Mon compte
    Bande-annonce Radioactive : Rosamund Pike est Marie Curie pour la réalisatrice de Persépolis
    Par CTC — 5 févr. 2020 à 10:00

    Le 11 mars prochain au cinéma Rosamund Pike sera Marie Curie dans le biopic Radioactive réalisé par Marjane Satrapi. Découvrez la bande-annonce ci-dessous.

    Après Greer Garson, Isabelle Huppert (dans Les Palmes de M. Schutz) ou plus récemment Karolina Gruszka, c’est au tour de Rosamund Pike de prêter ses traits à Marie Curie, scientifique de renom au centre du film Radioactive. Le nouveau long-métrage de Marjane Satrapi (Persepolis, The Voices) nous raconte son histoire à travers un prisme féminisme en peignant le portrait d’une passionnée qui a bien du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Radioactive, qui adapte le roman graphique de Lauren Redniss Marie & Pierre Curie : A Tale of Love and Fallout (2010), s’intéresse plus particulièrement à son histoire avec Pierre Curie (Sam Riley), de leur renommée internationale à un tragique accident qui va les séparer.

    La bande-annonce de Radioactive nous laisse comprendre comment ce duo de scientifiques, à l’origine de la découverte du polonium et du radium, a apporté beaucoup au domaine physique et médical (notamment dans la recherche sur le cancer). Si le film adopte une approche classique du biopic, la performance de Rosamund Pike devrait, elle, marquer les esprits...

    A découvrir au cinéma dès le 11 mars.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • MGM-ranger
      Pierre Curie est une personnalité non négligeable dans la vie de Marie Curie, c'est donc légitime qu'il est sa place au sein d'une oeuvres qui lui est dédiée. Je ne vois pas ou est le problème à ce qu'on parle de son mari, alors qu'il a une présence forte dans la vie de la physicienne, et n'est pas anodin à son immortalité.quitte à se mettre à faire des biopics sur des femmes scientifiques autant commencer par elle il y a déjà plein de films, de téléfilms et de pièces de théâtre sur elle. Ça n'est pas une première, loin de là.On a eu d'autres films sur des femmes scientifiques. Les figures de l'ombre par exemple, il y a peu.Et je ne comprends toujours pas ton Il serait temps que les icône scientifiques féminines puissent rayonner un peu , après des siècles de censure alors que niveau rayonnement, très peu de scientifiques ont été surmédiatisés et acclamés comme Currie, de son vivant comme aujourd'hui. Elle se permettait même des choses qu'aucun ne pouvait bénéficier.
    • Seb
      Sauf que'on parle rarement d'elle sans parler aussi de son mari ... et quitte à se mettre à faire des biopics sur des femmes scientifiques autant commencer par elle quand même, elle reste un symbole justement et ça augmente les possibilités de faire du chiffre pour espérer que d'autres viennent après ^^
    • MGM-ranger
      Il était temps ? Ça fait plus d'un siècle que Mary Currie est ultra acclamée et sur-médiatisée, aussi bien de son vivant que décédée. Ton commentaire aurait plus de sens si ce biopic était sur Loveplace ou McClintock, qui pour le coup n'ont pas la reconnaissance méritée. Là, on enfonce des portes déjà ouvertes.
    • MadRom
      Bah non, chouiner, c'est se plaindre, c'est montrer du doigts une injustice, c'est faire de la morale. Or, je ne fais pas de la morale là, je rapporte un fait pour discréditer ton propos, point. La preuve en est que t'essaies de me faire dire que les hommes sont des victimes, c'est à dire, à me faire employer un terme moral pour me prouver que je chouine,or je n'ai jamais dit ça, tu vois que ce que tu veux voir.en affirmant qu'à partir du moment où une femme qui a fait des sciences et qui n'est pas connue aujourd'hui, c'est qu'elle est forcément une victime de la censure des hommes où ai-je affirmé ça ?En affirmant que Marie Curie était une exception, tu affirmes du coup que la règle c'est les femmes scientifiques sont discriminées pour leur travaux en raison de leur sexe.Tu ne fais pas preuve de mesure , il faut relativiser , OUI l'Histoire a censuré de nombreux scientifiques , hommes et femmes , mais les exploits des femmes l'ont été largement plus , tous domaines confondus ! On se rend tout juste compte qu'ils y a eu des femmes vikings bon sang !C'est bien beau d'affirmer, il faut le prouver encore une fois. D'autant plus que c'est un peu hors-sujet hein et c'est pas parce qu'un squelette de femme a été retrouvé avec une armure de viking qu'on peut en conclure quoi que ce soit. La guerre a toujours été le domaine des hommes, les femmes faisant la guerre a toujours relevé du mythe ou des légendes, où alors ce sont de très très rarissimes exceptions.Encore une fois tu prouves strictement rien ici. Je ne nie pas que des artistes ou scientifiques femmes aient été dénigrées, mais de là à dire qu'il y avait une injustice systématique à leur égard, c'est faux, c'est une généralité abusive. des femmes au niveau des études supérieures scientifiques alors qu'elles ont globalement des meilleurs résultats.Les femmes sont plus studieuses oui, et ? Les femmes sont surreprésentées dans la médecine et la justice, est-ce une injustice envers les hommes ? Non, pourquoi ça le serait envers les femmes quand les hommes dominent dans un domaine ? J'ai fait des études scientifiques, en physique et maths, il n'y avait que des hommes, ou presque, en biologie, que des femmes, où est le problème ? Et à tous les coups, tu vas me sortir oui mais c'est une construction sociale etc. Les pays scandinaves sont les plus avancés sur la question de l'égalité homme/femme, et 90 % des ingénieurs sont des hommes...Et même sans forcément aller du côté des génies , on connait beaucoup plus de noms d'hommes ayant un tant soit peu touché à la science que de femmes alors qu'il y en a aussi, c'est également une forme d'injustice , un peu d’honnêteté ...C'est une injustice si tu pars du principe qu'il y autant de femmes que d'hommes qui se sont intéressés aux sciences et que leur contribution au progrès des sciences est à peu près égale entre les deux sexes, ce qui, encore une fois, reste à prouver.
    • Seb
      Des centaines d'hommes ont contribué à la science, on en retient que quelques-uns aussi. ça c'est chouiner.en affirmant qu'à partir du moment où une femme qui a fait des sciences et qui n'est pas connue aujourd'hui, c'est qu'elle est forcément une victime de la censure des hommes où ai-je affirmé ça ?Tu ne fais pas preuve de mesure , il faut relativiser , OUI l'Histoire a censuré de nombreux scientifiques , hommes et femmes , mais les exploits des femmes l'ont été largement plus , tous domaines confondus ! On se rend tout juste compte qu'ils y a eu des femmes vikings bon sang ! L'Histoire est écrite par les vainqueurs, et on ne saura jamais parmi toutes les grandes avancées combien ont été attribuées à tort à des hommes mais les sacrifiées telles que Franklin ou Lederberg par exemple font légion , et c'est tout autant de modèles potentiels pour les générations futures qui ont été réduits au silence, et on voit que ça fait défaut dans les chiffres de représentation des femmes au niveau des études supérieures scientifiques alors qu'elles ont globalement des meilleurs résultats. Et même sans forcément aller du côté des génies , on connait beaucoup plus de noms d'hommes ayant un tant soit peu touché à la science que de femmes alors qu'il y en a aussi, c'est également une forme d'injustice , un peu d’honnêteté ...
    • MadRom
      Ah c'est moi qui chouine et qui suis dans l'absolu...C'est la meilleur celle-là, qui est venu pleurer sur la pseudo-censure des femmes scientifiques sans avoir aucun argument valable pour appuyer le propos ? C'es toi. Où je chouine sur le fait que des hommes n'ont pas été reconnus pour leurs travaux ? Nulle part, à aucun moment je n'ai employé le terme victime.Qui est dans l'absolu et le manque de nuance en affirmant qu'à partir du moment où une femme qui a fait des sciences et qui n'est pas connue aujourd'hui, c'est qu'elle est forcément une victime de la censure des hommes ? C'est encore toi. C'est être dans l’absolu que de montrer qu'à partir du moment où une femme scientifique n'est pas reconnue pour ces travaux, ce n'est pas forcément à cause de son sexe, la preuve en est que ça arrive aussi aux hommes ? Non, c'est être dans la nuance.Mais bon, continue à me faire dire ce que je n'ai pas dit, à être dans les sophismes, si ça peut te rassurer.
    • MadRom
      C'est un peu le principe d'un prix Nobel, d'être une exception...Ah oui le fameux révisionnisme des féministes qui voient dans chaque femme qui aurait un tant soit peu touché à la science une discriminée de l'histoire.Des centaines d'hommes ont contribué à la science, on en retient que quelques-uns aussi.
    • Seb
      C'est l'exception ... L'une des seules scientifiques dans les livres d'histoires mais loin d'être l'une des seules à avoir contribué. (quand je dis des siècles de censures c'était implicite que je ne parlais pas que d'elle qui n'a pas vécut des siècles, surtout que j'ai dit les icône ;) )
    • MadRom
      Elle a eu deux prix Nobel de son vivant, très peu de scientifiques (même parmi les hommes) y ont eu droit, j’appelle pas ça de la censure hein.
    • Seb
      Il serait temps que les icône scientifiques féminines puissent rayonner un peu , après des siècles de censure ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top