Mon compte
    Hanna : que vaut la série Amazon Prime adaptée du film éponyme de Joe Wright ?
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 29 mars 2019 à 06:17

    Mireille Enos, Joel Kinnaman et la jeune Esme Creed-Miles sont les héros de la série thriller "Hanna", disponible dès ce vendredi sur Amazon Prime Video. Il s'agit de l'adaptation du film éponyme sorti en 2011 avec Saoirse Ronan. Vaut-elle le détour

    Amazon Studios 2018

    De quoi ça parle ?

    Hanna a passé toute sa jeunesse à s'entraîner pour combattre ceux qui la traque, elle et son père mercenaire, Erik Heller, dans les bois isolés d'Europe de l’Est. Ses capacités de survie sont mises à l'épreuve lorsqu’elle et Erik sont séparés après avoir été repérés par une espionne de la CIA, Marissa Wiegler, entourée de ses agents. Hanna n'a pas d'autre choix que d'entreprendre seule un périlleux voyage à travers l'Europe alors qu'elle cherche à retrouver son père et à échapper – ainsi qu’à faire tomber - les menaces qui les visent. L'éducation isolée de Hanna lui offre des capacités physiques et émotionnelles particulièrement intimidantes alors qu'elle est forcée d'affronter une conspiration de plus en plus profonde - une conspiration qui pourrait les mener, son père et elle, à leur perte...

    Disponible dès le 29 mars exclusivement sur Amazon Prime Video

     

    C'est avec qui ?

    Pour reprendre le rôle de la jeune héroïne tenu dans le film par la magnétique Saoirse Ronan, la production s'est tournée vers la débutante Esme Creed-Miles, une anglaise de 19 ans à qui une belle carrière semble promise. Pour jouer son père : Joel Kinnaman, le charismatique Suédois qui enchaîne les rôles depuis la série The Killing. On l'a vu notamment en nouveau Robocop, en membre de la Suicide Squad, en homme politique dans House Of Cards et en première incarnation de Takeshi dans la saison 1 d'Altered Carbon. Pour incarner leur pire rivale : la flamboyante Mireille Enos, l'ancienne partenaire de Kinnaman dans The Killing, découverte dans Big Love et vue sur grand écran dans World War Z

    ça vaut le coup d'oeil ?

    Vous n'aviez pas vu le film de Joe Wright sorti en 2011? Pas de panique ! Si Hanna est bien inspiré de Hanna, il n'existe aucun lien entre les deux histoires et il n'est absolument pas nécessaire de l'avoir vu pour comprendre la série. Le point de départ est exactement le même -impossible de ne pas avoir un sentiment de déjà vu sur les premiers épisodes- mais la série s'efforce d'explorer plus en profondeur un univers qui ne pouvait qu'être esquissé dans un film de 2 heures et la conspiration au coeur de l'intrigue gagne en ampleur au fur et à mesure des 8 épisodes. La fin du 8e laisse d'ailleurs une porte grande ouverte vers une potentielle saison 2 en cas de succès sur Amazon.

    D'un point de vue scénaristique, cette adaptation tient la route, même si l'on regrette que l'action et les rebondissements à répétition soient privilégiés à l'exploration des personnages, alors que c'était le format idéal pour le faire. Le travail du scénariste britannique David Farr, à l'oeuvre précédemment sur la mini-série The Night Manager, est néanmoins convaincant. La mise en scène des courses-poursuites et des multiples fusillades est assurée par quatre réalisateurs, hommes et femmes, qui se sont relayés. La série prend presque la forme d'un road-trip, comme ce fut le cas du tournage qui a eu lieu entre la Hongrie, la Slovaquie, l'Espagne et le Royaume-Uni. Les paysages changent, tantôt urbains, tantôt forestiers, et la monotonie ne s'installe jamais. 

    Tandis que Hanna s'ouvre au monde, non sans difficultés, au cours d'intrigues adolescentes un peu conventionnelles mais agréables à suivre, Erik et Marissa évoluent trop peu. Heureusement, les prestations de Joel Kinnaman et Mireille Enos, qui semblent heureux de se retrouver et cette fois dans des camps totalement opposés, permettent de combler ce manque. L'émotion surgit de temps à autres, nous prend presque par surprise, mais on ne peut que regretter qu'elle soit à ce point surlignée par des choix de musique pop ou folk particulièrement hasardeux. 

    Hanna est un thriller conspirationniste résolument tourné vers l'action, pas toujours d'une grande finesse mais qui se binge-watch avec plaisir et que le talent des acteurs élève à un niveau légèrement supérieur. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top