Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Rivières pourpres sur France 3 : le dernier film de Vincent Cassel et Mathieu Kassovitz avant le clash
    Par Emilie Schneider — 1 oct. 2020 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Révélés ensemble par "La Haine", Mathieu Kassovitz et Vincent Cassel n'ont plus jamais travaillé ensemble depuis "Les Rivières Pourpres", diffusé ce soir sur France 3. Retour sur leur relation mouvementée.

    Cinq ans après le culte La HaineMathieu Kassovitz et Vincent Cassel se retrouvent en 2000 pour Les Rivières Pourpres, thriller adapté du best-seller de Jean-Christophe Grangé. Cassel y incarne un flic qui enquête à Sarzac sur la profanation de la tombe d'une enfant disparue en 1982. Cette affaire l’amène à rencontrer le commissaire Pierre Niémans, à qui l’on a confié la résolution d’un meurtre avec mutilation.

    Cassel et Kassovitz sont amis d’enfance et ont déjà tourné ensemble mais le tournage des Rivières pourpres n’est pas pour autant un long fleuve tranquille. Le comédien est exigeant avec lui-même et met un point d’honneur à connaître parfaitement son texte. Le réalisateur, lui, a une manière de travailler aux antipodes : il réécrit sans cesse les scènes, laissant peu de temps à ses acteurs pour se préparer. Une méthode que n’apprécie pas du tout Cassel, au point de le rappeler dans le commentaire audio du DVD du film. Malgré cette prise de bec, le résultat est un succès puisque Les Rivières pourpres séduit 3,2 millions de spectateurs et est nommé 5 fois aux César.

    ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

    Les deux hommes ne collaboreront plus jamais ensemble mais ne manquent pas de s’envoyer depuis des piques par presse interposée. Dans une interview accordée à Télérama en 2008, Vincent Cassel explique qu’ils sont « fâchés pour des raisons humaines » sans rentrer dans les détails, mais le tacle quelques lignes plus loin : « comme l'a prouvé le parcours de Kassovitz : s'il faut faire quinze navets pour accéder à un film personnel, on prend le risque que cela n'arrive jamais. Et si on meurt trop tôt, on ne laisse que les navets ! »

    En mai 2008 lors du Festival de Cannes, ils en viennent aux mains lorsque Kassovitz prend à parti Cassel après avoir été refoulé d’une soirée privée donnée dans le cadre de la promotion du diptyque Mesrine. Un accrochage que le cinéaste préfèrera qualifier d’« altercation virile » auprès de l’AFP mais qui enterre définitivement leur amitié. Huit ans plus tard, la pilule n'est toujours pas passée. Encore dans Télérama, Cassel enfonce le clou avec les déclarations suivantes : « Ce que je vois et lis de lui ne m'en donne pas envie. Je ne me reconnais plus du tout dans ce mec. Quand on a cessé de travailler ensemble, il y a longtemps maintenant, cette déception amicale m'a éloigné du cinéma pendant près d'un an : j'ai eu du mal à m'en remettre ». 

    Les Rivières pourpres
    Les Rivières pourpres
    Sortie le 27 septembre 2000 | 1h 45min
    De Mathieu Kassovitz
    Avec Jean Reno, Vincent Cassel, Dominique Sanda, Karim Belkhadra, Jean-Pierre Cassel
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • La Haine : histoire vraie, références... 5 choses à savoir sur le film de Mathieu Kassovitz
    • 2010 - 2019 par Vincent Cassel : "Le cinéma est en train de changer"
    • Les Rivières pourpres : pourquoi Jean Reno n'a pas repris le rôle de Niemans dans la série de France 2
    Commentaires
    • Madolic
      Cassel fait quand même très souvent du Cassel ...
    • Helretik
      il a oublié Irreversible, la Haine, Mesrine, Jason Bourne...
    • cyril b.
      change pas de sujets pour noyer le poisson..... et en plus quel rapport???
    • Baby Groot
      Et toi entre bons films et nanars
    • cyril b.
      mon polar français favori
    • cyril b.
      tu ne c'est pas faire la dif entre antagoniste , 1er rôles et rôles secondaires......
    • Abe
      Bah oui, car sans méchant y'a pas de film en fait! mdr
    • Baby Groot
      Euh non. Si tu considères son rôle dans Ocean important mdr
    • Alban D
      Cassel mauvais acteur hé ben dis donc mdr , c'est sûrement un des meilleurs de sa génération en France avec...kassovitz justement dans le bureau des légendes
    • meiyo
      Il est vrai que j'ai rarement entendu un acteur ou une actrice dire qu'il amait se regarder dans ses films ou séries. J'appelle ça le choc en retour.
    • Happy_Evil_Dude
      J'ai cité 15 films, sur ceux-ci, 10 sont des rôles principaux ou importants. Le seul véritable tout petit rôle, c'est Shrek.
    • Baby Groot
      Des petites rôles de 5 minutes mdr... je te parle comme acteur principal, pas un tout petit rôle.
    • Happy_Evil_Dude
      Ben, Les Rivières Pourpres justement,L'Appartement, Elizabeth, Jeanne d'Arc, Le Pacte des Loups, Shrek, Les Promesses de l'Ombre, L'Empereur de Paris, Hors Normes,...Certains citeraient aussi Dobermann, Sur mes Lèvres, Ocean's 12/13, Black Swan, A Dangerous Method,...
    • Baby Groot
      Ah ouais lesquels, ça m’intéresse car à part la haine, mesrine et irréversible, je vois pas.
    • Post-ado
      Je crois que les acteurs/réalisateurs n'aiment pas leur propre travail pour de bonnes raisons. Le plus souvent, ils ne comprennent rien à leur propre talent, ni à ce qui fait un succès ou un échec.
    • Happy_Evil_Dude
      3? J'en compte au moins 10/11.
    • tueurnain
      Pour moi Kassovitz a toujours été un réalisateur ultra-surestimé, il ne se distingue que par comparaison avec la grande nullité de la majorité des autres réalisateurs français…Mais bon, les gouts et les couleurs des uns et des autres...Alors, combiens de temps avant que mon post ne soit censuré???
    • tueurnain
      Et voilà, vue les moyens mis en jeu comparés aux résultats au box office, oui il s'agit de bide.Et pour un Mesrine qui s'en sort un peu, Cassel enchaine 10 plantages, pour Kassovitz c'est encore plus catastrophique avec des pertes considérables pour des films souvent très couteux...Mais c'est pas grave, être fils de leur permettent quand même de toujours trouver le financement pour leur futur bide quand des tas de gens talentueux n'arrive pas à mener leur projets au bout...
    • tueurnain
      Donc, en fait tu reconnait que le cinéma français est entre les mains d'une poignée de personnes, une caste tous de la même famille ou du même clan et qui profitent du système de financement français qui ne tient qu'à coup de subventions en tout genre (en clair nos impôts)?Et vive l liberté d'expression qui m'a valut encore une nouvelle censure...
    • Baby Groot
      Cassel a fait 3 bons films et 50 navets donc de quoi il parle ???
    Voir les commentaires
    Back to Top