Mon compte
    Chernobyl : l'agacement et la honte des médias russes contre la série
    6 juin 2019 à 15:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Le fait que ce soit l'initiative d'une chaîne occidentale, qui plus est américaine, et non russe, à la production de l'extraordinaire mini-série "Chernobyl", irrite certains médias russes ultra favorables au Kremlin...

    HBO

    La catastrophe nucléaire de Tchernobyl, accident nucléaire majeur qui a commencé le 26 avril 1986 dans la centrale Lénine, située à l'époque en République socialiste soviétique d'Ukraine en URSS, fut la plus grave catastrophe nucléaire du XXe siècle. La brillante et passionnante mini-série Chernobyl, produite par la chaîne américaine HBO, revient justement sur ce tragique événement.

    La série passionne jusqu'en Russie, où, selon le quotidien anglophone et russe Moscow Times, presque tous les médias en parlent, quand certains n'hésitent pas à partir violemment en croisade contre elle. Selon le Moscow Times, le journal Komsomolskaya Pravda (KP), quotidien le plus populaire du pays, accuse les concurrents étrangers de Rosatom, la société publique russe liée au secteur de l'énergie nucléaire, qui regroupe plus de 300 entreprises et organisations et emploie 250 000 personnes, de se servir de la mini-série pour ternir la réputation du pays comme puissance nucléaire. Des arguments aux relents de vieille Guerre Froide...

    Argumenty i Fakty, hebdomadaire en langue russe d'information générale très populaire, semble abonder aussi dans ce sens, lâchant, toujours cité par le Moscow Times, que "la série est caricaturale et non véridique". "Les seules choses qu'il manque dans cette série, ce sont finalement les ours et les accordéons !" lâche perfidement Stanislav Natanzon, présentateur vedette de la chaîne d'informations Rossia 24. Dans son show, l'animateur a exhibé et cité un article du journal Komsomolskaya Pravda, dans lequel le quotidien explique que la série produite par HBO a tout faux lorsqu'elle suggère que les Autorités soviétiques de l'époque craignaient d'admettre leurs erreurs concernant la gestion de la catastrophe, et que ces craintes / réticences des autorités ont conduit à de terribles conséquences.

    Le fait qu'une chaîne américaine, et non russe, raconte le récit de nos propres héros est une source de honte que les médias pro-Kremlin ne parviennent pas à faire oublier.

    "Grâce à la série de HBO, de nombreux concitoyens ont une vue différente des événements de Tchernobyl. Si la plupart des films catastrophes se terminent avec en point culminant justement la catastrophe, dans la série, seul le premier épisode évoque l'incident de l'explosion du réacteur. Tous les épisodes suivants se concentrent notamment sur le sacrifice que certains soviétiques ont fait, parfois au prix de leurs vies, pour empêcher une nouvelle catastrophe. Et ce sont ces gens qui ont sauvé l'Europe " nuance le journaliste Ilya Shepelin dans le Moscow Times, qui est, -et c'est important de le préciser- un organe de presse indépendant en Russie. Il fait référence à ceux que l'on a surnommé "Les liquidateurs", en première ligne au moment de la catastrophe. Leurs courages et leurs dévouements ont pu empêcher une seconde explosion à Tchernobyl, d'une puissance dix fois supérieure à celle d'Hiroshima, qui aurait rayé de la carte la moitié de l'Europe.

    Le journaliste continue plus loin son analyse : "La Russie, cependant, n'honore pas ces individus comme des héros ayant sauvé l'Europe. Allez donc faire un tour sur le site officiel du Kremlin, et regardez la manière dont Vladimir Poutine mentionne les survivants de Tchernobyl. [...] Sa seule référence les concernant, c'est lorsqu'il sagit de dates anniversaires majeures de la catastrophe. La dernière fois qu'il les a mentionné, c'était en 2016, pour les 30 ans du désastre. Et encore avant, en 2011, pour le 25e anniversaire".

    Dans un élan d'orgueil national blessé, la chaîne russe NTV a annoncé avoir déjà mis en chantier sa propre série sur les événements de Tchernobyl, en développant l'hypothèse selon laquelle la catastrophe de la centrale nucléaire était dûe à un acte de sabotage de la part d'un agent de la CIA...

    Et le journaliste du Moscow Time de conclure, lapidaire : "Plutôt que de rendre un vibrant hommage à ces hommes et femmes qui ont tout sacrifié pour enrayer le désastre de Tchernobyl, Moscou nous donne un Thriller basé sur une théorie conspirationniste dans laquelle un officer du KGB tente de déjouer les plans d'espions américains - les nouveaux méchants de cette tragédie nationale. [...] Le fait qu'une chaîne américaine, et non russe, raconte le récit de nos propres héros est une source de honte que les médias pro-Kremlin ne parviennent pas à faire oublier. Et c'est la vraie raison pour laquelle ils trouvent erronnée la série Chernobyl de HBO".

    Pour rappel, Chernobyl est diffusé sur la chaîne OCS. Ci-dessous, la bande-annonce de cette brillante mini-série...

    Chernobyl - saison 1 Bande-annonce (2) VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • demencia
      La désinformation , effectivement, n'est pas , et de loin ,une particularité des pays de l'est ! ( surtout en ce moment ) tu as tout à fait raison .Je dirais même qu'elle est devenue le principale agissement de nos sociétes fachisantes actuelles !!!! La Russie ou l'U.R.S.S n'a pas plus menti au peuple , au cours de son histoire ,que l'Amérique ,ou que des pays bien plus proches de nous .L'histoire du monde regorge de mensonges d'état , de fausses nouvelles , de déçisons cachées...etc.etc.......
    • demencia
      En même temps , un ' évènement ' Russe raconté par les américains ...personne ne peut croire à la véracité de cette mini série ! Que savent les U.S de cette catastrophe , qui peut affirmer que cette réalisation se cale au plus près des évènements ? on connait bien l'aversion qu'ont ces deux pays l'un pour l'autre depuis des lustres , alors .....Mais , de toutes façons , dans le nucléaire , dans l'atomique , tous les pays ,( et j'en connais un particulièrement , ) à ses casseroles .......
    • Zewil Avis Cine Express
      Événement bien connu dans les grandes lignes, c'est passionnant de découvrir ici une version détaillée et documentée de l'histoire, et même si ça ne plaît pas aux autorités russes, on a ici une reconstitution de qualité. Est-elle totalement fidèle, je serai incapable de le dire, mais cette plongée au cœur de la plus grande catastrophe nucléaire de l'histoire est fascinante. Après, si ça permet d'ouvrir les yeux ou de changer un peu les mentalités au sujet du nucléaire ou même de la désinformation en général, ça aura au moins servi à ça ^^La critique vidéo? Ça se passe ICI 👉 https://youtu.be/N554kkIOMQY
    • Marine Gernigon
      Bon je voudrais critiqué ces journaux russes, dire que tous ce qui est écrit est hypocrite, incroyablement malvenue de leur part . Je voudrais dire que les autorités russes sont l'incarnation d'une autre époque barbare et décadente . Je voudrais dire que le nucléaire n'est q'une mensonge de leur pays, de cette nation où la dictature a toujours régné . Je voudrais mais avant il faudrait que je critique mon propres pays, ma belle France, il faudrait que je dise que ma nation démocratique, pourtant, a aussi mentis sur le nucléaire . Il faudrait que je parle des deux accidents de 1969 et 1980 de la centrale de Saint Laurent que mon pays a toujours caché . Il faudrait que je mentionne le fait que des déchets radioactifs ont été relâché dans la Loire, crime dont les criminelles n'ont jamais été inquiétés . Oui je voudrais critiqué la Russie ce pays qui semble si lointain par ses convictions, ses idéologies d'un autre age mais je devrais pour cela critiqué mon propres pays, au fond tellement proche dans cette désinformation constante que ne l'est ce pays de l'Est . Car hélas avant d'aller nettoyer la fange d'un autre pays, il faudrait balayer sur le pas de sa porte . https://www.youtube.com/wat...
    • Marine Gernigon
      Les autorités ukrainiennes je ne sais pas, mais j'ai lu quelques messages d'ukrainien ayant perdu des proches lors de l'accident sur des commentaires youtube de vidéo en Anglais qui ont remercié HBO de cette série qui rend hommage au liquidateur .
    • Drakkhen
      USA-Russie même combat.Quand il s'agit de glorifier leurs héros à des fins de propagande, ils sont présents.Quand il s'agit de s'en occuper sur le long terme y a plus personne.Les premiers intervenants du 11 septembre ont eu des séquelles médicales à vie et se sont retrouvés seuls sans aide du gouvernement (et comme on le sait la 1ère démocratie du monde n'a aucun souci à laisser crever quelqu'un s'il n'a pas l'argent pour se payer des soins).Des sénateurs en guéquerre les uns uns contre les autres ont même plusieurs fois fais barrage à une loi visant à indemniser et aider tous les personnes concernées.Des centaines de pompiers, policiers, infirmiers, médecins ou d'ouvriers sont morts dans des conditions ignobles car dès que les caméras furent éteintes et les grands discours fais, leur gouvernement les a vite oublié.
    • jimbowie
      Il serait tellement facile pour le pouvoir actuel de dire qu'effectivement à cette époque tout à été fait pour étouffer les responsabilités de l'état. Et je trouve justement que cette série n'est pas complètement à charge contre Tous les Russes (Beaucoup sont mêmes des héros). Même Gorbi n'est pas vraiment pointé du doigt et en définitive les 3 dirigeants de la centrale eux mêmes ont des circonstances atténuantes puisqu'ils ne connaissaient pas tous les mécanismes de la centrale. Comme souvent nos regards se tournent surtout vers le KGB...
    • Le commandant Sean Ramius
      Et le journaliste du Moscow Time de conclure, lapidaire : Plutôt que de rendre un vibrant hommage à ces hommes et femmes qui ont tout sacrifié pour enrayer le désastre de Tchernobyl, Moscou nous donne un Thriller basé sur une théorie conspirationniste dans laquelle un officer du KGB tente de déjouer les plans d'espions américains - les nouveaux méchants de cette tragédie nationale. Le final de la série sur les mensonges avaient tellement raison, regardez ce qu'ils vont nous faire. Le mensonge fait partie intégrante du kremlin...
    • Le commandant Sean Ramius
      Si c'était une série produite par la russie, avec Poutine et le révisionnisme actuel en russie, elle aurait été a la gloire de la russie misant tout sur les théories du complot et aurait été bien différente.
    • je hais Disney
      Non c'est faux le 5ème épisode raconte et montre la montée en pression du réacteur jusqu'à son explosion.
    • Bacta142 (bis)
      Ils prennent peut-être ça à la rigolade vu leur nouveau président (désolé, fallait que ça sorte :)
    • riqueuniee
      Tchernobyl se trouve en Ukraine. Il serait intéressant de savoir comment la série est perçue là- bas, notamment par les autorités ukrainiennes
    • The Last Action Zero
      T'as rien compris !... ça sera surement une comédie !... Y-a-t-il un agent du KGB pour sauver la centrale nucléaire de Tchernobyl ? ... Dommage que Franck Drebin ne soit plus disponible... Sinon ça expliquerait le résultat XD
    • CONANLEBARBARE
      Dans un élan d'orgueil national blessé, la chaîne russe NTV a annoncé avoir déjà mis en chantier sa propre série sur les événements de Tchernobyl, en développant l'hypothèse selon laquelle la catastrophe de la centrale nucléaire était dûe à un acte de sabotage de la part d'un agent de la CIA...Ah oui la de suite on sent bien l'objectivité :-)
    Voir les commentaires
    Back to Top