Mon compte
    SALTO : 5 séries françaises incontournables à (re)découvrir sur la plateforme
    30 oct. 2020 à 17:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Elles vous ont échappé au moment de leur diffusion ? Découvrez notre sélection de fictions françaises coup de coeur sur Salto, de la série policière au drame familial en passant par le thriller et une touche de fantastique.

    Jérôme PRÉBOIS / FTV / PCB FILMS & L' ÎLE CLAVEL
    Astrid et Raphaëlle (2019)

    La commandante Raphaëlle Coste (Lola Dewaere), tempétueuse et bordélique, fait la rencontre d'Astrid Nieslen (Sara Mortensen), une archiviste au don d'observation particulièrement aigu, passionnée par la résolution de casses-tête. Une aubaine pour l'enquêtrice, qui se retrouve confrontée à des meurtres en apparence insolubles. Déclarée autiste Asperger depuis l'enfance, Astrid illustre les difficultés d'adaptation sociale dont peuvent souffrir les "Aspie", tout en soulignant le besoin crucial de rituels et de repères solides pour pouvoir avancer. Grâce à son côté franc, Raphaëlle, vecteur du point de vue du spectateur, prend Astrid telle qu'elle est, et l'épaule avec patience et bienveillance. Astrid et Raphaëlle est une série procédurale rafraîchissante dans laquelle les deux héroïnes forment un duo complémentaire et attachant et qui représente l'autisme avec justesse, à l'heure où il est encore trop souvent considéré en France comme une maladie mentale ou un handicap. 

    Astrid et Raphaëlle
    Astrid et Raphaëlle
    Sortie : 12 avril 2019 | 52 min
    Série : Astrid et Raphaëlle
    Avec Sara Mortensen, Lola Dewaere, Benoît Michel, Daniel Njo Lobé, Geoffroy Thiebaut
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Salto

    Laetitia (2020)

    A travers une mise en scène sobre et épurée, Jean-Xavier de Lestrade (3 X ManonJeux d'influence) traite avec retenue et pudeur de ce fait divers qui a bouleversé la France en 2011. En se servant avec brio de l'étude sociologique retracée dans le livre éponyme d'Ivan Jablonka (Prix Médicis 2016), il livre une chronique judiciaire bouleversante, grâce à son propos engagé et à la dignité rendue aux personnes impliquées. Le message de Laetitia est sans appel : "le féminisme doit être l'affaire de tous, et avant tout, celle des hommes" comme le rappelait l'acteur Yannick Choirat, qui incarne l'adjudant-chef Frantz Touchais en charge de l'affaire. Alors que la France compte en moyenne une femme tuée tous les trois jours par son conjoint ou ex-compagnon, la série se présente comme un manifeste citoyen, nous permettant de lever le voile sur les failles du système judiciaire et de dénoncer la violence ordinaire qui se déroule sous nos yeux. Que demander de plus à une fiction sociétale ?

    Laëtitia
    Laëtitia
    Sortie : 21 septembre 2020 | 42 min
    Série : Laëtitia
    Avec Marie Colomb, Sophie Breyer, Yannick Choirat, Sam Karmann, Alix Poisson
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Salto

    Le Mensonge (2020) 

    Maire de sa ville, Claude (Daniel Auteuil) se destine à devenir sénateur, accomplissement ultime de sa vie qu'il a réussi, aussi bien dans sa carrière que son mariage. C'est alors que Lucas, son petit-fils adoré (Victor Meutelet), mal dans sa peau alors que ses parents divorcent, l'accuse un jour d'inceste. Leurs vies vont basculer avant que la vérité n'éclate enfin, quinze ans plus tard. Tirée d'une histoire vraie, celle de l'affaire Iacono survenue en 2000, Le Mensonge est une fiction dramatique sobre et rigoureuse qui s'attaque de front à l'engrenage judiciaire français. Le réalisateur Vincent Garenq parvient à traiter d'un sujet délicat sans jamais verser dans le sensationalisme, grâce à la justesse de sa reconstitution et à la solidité de ses deux comédiens principaux.

    Le Mensonge
    Le Mensonge
    Sortie : 5 octobre 2020 | 52 min
    Série : Le Mensonge
    Avec Daniel Auteuil, Victor Meutelet, Charlie Bruneau, Grégoire Bonnet, Catherine Alric
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,7
    Voir sur Salto

    Le Secret d'Elise (2016)
    En 2013, un jeune couple venu s’installe dans une maison de provence, découvre qu'elle est hantée par le fantôme d’une petite fille, morte en 1969 dans d’étranges circonstances. En parallèle, en 1986, la fillette d'une autre famille habitant cette même maison se lie d'amitié avec le fantôme. Que s’est-il vraiment passé en 1969 ? Passé et présent se mélangent dans Le Secret d'Elise, drame fantastique en six épisodes adaptée de la série britannique Marchlands. Succès populaire qui fasciné le public au moment de sa diffusion en 2016, la série dénoue son intrigue sur trois temporalités différentes et présente un casting de comédiens bien familiers du petit écran : Julie de BonaBruno Salomone et Hélène de Fougerolles y donnent notamment la réplique à Bénabar. Un classique instantané de TF1 qu'il n'est pas trop tard à découvrir sur la plateforme !
    Le Secret d'Elise
    Le Secret d'Elise
    Sortie : 8 février 2016 | 52 min
    Série : Le Secret d'Elise
    Avec Hélène de Fougerolles, Bruno Salomone, Bruno Bénabar, Julia Piaton, Samir Boitard
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Disney+
    Pour Sarah (2019)
    Adaptation de la série québécoise éponyme et tirée de faits réels, Pour Sarah retrace l'enquête du capitaine Zerrouki (Aure Atika) pour faire la lumière sur ce qui est arrivé à deux adolescents de 18 ans, Sarah et Cédric, retrouvés entre la vie et la mort à côté d'une voiture accidentée au petit matin, lorsqu'elle découvre que sa propre fille était avec eux quelques heures avant le drame... Eden Ducourant (Les Chatouilles) et Clément Rémiens (Demain nous appartient) portent cette mini-série dramatique sur les tourments de l'adolescence et les non-dits qui déchirent une petite communauté balnéaire, aux côtés de François-Xavier DemaisonThomas Jouannet et Audrey Dana.
    Pour Sarah (2019)
    Pour Sarah (2019)
    Sortie : 26 septembre 2019 | 52 min
    Série : Pour Sarah (2019)
    Avec Eden Ducourant, Clément Rémiens, François-Xavier Demaison, Aure Atika, Audrey Dana
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,4
    Streaming
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Je ne suis pas maniaque à ce pojnt-là et je suis loin d'être le seul à penser que SALTO essaye de prendre le train en marche. Il faudrait quand même accepter un jour que tout le monde n'accroche à certaines initiatives surtout quand on explique pourquoi.
    • Plaza13
      ah parce que tu crois qu'après Salto, il n'y aura pas d'autres plateformes qui arriveront ? lolet tu diras a chaque fois la même chose ?et tu les a toutes essayées sans exception même les moins connues comme Shadowz, Asian...et tant d'autres pour t’auto-proclamé expert ? M D RBizarre que tu t'es pas exprimé pendant les nombreux articles sur l'arrivé de D+ comme quoi ils arrivaient bon dernier ? (visiblement, un critère éminemment important chez toi, le contenu n'est que secondaire pour toi). bizarre...En effet, D+ ne propose que ce qu'on a vu 20 fois a la tv, en K7 ou sur les bouquets ciné de canal et autres depuis 30 ans... mais là silence radio..bizarre
    • meiyo
      Oui, ils arrivent bons derniers, à la traîne quoi ! :)
    • Plaza13
      Rakuten tv : 2010 Netflix : 2013 prime vidéo : 2016Apple tv : novembre 2019Disney+: mars 2020Salto : Octobre 2020En 1 mois d'existence, ta sentence est sans appel...mdr
    • meiyo
      Bah oui, j'y passe pas mal de temps.
    • Plaza13
      ben voyons...
    • meiyo
      La première.
    • Plaza13
      l'expérience en plateforme ? en économie numérique ?
    • meiyo
      Justement parce que l'indigence règne. A qui la faute ? Les chaînes de télé !
    • meiyo
      De multiples vidéos de youtube. ;)
    • meiyo
      Non, c'est l'expérience qui parle.
    • Happy_Evil_Dude
      Mais oui, mais oui.
    • meiyo
      J'ai bien d'autres craintes que SALTO. Il ne faut pas exagérer non plus.
    • meiyo
      SALTO est un nouvel exemple de suivisme : la France a attendu qu'il y ait déjà une demi-douzaine de plateformes de ce type avant de se lancer et encore ça a pris trois plombes. Il y a d'autres exemples : les crossovers, les soirées séries, ... Des années voire des décennies après l'étranger.Si je crache dessus, ce n'est pas par plaisir de défoncer une initiative française mais parce que c'est très mal fait.
    • meiyo
      A armes égales ? D'après ce que j'ai vu de SALTO, il ne fait clairement pas le poids, du moins pour l'instant.
    • Happy_Evil_Dude
      Ou à s'expliquer. C'est sûrement mieux que de traiter les autres d'analphabètes.
    • meiyo
      Il faudrait donc apprendre à lire.
    • Happy_Evil_Dude
      Pourtant non. Au revoir.
    • meiyo
      Je pense avoir été clair. Au revoir.
    • Plaza13
      1) ça me rappelle les 3 coupures de pub pour la F1, un des rares divertissements des dimanche après-midi voir le seul : tout le monde crachait dessus alors que c'était gratuit donc accessible a tous. Maintenant qu'il y en a plus car c'est sur une cher chaine PAYANTE, plus personne ne s'en plaint puisque plus personne (ou très peu) peut voir ces courses... et tout le monde s'em...de le dimanche...2) c'est comme le slogan de la vieille pub Renault Ca marchera pas... : un malin plaisir de dénigrer quand on se bouge la nouille a défaut de chouiner quand on ne fait rien.... fascinant comme cheminement de pensée^^Ces défenseurs de l’exception culturelle que l'on croise ici constatent l’hégémonie hollywoodienne comme de bons commentateurs qu'ils sont: Netflix c'est nul, Disney + des escrocs...et patati et patata... mais sont incapables de comprendre/d’admettre qu'il faut lutter a armes égales pour les contrer...va comprendreMoralité : C'est avec des mentalités pareils que l'on compte plus ce qu'on perd que ce qu'on gagne dans ce pays.
    Voir les commentaires
    Back to Top