Mon compte
    Chaplin sur Netflix : Les Temps Modernes, la satire hilarante à faire découvrir à vos enfants
    2 mai 2020 à 12:30
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Disponible sur Netflix depuis le 1er mai, avec les autres longs métrages du réalisateur, "Les Temps modernes" est l'un des sommets de la carrière de Charles Chaplin : un chef-d'œuvre burlesque et satirique qu'il faut absolument faire découvrir.

    MK2

    Conseillé à partir de 8 ans

    Il était une fois : Charlot est ouvrier dans une immense usine. Il resserre quotidiennement des boulons. Mais les machines, le travail à la chaîne le rendent malade, et finissent même, suite à une série d'événements, par le conduire en prison. A sa sortie, il abandonne son poste et recueille une orpheline avec qui il tente de mener une vie normale et de réaliser le rêve américain.

    Ce qu'ils vont adorer : Le personnage de Charlot, qui fonctionne aussi bien auprès des adultes que des enfants. Entre sa démarche gauche, sa maladresse ambulante et son côté frondeur, il ne manque pas une occasion de causer une catastrophe et dérégler les rouages de l'usine dans laquelle il se trouve au début, ou de la société dans son ensemble. Fort d'une précision de tous les instants et d'une capacité à surprendre et déjouer nos attentes, Charles Chaplin paraît au sommet de son art burlesque, devant comme derrière la caméra, dans ce qui marque ses adieux à son célèbre personnage de vagabond, icône du muet incompatible avec le cinéma parlant vers lequel l'acteur et réalisateur fait un pas avec ce long métrage sonore.

    Comme Le Kid, également disponible sur Netflix et que nous avions évoqué il y a peuLes Temps modernes constitue une belle porte d'entrée sur le cinéma de Charles Chaplin dont il contient quelques-unes des scènes les plus mémorables : l'ouverture sur la chaîne de montage qui défile à grande vitesse, le passage aux accents surréalistes dans les rouages de la machine, l'appareil qui aide les ouvriers à manger, le repas stupéfiant en prison, la balade en patins à roulettes dans un grand magasin, la maison qui se casse de partout ou encore cette chanson finale, concession du cinéaste au parlant, qu'il contourne avec un vrai charabia. Autant de moments hilarants, d'une drôlerie universelle, auxquels il paraît impossible de rester insensible et vers lesquels on revient avec plaisir à tout âge pour rire et retrouver son âme d'enfant en même temps.

    MK2
    Charlot au cœur de la machine

    • Ce qui peut les inquiéter : Il y a le noir et blanc, synonyme de (très) vieux film, et l'absence de paroles couplée à la nécessité de devoir lire les différents cartons. Mais rien de vraiment inquiétant, surtout que Les Temps modernes n'a pas la dureté du Kid, ni le côté mélodramatique des Lumières de la ville, et reste l'un des Chaplin les plus accessibles sur la forme. Les plus jeunes pourront, en revanche, passer à côté du fond, puisque le long métrage, réalisé en 1935, dresse le portrait d'une Amérique encore meurtrie par la terrible crise économique et financière de 1929, tout autant qu'il critique le taylorisme, le fordisme et le standardisme qui s'incarnent dans les séquences de travail à la chaîne où les patrons, confortablement installés dans leurs bureaux, cherchent toujours à obtenir plus des ouvriers à qui ils imposent des gestes répétitifs jusqu'à la folie.

    Quelques notions de l'Histoire des États-Unis, que l'on apprend généralement au collège, peuvent donc être nécessaires pour pleinement apprécier ces Temps modernes. De la même façon que connaître celle du cinéma se révèle être un plus pour mieux comprendre le contexte dans lequel le film a été produit et le fait que la présence de passages parlés (ou chantés) constitue une petite révolution dans l'œuvre de son auteur, qui a longtemps résisté aux évolutions techniques de l'époque, comme Charlot paraît ici incapable de se conformer à ce que le reste de la société attend de lui. En faisant cette concession sonore, le metteur en scène touche à l'essence de son art qu'il réinventera en grande partie quelques années plus tard, avec Le Dictateur et ses opus suivants. Toutes ces choses, vous pouvez les expliquer aux enfants qui découvriront ce chef-d'œuvre, comme pour leur donner envie d'y revenir quelques années plus tard, avec des connaissances supplémentaires qui leur permettront de mieux en saisir le fond.

    MK2
    Ainsi s'en vont le vagabond et la gamine

    Ce qu'ils vont garder au fond d'eux : De grands éclats de rire et des images indélébiles qui pourraient ne pas les quitter alors que leur cinéphilie grandira, qui vont de Charlot sur les rouages à ce même vagabond qui marche vers l'horizon avec la gamine (Paulette Goddard), et disparaît ainsi de l'univers du cinéaste. Aussi engagé que drôle, Les Temps modernes s'oppose à la déshumanisation et l'exploitation des pauvres par les riches, tout autant qu'il véhicule de belles valeurs en démontrant qu'il n'est pas nécessaire de rentrer dans la norme pour être heureux : "Courage ! Il ne faut jamais désespérer. Nous nous débrouillerons !", se disent les deux personnages dans le final émouvant, comme pour appuyer le message d'acceptation de soi qui transparaît derrière ce sommet de burlesque qui mêle le gag pur et la satire mordante, et fait partie de ces classiques qui marquent une vie de spectateur et que l'on se plaît à faire découvrir. Ne serait-ce que pour le revoir.

    Les Temps modernes est visible sur Netflix, et disponible sur OCS jusqu'au 30 juin.

    Les Temps modernes
    Les Temps modernes
    1h 27min
    De Charles Chaplin
    Avec Charles Chaplin, Paulette Goddard, Henry Bergman, Tiny Sandford, Chester Conklin
    Presse
    4,6
    Spectateurs
    4,4
    Voir sur OCS

    La bande-annonce des "Temps modernes"…

    Les Temps modernes Bande-annonce (2) VF

    … et sa musique signée Chaplin lui-même :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Might Guy
      Paulette Goddard et son regard de braises...Vos enfants comprendront quand ils seront grands.
    • Seb
      Il va surement y avoir moins de personnes pour se plaindre de l'inclusion des revendications politiques dans le cinéma ici ^^
    • Matthieu Dewaere
      Chouette initiative ! J'espère que ça permettra à tout plein de gens de (re)découvrir ces classiques !
    Voir les commentaires
    Back to Top