect de la post-adolescence qui a pris un visage terrifiant."

    Dans le rôle de Muriel, Catherine Deneuve collabore pour la huitième fois avec André Téchiné. Le célèbre metteur en scène retrouve également le jeune et très actif Kacey Mottet Klein, qui était l'un des personnages centraux de Quand on a 17 ans (2016). Le reste du casting principal est composé de Oulaya Amamra (héroïne de Divines), Stéphane Bak (Le Ciel attendra, un autre film sur la radicalisation) et Kamel Labroudi (Des Apaches).

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top