Notez des films
Mon AlloCiné
    Elizabeth Debicki a 30 ans : la future star de Tenet en 6 rôles
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 24 août 2020 à 09:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Révélée par "Gatsby le magnifique" en 2013, Elizabeth Debicki fête ses 30 ans ce lundi 24 août. Si le succès est au rendez-vous, "Tenet" devrait la faire décoller, donc il est temps de faire connaissance avec elle à travers six rôles.

    SGP / BESTIMAGE
    GATSBY LE MAGNIFIQUE (2013)

    Baz Luhrmann s'est offert un joli parterre de stars et visages familiers pour son adaptation haute en couleurs de Gatsby le magnifique avec laquelle il lance le festival de Cannes 2013 en beauté, sur le tapis rouge comme à l'écran, où il met des fêtes endiablées en scène. Au milieu de tout ce beau monde qui attire la lumière, une inconnue parvient pourtant à se faire remarquer avec sa coupe au carré qui rappelle celle de Louise Brooks : elle s'appelle Elizabeth Debicki, est australienne comme le réalisateur (qui apparaît dans l'une de ses séquences) et incarne Jordan Baker, golfeuse de haut niveau grâce à qui Nick Carraway (Tobey Maguire), et le spectateur par la même occasion, en apprend plus sur le passé de Gatsby (Leonardo DiCaprio) et sa relation avec Daisy (Carey Mulligan). Au diapason des années folles dans son dynamisme, elle est également ambigüe dans sa façon de manier la vérité et le mensonge, et permet à la comédienne de marquer les esprits et imposer sa présence, dans ce qui constitue le vrai point de départ de sa carrière après un petit rôle dans la comédie My Best Men, sorti un an plus tôt dans les salles françaises.

    Gatsby le Magnifique
    Gatsby le Magnifique
    Sortie le 15 mai 2013 | 2h 22min
    De Baz Luhrmann
    Avec Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Carey Mulligan, Isla Fisher, Elizabeth Debicki
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    4,0
    Streaming

    Gatsby le Magnifique Bande-annonce VO
    AGENTS TRES SPÉCIAUX - CODE UNCLE (2015)

    Elizabeth Debicki reste chez la Warner mais prend du galon, puisqu'elle incarne la grande méchante de cette adaptation ciné de la série Des agents très spéciaux, convoitée par plusieurs acteurs et passée entre les mains de divers réalisateurs. Dont Guy Ritchie, qui modernise l'espionnage à l'ancienne comme il l'avait fait pour Sherlock Holmes quelques années plus tôt, avec un casting glamour à souhait : Armie HammerHenry Cavill et Alicia Vikander font en effet face à l'actrice australienne qui joue de sa grande taille (1m90), de son charme et de son style pour camper une antagoniste aussi séduisante que redoutable, à la tête d'une organisation criminelle désireuse de mettre la main sur une arme nucléaire et qui ne laisse rien au hasard. Un long métrage sexy, rétro et endiablé qui, s'il n'a pas fonctionné comme espéré au box-office (107 millions de dollars de recettes dans le monde pour un budget de 75) a gagné des fans au fil des ans. Assez pour que la suite de Code UNCLE voie finalement le jour avec le même casting ?

    Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
    Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E
    Sortie le 16 septembre 2015 | 1h 57min
    De Guy Ritchie
    Avec Henry Cavill, Armie Hammer, Alicia Vikander, Elizabeth Debicki, Luca Calvani
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    THE NIGHT MANAGER (2016)

    Après un film adapté d'une série télé, c'est sur petit écran qu'Elizabeth Debicki s'illustre en 2016. Dans The Kettering Incident tout d'abord, qui lui offre sa première tête d'affiche et s'inscrit dans la lignée de Top of the Lake, également issue d'Australie, dans sa manière de combiner l'histoire policière au passé trouble de l'héroïne avec une esthétique marquée. Malgré ses qualités, le show passe hélas inaperçu, contrairement à The Night Manager, adaptation télé du roman "Le Directeur de nuit" de John Le Carré dans laquelle un ancien soldat devenu espion (Tom Hiddleston) tente de faire tomber un trafiquant d'armes (Hugh Laurie). La comédienne y incarne Jed, prise dans les feux croisés de l'intrigue puisqu'en couple avec le second avant de se prendre d'affection pour le premier.

    Sur le papier, tout était réuni pour qu'elle écope du rôle ingrat de la petite amie des films et séries d'espionnage. Mais non. Au même titre que l'intrigue, qui n'est pas sans rappeler celle des Enchaînés d'Alfred Hitchcock dans son ménge à trois, Jed va au-delà des clichés : c'est une femme complexe, ambigüe, qui sait faire preuve d'humour et dont les forces et faiblesses se répondent et font écho aux parts d'ombres des deux hommes qui l'entourent. Comme Pine, le personnage principal, elle prétend être quelqu'un d'autre, quitte à jouer un jeu dangereux et faire trembler le téléspectateur. D'abord secondaire dans le récit, elle parvient en effet à prendre de plus en plus d'importance à force de voler les scènes dans lesquelles elle apparaît, pour devenir l'un des protagonistes les plus intéressants de cette mini-série captivante.

    LE PASSÉ RECOMPOSÉ (2018)

    Attention, film choc, présenté en Compétition au Festival de Deauville 2018 en présence de psychologues, prêts à s'entretenir avec les spectateurs qui auraient été secoués par ce récit autobiographique : celui de la réalisatrice Jennifer Fox qui, en tournant une mini-série documentaire, a reccueilli des témoignages de femmes ayant subi des violences et abus sexuels, et fini par comprendre que sa "relation amoureuse" avec un homme plus âgé, lorsqu'elle était adolescente, n'en était pas une. Destiné à HBO (puis diffusé sur OCS et Arte en France), Le Passé recomposé est un drame fort sur les abus et les souvenirs refoulés, qui résonne particulièrement à l'époque de #MeToo et de la libération de la parole qui a découlé de l'affaire Weinstein, et fait un sans-faute côté casting : Laura Dern incarne le personnage principal lorsqu'il est adulte, Jason Ritter le responsable de ses viols, et Elizabeth Debicki l'amante de ce dernier. Et l'une des responsables des faits.

    Encore une fois, la comédienne prouve sa maîtrise de l'ambiguïté et le dosage dont elle sait faire preuve pour, tour-à-tour, susciter la sympathie et inquiéter. Choisir deux acteurs que l'on associe généralement à des gentils était un choix conscient de la réalisatrice, pour que l'on puisse comprendre que des parents confient leur fille, le temps d'un stage intensif d'équitation, à des adultes dont le visage cachait bien les prédateurs qu'ils étaient. Et surtout rendre crédible ce pourquoi l'héroïne éprouvait autant d'affection pour eux. La suite n'en est que plus glaçante, et le long métrage doit une bonne partie de sa réussite aux prestations de ses interprètes.

    Le Passé recomposé
    Le Passé recomposé
    Sortie le 8 septembre 2018 | 1h 54min
    De Jennifer Fox
    Avec Laura Dern, Elizabeth Debicki, Ellen Burstyn, Frances Conroy, Jason Ritter
    Spectateurs
    3,6

    LES VEUVES (2018)

    Ce devait être le film de la consécration. Plus que Les Gardiens de la Galaxie 2, sorti quelques mois plus tôt et dans lequel, recouverte de peinture dorée comme une victime de Goldfinger, elle incarnait une méchante secondaire destinée à revenir dans le Marvel Cinematic Universe par la suite. Les Veuves, en revanche, aurait dû lui permettre de décoller : premier film de Steve McQueen depuis le triomphe de 12 Years a Slave, ce thriller féministe et politique adapté d'une série anglaise des années 80 brille sur la forme et le fond dans sa manière de raconter l'histoire d'épouses de braqueurs contraintes de reprendre leurs affaires en main après une opération tragique qui les a laissées seules et sans le sou.

    Aux côtés de Viola DavisMichelle Rodriguez ou Cynthia Erivo, Elizabeth Debicki est l'actrice qui possède la trajectoire la plus émouvante, dans ce rôle de femme au foyer qui devient un symbole d'émancipation et incarne particulièrement bien la charge contre le patriarcat et les inégalités de classes mise en scène par le réalisateur. Assez pour que l'Australienne, qui tient là son rôle le plus marquant à ce jour, devienne une favorite des Oscars 2019… mais le semi-échec du film en salles (76 millions de dollars dans le monde pour un budget de 42) en a décidé autrement et la Fox, son distributeur, a préféré miser sur le seul Bohemian Rhapsody.

    Les Veuves
    Les Veuves
    Sortie le 28 novembre 2018 | 2h 09min
    De Steve McQueen (II)
    Avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki, Cynthia Erivo, Colin Farrell
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    VITA & VIRGINIA (2019)

    Gatsby et Agents très spéciaux l'ont tout autant prouvé que Les Veuves : Elizabeth Debicki est aussi à l'aise et crédible dans le passé que le présent. Histoire de la relation amoureuse entre Vita Sackville-West et Virginia Woolf, Vita & Virginia lui permet de nous le rappeler grâce à son approche moderne et universelle de ce récit d'époque initialement destiné à Eva Green puis Andrea Riseborough. Leurs forfaits successifs ont donc profité à l'actrice australienne, qui donne ici la réplique à Gemma Arterton. Ceux que les longs métrages en costumes rebutent ne risquent pas de changer d'avis, mais la réalisatrice Chanya Button s'appuie sur le talent de ses deux comédiennes pour quelque peu dépoussiérer le genre. Une tentative qui a, certes, divisé la presse française pendant l'été 2019, mais ses interprétes principales font l'unanimité, ayant réussi à s'approprier leurs personnages respectifs pour ne pas être dans la posture et parvenir à les faire vivre. Rien que pour cela, l'essai mérite le détour.

    Vita & Virginia
    Vita & Virginia
    Sortie le 10 juillet 2019 | 1h 50min
    De Chanya Button
    Avec Gemma Arterton, Elizabeth Debicki, Isabella Rossellini, Rupert Penry-Jones, Peter Ferdinando
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    2,9

    Choisie pour incarner Lady Di dans les saisons 5 et 6 de "The Crown", Elizabeth Debicki sera à l'affiche de "Tenet" le 26 août :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Plaza13
      ou comment survendre un produit au destin incertain dans le contexte actuel...
    • Joanny
      Ça reste une simple supposition basée sur plusieurs de ses rôles marquants. Ça ne vaut pas un saut à la gorge d'Allociné.
    • meiyo
      Je rajouterai également l'ouverture d'esprit, l'orthographe, la grammaire et l'originalité, histoire d'être complet.
    • meiyo
      Je ne suis pas cinéphile mais je n'avais jamais entendu parler de cette actrice auparavant.
    • Romain D
      la future starLes prédictions chez wébédia n'ont jamais été votre point fort.Evitez de prendre des risques à écrire ça.
    Voir les commentaires
    Back to Top