Notez des films
Mon AlloCiné
    Snowpiercer (Netflix) : la tumultueuse histoire derrière la production de la série
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 29 mai 2020 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Adaptée de la bande dessinée de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, la série "Snowpiercer" sur Netflix s'est longtemps fait attendre et débarque sept ans après le film de Bong Joon-ho. Retour sur une production difficile.

    Netflix

    En 1982, Jacques Lob et Jean-Marc Rochette sortaient Le Transperceneige, une bande dessinée post-apocalyptique dans laquelle des survivants échappent à une catastrophe climatique, avant de se réfugier dans un train qui circule indéfiniment. Devenue culte, l'œuvre des deux artistes donne lieu à quatre autres tomes et une adaptation cinématographique, en 2013, réalisée par le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, avec Chris Evans, Tilda SwintonEd Harris et Song Kang-ho. Sept ans plus tard, l'ouvrage français reprend vie, sur le petit écran cette fois, avec une série qui fait office de reboot. Disponible sur la plateforme Netflix, à raison d'un épisode par semaine, le programme a longtemps été attendu par les fans de la bande dessinée. Et pour cause, il était en production depuis cinq ans. Entre départs, réécritures et tournage supplémentaire, Snowpiercer revient de loin.

    Novembre 2015. Deux ans après la sortie du film, le producteur Martin Bruce Adelstein achéte les droits pour développer une série télévisée. Après avoir tourné l'adaptation, Bong Joon-ho prend part une nouvelle fois au projet, en tant que producteur délégué. Un an plus tard, Josh Friedman, le scénariste, entre autres, de La Guerre des mondes de Steven Spielberg, rejoint l'équipe en tant que showrunner et se retrouve chargé d'écrire le pilote commandé par la chaîne TNT. Quelques mois plus tard, c'est Scott Derrickson, le metteur en scène de Doctor Strange, qui est choisi pour réaliser le premier épisode. Quant à la distribution, elle s'étoffe avec les noms de Jennifer ConnellyDaveed Diggs, ou encore Mickey Sumner dans les rôles principaux.

    Désaccords et départs

    Le premier d'une longue série de drames intervient fin janvier 2018. Le pilote séduit la chaîne, qui décide de mettre officiellement le reste de la série en route. Pourtant, le showrunner Josh Friedman quitte le projet pour cause de "divergences créatives". Très actif sur Twitter, le scénariste n'hésite pas à s'exprimer à ce sujet. "Je ne sais pas qui va me remplacer sur Snowpiercer. Manifestement, je ne fais plus partie des conversations. Le seul réconfort que j'ai, c'est que perdre cette place pourrait être une belle opportunité pour une femme ou une personne de couleur de partager leur vision sur un projet qui a BESOIN d'une vision.", écrit-il le 24 janvier 2018. 

    Le mois suivant, le cocréateur de la série Orphan BlackGraeme Manson le remplace et doit réécrire le pilote. Un changement qui déplaît fortement à son prédécesseur qui le juge trop "conforme". Toujours sur Twitter, Josh Friedman laisse éclater sa colère : "Si on te demande de réécrire le travail de quelqu'un ou de prendre sa place, cela me semble plus correct de contacter la personne, d'abord pour connaître les circonstances de son départ, et ensuite pour le remercier de faire le travail que tu vas t'approprier." Une déclaration qui visait directement Graeme Manson. La tempête continue en juin 2018 lorsque Scott Derrickson, le réalisateur, refuse de retourner les scènes de la nouvelle version du scénario. Le cinéaste, solidaire avec l'ancien showrunner, utilise également Twitter pour se justifier avec un message posté le 29 juin 2018 : 

    "Le script de 72 pages du pilote de Snowpiercer par Josh Friedman est la meilleure chose que j'ai pu lire. Et l'épisode que j'ai réalisé à partir de ce script est peut-être ce que j'ai fait de mieux. Le nouveau showrunner a une vision radicalement différente de l'histoire. Je renonce à retourner les nombreuses nouvelles scènes."

    Finalement, le réalisateur James Hawes, connu pour son travail sur Black Mirror et L'Aliéniste, reprend les commandes, mais les imprévus ne s'arrêtent pas là. En mai 2019, la série passe de la chaîne TNT à TBS, spécialisée habituellement dans le registre de la comédie. Netflix, de son côté, achète les droits pour la diffusion à l'international, avant que Snowpiercer revienne finalement sur la TNT. En janvier 2020, le showrunner Graeme Manson est revenu sur le processus chaotique de la série : "La naissance a été longue. (...), je suis un grand fan du film de Bong Joon-ho et des ouvrages, cela a pris beaucoup de temps pour faire un bon travail, mais nous avons réussi."
    Découvrez la bande-annonce de la série "Snowpiercer" :
    Snowpiercer - saison 1 Bande-annonce VOST

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • felson
      Vous oubliez que là, il s'agit du créateur de la série. Josh Friedman a peut-être quitté le projet, mais il reste crédité en tant que créateur/développeur. Il me paraît donc normal que le nouveau scénariste fasse au moins l'effort de le contacter.
    • Joanny
      pour ma part, je considère qu'à partir du moment où on quitte un projet, on n'a plus vraiment son mot à dire sur son évolution. Je ne vois pas donc pas pourquoi Friedman a donné son avis sur la décision de Graeme, s'il voulait voir son script, il aurait dû rester...
    Voir les commentaires
    Back to Top