Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Simpson : les 20 meilleurs génériques de la série
    Par Léa Bodin et Lucas Salgado — 25 sept. 2020 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En plus de trente ans, les créateurs des "Simpson" ont fait preuve de beaucoup d'imagination en imaginant régulièrement de nouveaux "gags du canapé" pour créer des génériques originaux. Retour sur les 20 plus mémorables.

    Fox
    "Homerazzi" (saison 18 épisode 16)

    Le générique de l'épisode "Homerazzi" est l'un des plus longs des Simpson. Il montre l’évolution d'Homer, du protozoaire aquatique à l'Homo sapiens qu'il est aujourd'hui. C'est une référence directe à Fantasia et au Sacre du printemps en particulier. La scène se termine avec Homer qui rentre à la maison et s'assoit sur le canapé et Marge qui lui demande : "Pourquoi tu as mis si longtemps ?" 

     

    "Bart-ball" (saison 22 épisode 3)

    C'est l'artiste anonyme Banksy qui a créé le "gag du canapé" de cet épisode intitulé "MoneyBART" en VO. Il montre les conditions de fabrication d'un épisode des Simpson ainsi que les dessous du merchandising : dans une usine de la FOX, des ouvriers, dont certains sont des enfants, travaillent à la chaîne dans un environnement grisâtre et toxique pour produire les images des épisodes. La musique qui accompagne la séquence, destinée à critiquer l'externalisation de l'animation de la série en Corée du Sud, est inspirée de La Liste de Schindler.

     

    "Bart pose un lapin" (saison 23 épisode 15)

    Dans cet épisode, le générique reprend la musique et le style visuel de celui de la série Game of Thrones. "King's Landing" y laisse notamment sa place à "Burns Landing" et le célèbre trône de fer est remplacé par... le canapé. 

     

    "Simpson Horror Show XXIV" (saison 25 épisode 2)

    Dans cet épisode de Halloween de 2013, le gag du canapé a été réalisé par Guillermo del Toro. Il fait un clin d'oeil à des personnages apparus dans d'autres épisodes de Halloween (Lard Lad Donut, le vampire, le zombie, la momie, le loup-garou...), mais aussi à ses propres films (HellboyLe Labyrinthe de Pan ou encore Pacific Rim) et aux classiques de l'horreur (La Nuit des morts vivants, Les Oiseaux, Shining...). 

     

    "Un talent caché" (saison 24 épisode 20)

    C'est l'équipe de Robot Chicken qui est à l'origine du générique de cet épisode des Simpson. Après qu'Homer s'est fait renverser par Marge dans le garage, il est projeté dans le jardin. Il se réveille sous la forme d'un personnage de Playmobil en stop motion. Il envoie un coup de poing à Flanders qui tombe de son toit et explose. Il se balade ensuite dans Springfield sous la forme d'un donut. Il va chez Moe, puis fait la course en voiture avec Otto, qui s'écrase avec son bus contre une falaise. La famille Simpson rentre alors chez elle, est projetée et attachée sur le canapé alors que le "poulet robot" change de chaîne.

     

    "Papa furax : le film" (saison 25 épisode 12)

    Alors que la lumière saute, Marge se lève pour changer le fusible. Quand la lumière se rallume, on découvre Les Simpson dessinés dans le style des Triplettes de Belleville. Normal, puisque ce générique a été créé par le réalisateur Sylvain Chomet, qui s'y amuse des clichés sur la culture française : Bart essaie de faire du foie-gras avec une oie, Lisa joue de l'accordéon et Homer mange des escargots pendant que Marge cherche Maggie, qui est coincé sous les fesses de son père. 

     

    "L'important, c'est les Roosevelt" (saison 23 épisode 2)

    C'est le célèbre cartooniste John Kricfalusi, qui est aussi le créateur de la série d'animation Ren et Stimpy, qui a réalisé cette ouverture. était responsable de cette ouverture. Fait amusant, John Kricfalusi avait critiqué les Simpsons quelques années auparavant, avant de donner une interview où il en faisait finalement l'éloge. Après "L'important, c'est les Roosevelt", en 2011, diffusé en octobre 2011, Kricfalusi a réalisé un autre gag du canapé pour le "Simpson Horror Show XXVI" diffusé aux US en octobre 2015. 

     

    "Math elle aime" (saison 26 épisode 22)

    Le gag du canapé de cet épisode est en fait un crossover avec la série animée Rick et MortyDan Harmon écrit une première ébauche de la séquence, puis Justin Roiland a ajouté son grain de sel. Au sujet de ce générique, Matt Groening a déclaré qu'il le considérait comme un mini-épisode.

     

    Quatre regrets et un enterrement (saison 25 épisode 3)

    Ce générique des Simpson est un hommage à l'univers de J.R.R. Tolkien et plus particulièrement au Seigneur des anneaux et au HobbitLes Simpson, affublés des costumes de membres de la communauté de l'anneau, prennent la route pour trouver le canapé. Dans ce gag en six parties, ils voyagent à travers le pays, alors que Moe donne l'anneau unique à une femme, que des monstres géants se transforment en pierre à la lumière du jour ou que M. Burns, sous la forme d'un dragon, protège son or. A la fin de leur périple, les Simpson atteignent enfin le canapé. 

     

    "Belle Lisa ou Isabelle" (saison 25 épisode 6)

    Ce générique d'ouverture est un hommage au court métrage Jazz Band contre Symphony Land de la série des Silly Symphonies, réalisé en 1935 par Wilfred Jackson et produit par les studios Disney. Tous les personnages de la série y sont transformés en instruments de musique.

     

    "Pas chez soi pour Noël" (saison 26 épisode 9)

    Le gag du canapé de cet épisode de Noël est un clin d'oeil à La Reine des neigesLisa incarne Elsa, Bart est Kristoff, Marge est Anna, Maggie devient un des trolls, le chien Petit Papa Noël est Sven et Homer n'est autre que le bonhomme de neige Olaf. Alors que Bart lance une boule de neige sur Lisa, elle construit un château de glace pour le punir. Homer arrive et mange son nez-carotte... qu'il recrache aussitôt.

     

    "Ce que veulent les femmes animées" (saison 24 épisode 17)

    Le générique de cet épisode est une séquence hommage à la série Breaking Bad, sur le morceau "Crystal Blue Persuasion". Marge se rend à la cuisine pour réaliser des cupcakes qu'elle dispose dans une mallette pour Bart. Homer, qui depuis le jardin a réussi à tremper son doigt dans la pâte à cupcakes, s'est endormi sur le canapé. Ensuite, il espionne Marge alors qu'elle vent les gâteaux à l'église et amasse des liasses de billets, sous les yeux des véritables Walter White (Bryan Cranston) et Jesse Pinkman (Aaron Paul) qui regardent l'épisode à la télévision. 

     

    "L'Œil sur la ville" (saison 21 épisode 20)

    Ce générique de début a été remplacé par un lip dub des habitants de Springfield sur la chanson entêtante de Ke$ha "Tik Tok". Il se termine avec la famille Simpson sur le canapé porté par les habitants de Springfield. 

     

    Willie le gentleman (saison 17 épisode 12)

    Dans ce gag du canapé en hommage au personnage de Gumby créé en 1955, six boules de pâte à modeler roulent jusqu'au canapé. Elles se transforment alors en Homer, Marge, Bart, Lisa, Maggie et Gumby. Les Simpson le regardent et ce dernier les salue.

     

    Un enfant ça trompe énormément (saison 23 épisode 18)

    Dans cet épisode, le gag du canapé est animé par le dessinateur et réalisateur Bill PlymptonIl imagine Homer avec des cheveux, tombant amoureux de son canapé. Cette romance est interrompue lorsque Homer rencontre Marge. Le canapé, triste, doit alors s'occuper seul de son enfant. Il se prostitue et finit à la rue. Homer, pris de pitié en voyant le canapé essayer de mettre fin à ses jours, l'accueille chez lui avec le bébé, qui sert de fauteuil à Maggie. 

     

    "Les Jolies Colonies de vacances" (saison 4 épisode 1)

    Dans le générique du premier épisode de la saison 4, les Simpson se retrouvent en compagnie d'une autre famille très célèbre du petit écran. Lorsqu'ils entrent dans le salon, ils découvrent en effet que la famille Pierrafeu est déjà assise sur le canapé. 

     

    "Simpsorama" (saison 26 épisode 6)

    L'épisode 6 de la saison 26 des Simpson était un crossover avec Futurama. Dans le générique, les Simpson s’assoient sur le canapé, qui se transforme en robot hédoniste. Marge, Bart, Lisa et Maggie descendent du canapé, mais Homer, détendu, leur lance : "Un canapé est un canapé !" Il s'allonge et enlève son polo alors que le robot hédoniste commence à le masser.

     

    "Brute de brute" (saison 26 épisode 21)

    Le générique de cet épisode a été réalisé pour célébrer la participation de l'équipe des Etats-Unis à la Coupe du monde de football féminin en 2015 (remportée par les Etats-Unis). On y voit Homer en gardien de but qui n'arrive à arrêter aucun des tirs de Maggie et finit enseveli sous les ballons. 

     

    "Luca$" (saison 25 épisode 17)

    Le générique est remplacé par une parodie de Minecraft. Alors que les Simpson s'assoient sur le canapé, un Moe en forme de Creeper explose et détruit le canapé.

     

    "Le Canard déchaîné" (saison 15 épisode 22)

    Le gag du canapé du dernier épisode de la saison 15 est un hommage aux animés japonais : les Simpson s'y envolent habillés en personnages d'animés : Bart en Astro, Homer en Ultraman, Lisa en Sailor Moon, Marge en princesse de La Bataille des planètes et Maggie en Pikachu. Ils atterrissent alors sur un banc où il est écrit シンプソンズ, qui signifie Les Simpson en japonais.

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madolic
      Le harlem shake était pas mal non plus.
    • Vash99
      le meilleur c'est universe S19E9 ou bien celui ou ils se font attaquer par le canapé, mais il y en a un autre qui m'avait bien fait rire c'est quand il se blesse en faisant du sport
    Voir les commentaires
    Back to Top