Notez des films
Mon AlloCiné
    Bande-annonce Lucky Day : braquage, vengeance, tueur à gages... le nouveau film du co-scénariste de Pulp Fiction
    Par Emilie Schneider — 2 août 2019 à 17:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez les premières images de "Lucky Day" de Roger Avary, réalisateur de "Killing Zoe" et co-scénariste de "Pulp Fiction". En salles le 18 septembre.

    Seize ans après Les Lois de l'attraction adapté du livre de Bret Easton EllisRoger Avary est de retour avec Lucky Day, un film dont il est également le scénariste et le producteur. On y suit un ex-taulard qui, à peine sorti de prison, se retrouve poursuivi par le frère de son ancien complice, mort lors de leur dernier braquage. 

    Connu pour avoir co-écrit Pulp Fiction et réalisé Killing Zoe (une suite fut d'ailleurs envisagée et devait s'intituler... Lucky Day), Avary semble renouer avec les ingrédients tarantinesques de ses débuts. Le cinéaste présentait en 2017 le long métrage comme un hommage à Tony Scott qui serait "noir, agressif, violent, drôle, irrévérencieux, politiquement incorrect". Il a pour l'occasion réuni devant sa caméra Luke Bracey, vu dans le remake de Point BreakCrispin Glover (George McFly de Retour vers le futur et Sac d'Os face aux Charlie's Angels) et Nina Dobrev. Les Français Tomer Sisley et Nadia Farès sont également de la partie. 

    Metropolitan FilmExport

    Absent des écrans durant de nombreuses années suite à ses problèmes judiciaires, Roger Avary avait officié en tant que showrunner sur la série XIII en 2011 et 2012. Lucky Day est également l'un des derniers projets de Samuel Hadida, décédé en novembre dernier. Alors qu'il était à la tête de la société de distribution Metropolitan Filmexport, Hadida avait notamment produit True Romance et Le Pacte des loups.

    Lucky Day est à voir au cinéma le 18 septembre prochain. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hareng rouge
      et glitterati?
    • Cyphre14
      Ca ressemble moins à du Tarantino qu'à du Guy Ritchie ou à une production Besson standard. J'espère que la singularité d'Avary ne s'est pas complètement perdue de ce qui ressemble pour le moins à une bouillie.
    Voir les commentaires
    Back to Top