Mon compte
    What/If sur Netflix : 5 bonnes raisons de découvrir la série avec Renée Zellweger
    24 mai 2019 à 05:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Disponible sur la plateforme ce 24 mai, What/If est un thriller psychologique qui questionne la moralité de ses personnages et les met face à des choix cornéliens. Menée d’une main de maître par Renée Zellweger, la série noire est à découvrir.

    1. Renée Zellweger en maîtresse de la manipulation

    Inoubliable Bridget Jones, Renée Zellweger, couronnée de succès pour ses rôles dans Chicago et Retour à Cold Mountain, revient cette année dans un registre totalement différent. Dans What/If, l’actrice primée incarne Anne Montgomery, une riche femme d’affaires de San Francisco. Un soir d’orage, la businesswoman fait une proposition indécente à un couple à court d’argent. Elle investit dans la société de Lisa si la jeune femme accepte que Anne passe une nuit avec son mari. Femme fatale ambitieuse, indépendante mais à la morale douteuse, Anne semble pourtant cacher un lourd passé.

    2. Le créateur de Revenge aux commandes

    C’est Mike Kelley qui est aux commandes de What/If. Après avoir fait ses armes sur ProvidenceLes Frères Scott ou encore Newport Beach, le scénariste et producteur crée Revenge, une série haletante sur la vengeance d’Emily Thorne, prête à tout pour laver l’honneur de son père dans la haute société impitoyable des Hamptons. Les fans de cette série diffusée entre 2011 et 2015 devraient se régaler avec What/If qui comporte les mêmes ingrédients : une ambiance sombre, des rebondissements en tout genre, des personnages tourmentés qui rendent la série addictive et parfaite pour un binge-watching intensif.

    3. Une ambiance sensuelle et mystérieuse

    La bande-annonce de What/If donne le ton de la série : une ambiance aussi mystérieuse que sensuelle. À l’image de Revenge, l’écriture soapesque sur fond de thriller noir de What/If donne envie aux spectateurs d’enchaîner les épisodes pour comprendre les failles des personnages mais surtout les conséquences des choix du couple Lisa et Sean. D’autres intrigues sur leur entourage permettent de s’extirper de temps à autre de ce piège machiavélique même si on se rend vite compte que les vies de tous les personnages sont plus ou moins liées. Les nombreux flashbacks apportent autant de questions que de réponses et donnent envie de tenir jusqu’au dénouement final.

    Netflix
    4. Des visages connus du monde des séries

    Outre Renée Zellweger en tête d’affiche, What/If dispose d’un casting bien connu des sériephiles. On retrouve ainsi Jane Levy vue dans Suburgatory et Castle Rock dans le rôle de Lisa, Blake Jenner vu dans Glee dans le rôle de son mari Sean. Dave Annable, alias Justin Walker dans Brothers & Sisters, campe le docteur Ian Harris. Keith Powers, vu dans Faking It et Famous In Love, incarne Todd. Enfin, Daniella Pineda, passée par The Originals et The Detour, interprète Cassidy.

    5. Une série anthologique

    À l’instar de Dirty John, What/If est une série anthologique qui observe la descente aux enfers de gens bien lorsqu’ils font des choix immoraux. Le show questionne la psychologie de ses personnages et montre jusqu’où ils sont capables d’aller pour atteindre leur but. Le casting et l’intrigue seront renouvelés aux prochaines saisons, ce qui donne envie de redécouvrir la série à chaque salve d’épisodes. La première partie avec Renée Zellweger est composée de 10 épisodes de 50 minutes chacun.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Renée Zellweger : de Bridget Jones à What/If sur Netflix, retour sur la carrière de l'actrice
    • C’est sur Netflix en mai : le retour de Tom Ellis dans Lucifer et celui de Renée Zellweger dans What/If
    Commentaires
    • Magda B.
      J'ai eu du mal à m'accrocher mais j'ai trouvé René Zellweger bonne dans le rôle de la femme fatale manipulatrice , psychopathe
    • Marie-José S.
      La botoxification ou la chirurgie de Renée Zellweger est vraiment tragique. C'est la vraie série noire !! Je n'ai pas pu supporter plus de cinq minutes.
    • Blasi B
      renée zellweger est vraiment méconnaissable, personnellement ça m'attriste pas mal... sa carrière va bien du coup ou elle est en train de sombrer dans l'oublie (jouer dans une série netflix ne signifiant pas que sa carrière va bien... )
    • Madolic
      10 épisodes de 50 min c'est vraiment le format où tu sais que le milieu de saison va souffrir d'un gros problème de rythme ...
    Voir les commentaires
    Back to Top