Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort de Didier Bezace, grand second rôle du cinéma français et figure majeure du théâtre
    Par La Rédaction — 12 mars 2020 à 09:07
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le comédien Didier Bezace, également metteur en scène et directeur de théâtre, est mort ce mercredi 11 mars à l'âge de 74 ans à Paris...

    RINDOFF-GUIREC / BESTIMAGE

    Homme de théâtre et de cinéma, Didier Bezace est décédé ce mercredi 11 mars 2020 "des suites d'une longue maladie", comme le rapporte un communiqué de l'AFP. Il avait 74 ans. Co-fondateur du Théâtre de l'Aquarium en 1970 et directeur du Théâtre de la Commune, Didier Bezace ne tient que des seconds rôles, voire des silhouettes au cinéma. Il faut toutefois excepter La Petite Voleuse de Claude Miller, sorti en 1988, où il est l'amant attentionné de Charlotte Gainsbourg, et L 627, sorti en 1992, de Bertrand Tavernier où il incarne un policier déterminé à lutter contre le trafic de drogue. En 1994, il reçoit une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour Profil bas, de Claude Zidi, aux côtés de Patrick Bruel.

    Par la suite, toujours au cinéma, il collabore plus particulièrement avec son ami Bertrand Tavernier (Ça ira mieux demain, 2000) et avec Jeanne Labrune (Ça ira mieux demain, 2000; C'est le bouquet !, 2002; Cause toujours !, 2003). Dans la comédie Mariages ! de Valérie Guignabodet, il campe le rôle d'un quinquagénaire désireux de renouer les liens avec sa famille et donne la réplique à Miou-Miou, Mathilde Seigner, Jean Dujardin et Lio. Rémi Bezançon aime sa prestation comique et lui offre le rôle d'un pilote casse-cou dans Ma vie en l'air (2005) aux côtés de Marion Cotillard et Vincent Elbaz.

    Reconnu devant la caméra, Didier Bezace s'illustre avant tout en tant que metteur en scène de théâtre où il donne à des textes classiques comme Narcisse de Jean-Jacques Rousseau à L’École des femmes de Molière, en passant par Le Square de Marguerite Duras. Au total, il reçoit pas moins de trois Molières, dont celui du meilleur metteur en scène pour La Version de Browning en 2005. L'artiste ne délaissait pas le cinéma pour autant. En 2016, il était à l'affiche du dernier film d'Elie Chouraqui, L'Origine de la violence, avec Michel Bouquet et Richard Berry.

    Il y a encore peu de temps, en 2018, Didier Bezace était sur scène pour jouer dans Il y aura la jeunesse d'aimer, un spectacle joué au Lucernaire et dans lequel il revisitait, avec Ariane Ascaride, des lettres échangées entre Aragon et Elsa Triolet.

    Découvrez la bande-annonce de "L'origine de la violence", un des derniers films dans lesquels il est apparu :

    L'Origine de la violence Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madrox2000
      Il y en a qui savent qui c'était...
    • Roukikasse
      Personne ne vous oubliera Georges Rieux...Euh Didier Bezace
    Voir les commentaires
    Back to Top