Notez des films
Mon AlloCiné
    César 2020 : Hors Normes reçoit le prix des lycéens
    Par Léa Bodin — 4 mars 2020 à 11:00

    C'est le film "Hors Normes" du duo composé d'Eric Toledano et Olivier Nakache qui a reçu le César des lycéens.

    Gaumont Distribution

    Depuis 2019, un César des lycéens est remis à l'un des films nommés dans la catégorie Meilleur film. Cette année, il a été décerné au film Hors Normes, réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache et produit par Nicolas Duval Adassovsky. L'année dernière, les lycéens avaient choisi de récompenser Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand

    Le corps électoral pour le César des lycéens était composé cette année de 1 743 élèves de terminale issus de 81 classes de lycées généraux, technologiques et professionnels, situés en France métropolitaine, en Angleterre et à Mayotte, choisis par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Le vote s’est tenu entre le lundi 3 et le vendredi 28 février 2020 à 16h. 

    Hors Normes
    Hors Normes
    Sortie le 23 octobre 2019 | 1h 55min
    De Eric Toledano, Olivier Nakache
    Avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent, Bryan Mialoundama, Alban Ivanov
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    4,3
    louer ou acheter

    Les films nommés étaient donc Portrait de la jeune fille en feu, Grâce à Dieu, Les Misérables, Roubaix, une lumière, La Belle époqueJ'accuse et Hors Normes. C'est le ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer et la présidente de l'Académie des César par intérim Margaret Menegoz qui ont ouvert l'enveloppe contenant les résultats ce matin, sous le contrôle d'un huissier.

    La remise du César des Lycéens aura lieu le mercredi 11 mars à 14h au grand amphithéâtre de la Sorbonne, à la faveur d’une rencontre avec les lycéens, en présence des lauréats, du ministre et de la présidente de l'Académie. 

    La bande-annonce de Hors Normes :

    Hors Normes Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Elessar
      choisis par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse ça a pas trop l'air impartiale comme d'habitude .....
    • singeou7
      Les ravages de la désinstruction sans doute... Peut-être aurait-il fallu faire voter 3652 lycéens.
    Voir les commentaires
    Back to Top