Notez des films
Mon AlloCiné
    Bande-annonce Dr Dolittle : après Avengers, Robert Downey Jr parle aux animaux
    Par Vincent Formica — 14 oct. 2019 à 11:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après Eddie Murphy, au tour de Robert Downey Jr d'enfiler la blouse du Dr Dolittle, l'homme qui parle aux animaux. Découvrez le trailer du film qui débarquera au cinéma le 5 février 2020.

    Après une saga comprenant 5 films, dont les 2 premiers emmenés par Eddie Murphy, Stephen Gaghan s'empare des romans pour enfants écrits par Hugh Lofting pour en faire sa propre adaptation : Le Voyage du Dr Dolittle.

    Pour camper le célèbre personnage, le cinéaste américain a choisi Robert Downey Jr. Ce dernier quitte enfin l'univers Marvel après avoir sauvé l'univers dans Avengers Endgame. Il n'abandonne pas pour autant le grand spectacle et les effets spéciaux avec ce long-métrage lorgnant du côté de Pirates des Caraïbes et Sherlock Holmes. Action et aventure sont au programme contrairement aux opus avec Eddie Murphy, très orientés comédie.

    Aux côtés des "humains" Robert Downey Jr., Antonio Banderas et Michael Sheen, on retrouve Tom Holland (Jip le chien), mais également Emma Thompson (Polynesia la perruche), Selena Gomez (Betsy la girafe), Ralph Fiennes (Barry le tigre), Rami Malek (Chee-Chee le gorille), Octavia Spencer (Dab-Dab la cane), Kumail Nanjiani (Plimpton l'autruche), John Cena (Yoshi l'ours polaire), Carmen Ejogo (Regine la lionne), Craig Robinson (Fleming la souris) et Frances de la Tour.

    La frenchie Marion Cotillard est également présente, prêtant sa voix à la renardeTutu. À noter que les romans de Lofting ont connu une première adaptation au cinéma en 1967 sous la forme d’une comédie musicale signée Richard Fleischer.

    Encore un peu de patience, Le Voyage du Dr Dolittle sortira en salles le 5 février 2020.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Hareng rouge
      franchement quand on a plus 4 ans et demi comment peut on un seul instant rentrer dans l histoire et s'imaginer que ces animaux sont reels? moi j y arrive pas et c'est pas que relatif a ici j'aurais pu cité dumbo meme si quand ya une atmosphere onirique a tim burton ca passe encore l'appel de la foret, jurassic world etc trop de fx a la noix
    • BabyDoll
      Quelle nullité, je crois que je préfère revoir l'effroyable Evan tout puissant !
    • Dossiers Brûlants
      Les films de l'époque été sympas sans plus celui-là a l'air pareil, je le regarderait pas
    • MGM-ranger
      Oui, le vrai docteur Dolittle. C'est à dire celui des romans. L'original. Le cinéma se décline en plusieurs genre. L'adaptation littéraire en est un. Et celle-ci est libre de se fidéliser ou non au matériel de base. Ce film se veut fidèle aux romans, et ainsi, Robert Downey Jr est plus légitime pour endosser le rôle, puisqu'il lui correspond plus que Murphy qui n'a rien du vrai Dolittle. Encore une fois, tu remodèles la couleur d'un personnage simplement parce qu'un acteur bankable est passé par là jouer un pseudo docteur Dolittle dans une petite comédie sans prétention en totale contradiction avec le roman, niant un siècle d'illustration ou Dolittle est blanc.Je n'ai jamais dit qu'un film se devait de retranscrire le plus possible un contexte politique. Sinon, j'exigerai qu'il me raconte l'émergence des Middle Class, la seconde phase industrialisation, la politique des Tories, les nouveaux domaines économiques (textile, sidérurgie, électricité, automobile...) et ses répercussions sur les calsses populaires, les réformes sociales.... Je ne demande pas de contexte politique poussé mais simplement une logique on ne peut plus banal et évidente sur cette époque.
    • Seb
      le vrai ...non toujours pas.On parle de cinéma , où le but est qu'un acteur incarne quelqu'un qu'il n'est pas . A moins que le but de l'oeuvre soit de retranscrire le plus possible un contexte politique ou de faire passer un message précis la couleur des acteurs ne devrait avoir aucune importance, tout comme n'importe laquelle de ses caractéristiques physiques.
    • MGM-ranger
      Ne confonds pas le personnage et l'environnement dans lequel il évolue. Si le docteur est un personnage farfelu et irréel, ce n'est pas pour autant que cela doit concorder à l'univers du film. Sinon, c'est la porte ouverte à tout les excès. Le docteur Dolittle est un cas à part, il est unique et détient un don que personne n'a au monde. C'est un homme à l'habilité irréel, qui évolue dans un monde, quant à lui, réel. C'est justement ce qui affirme sa différence, l'idée qu'il est le seul en son genre.Et encore une fois, ce n'est pas parce qu'un acteur noir a prit le déguisement d'un pseudo Docteur Dolittle (qui n'a aucun rapport avec le vrai à part le pouvoir) que Dolittle est dorénavant noir, qu'on va renier toutes ces décennies ou Dolittle est pensé blanc, mis ne scène au cinéma blanc, et que les illustrations le dessinent blanc. Il n'y a aucun whitewashing à prendre Robert Downey Jr, alors que ce choix de casting est cohérent et logique. Tout comme l'était le film de 1967 en prenant Rex Harrison. Ton raisonnement serait encore compréhensible si on mettait en scène un remake du docteur Dolittle de 1998. Là, c'est une vraie adaptation, ce que n'était pas le film de Betty Thomas.
    • Dr. La Peloche
      Les teasers tout simples façon casting d'animaux sont beaucoup plus drôles...Encore un gros foutoirs avec ses effets numériques hystériques, ses répliques marketées et son histoire sans saveurs. Bref, même pas le pire de ce que nous réserve cette décennie...
    • Seb
      Sauf qu'historiquement il y avait autant de médecins noir que de médecins qui parlent aux animaux ... quand tu regardes ce genre de film tu t'en fiches du contexte historique , c'est pas le but. Le film n'a pas vocation à être le témoin d'une époque et de ses mœurs raciales . Bref : on s'en fiche , et si ça gêne c'est que le problème est ailleurs. On n'est pas sur history channel (et le fait que ce soit pour enfants ne veut pas dire que c'est pas possible de parler de e genre de sujets si c'est le but) .
    • Fufu89
      La bande annonce ne me plaît pas du tout... Bien trop de fx présents, et des images se dégage un autre effet trop, sans que je ne sache précisément quoi... Un ensemble sûrement.
    • Seb
      ce nouveau film semble vouloir ... encore un a priori.C'est cocasse comme ce genre de message serait quasiment inexistant si à la place de blanc/noir c'était brun/blond (sauf peut-être pour certains fans de James Bond) ou grand/petit .... Par contre le fait de prendre un américain pour incarner un docteur anglais inspiré d'un docteur écossais , là aucun soucis , il y a que la couleur de peau qui est un caractère primordial pour un acteur ?
    • MGM-ranger
      Sauf qu'en l'occurence, si, puisque ce nouveau film semble vouloir s'en rapprocher. L'auteur du nouveau Dolittle a construit une adaptation identique contextuellement de l'oeuvre écrite. Ainsi, un médecin noir n'a absolument rien à faire en pleine Angleterre du XIXème siècle. Cette adaptation a beaucoup plus de légitimité que le film avec Murphy, il n'y a aucun whitewashing.Genre, ce personnage a toujours été vu comme blanc pendant 78 ans. Mais vu qu'une petite comédie pour gamin sans aucun rapport avec le Docteur Dolittle est passé par là avec le même titre, on va faire comme si le docteur était noir depuis toujours et que Robert Downey Jr. incarnait un rôle à la base conçu pour un acteur noir ?
    • Seb
      comme le veut les romans , non , un roman ça ne veut rien .
    • ServalReturns
      Cruel… mais certainement vrai.
    • ScaarAlexanderTrox
      Très probablement une nouvelle occasion pour RDJ de rappeler combien le monde ne se rue en salle pour le voir QUE quand il joue Tony Stark...
    • MGM-ranger
      C'est hypocrite de mettre sur un pied destal supérieur l'opinion de l'imaginaire collectif quand celui-ci a une opinion biaisée et falsifiée des aventures du Docteur Dolittle du roman et de l'adaptation de 1967, simplement parce qu'il ont vu en dernier un film sans rapport quasiment avec le vrai personnage. Là, c'est une véritable adaptation de l'oeuvre d'Hugh Lofting, qui se passe au XIXème siècle en pleine Angleterre victorienne, et non une réadaptation contemporaine. L'imaginaire collectif serait bien plus compréhensif d'y voir un médecin blanc à cette époque qu'un noir. Tu ne peux pas rhétorquer que le docteur Dolittle est devenu blanc avec Robert Downey Jr simplement parce qu'on n'a eu Eddie Murphy, alors que déjà l'adaptation entérieure au film de 1998 a pris un blanc pour acteur principal, comme le veut les romans.
    • MGM-ranger
      Et toi, tu es le premier a blâmer ceux qui lancent ce genre de débats, mais tu en rajoutes dès que ça concorde avec ton opinion. Comme dit plus bas, ce rôle n'est pas du tout blanc à la base. L'adaptation de 1998 est très différente des romans originaux, et ce nouveau projet semble s'en rapprocher d'avantage puisqu'il se place dans la période victorienne de l'oeuvre. Un médecin noir en Angleterre du XIXème siècle, ça serait absolument ridicule. En plus, le premier film de 1967 a Rex Harrison, un acteur blanc, dans la peau du docteur, 31 ans avant le film avec Murphy.
    • Hunnam29
      Comme on le dit souvent, ce sont les gens qui font les polémiques direct, et toi c'est un peu ce que tu fais là au final. Carrément même.Parce qu'en plus, si dans les romans le personnage est blanc et que le film s'annonce très différent de ce qu'on a connu avec la franchise (si on peut appeler ça comme ça), rien de choquant.
    • Darkreveur
      C est surtout l adaptation bcp plus proche des romans jeunesse de 1920 😉
    • Ripix
      Étonnamment je préfère la simple comédie d'Eddy Murphy ! Plus léger plus simple. Là c'est beaucoup de fond vert et des tonnes d'animaux numérique pour rien.
    • Ryo H
      Ca a 20 ans, et c'est un film qui a eu un succès mais pas ouf non plus. Et il y a bien une différence entre rendre a un personnage son costume d'origine et lui en donner un nouveau. Perso, que Kingpin soit noir, je m'en fiche, juste que tu viens comparer ce qui n'est pas comparable. D'ailleurs, in fine, t'es bien venu mettre ça sur la table que je sache? Et a tort puisque le personnage d'origine est blanc.D'ailleurs c'est tellement populaire que ça a fini en direct to dvd comme licence...Et la différence, c'est que moi j'ai pris Kingpin parce que c'est équivalent en terme de trajet, pas de popularité (encore que vu le succès du Dardevil avec Affleck, on est pas très loin).
    Voir les commentaires
    Back to Top