Notez des films
Mon AlloCiné
    The Lodge sur Amazon : c'est quoi ce film d'horreur dans la veine de Shining et Hérédité ?
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 3 déc. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Disponible sur la plateforme Amazon Prime Video, "The Lodge" de Veronika Franz et Severin Fiala plonge les spectateurs dans une ambiance glaciale où se côtoient l'isolement, la suspicion et la folie. À découvrir.

    Peu après le suicide de leur mère, Aiden et Mia font face à une épreuve supplémentaire : l’arrivée de Grace, la nouvelle petite amie de leur père, dans leur quotidien. L’ambiance n’est pas au beau fixe et les choses ne vont pas s’arranger lorsqu’une tempête de neige va les contraindre à rester enfermés dans le chalet familial. En l’absence du paternel, ce qui ne devait être qu’un simple séjour va se transformer en un véritable cauchemar. Sans trop en dévoiler, telles sont les grandes lignes de The Lodge, réalisé par Veronika Franz et Severin Fiala.

    Six ans après le très efficace Goodnight Mommy, le duo de cinéastes revient avec une histoire toujours centrée sur l’enfance, ses vices et son hostilité face au monde des adultes. Présenté hors compétition lors de la 27e édition du festival de Gérardmer en début d’année 2020, le long métrage brille par son atmosphère glaciale, anxiogène et son cadre inquiétant : un chalet coupé du monde et enfoui sous la neige. Le huis clos compte davantage sur les silences et une tension crescendo plutôt qu’une avalanche de jumpscares pour susciter la peur. 

    The Lodge
    The Lodge
    De Severin Fiala, Veronika Franz
    Avec Riley Keough, Jaeden Martell, Lia McHugh, Richard Armitage, Alicia Silverstone
    Sortie le 15 juillet 2020

    Le deuil au cœur de l'horreur

    À l’écran, impossible de ne pas penser au cinéma d’Ari Aster, en particulier à Hérédité, pour ses plans très symétriques, épurés et sa mise en scène qui se rapproche beaucoup plus du cinéma d’auteur européen. Les deux films partagent également deux thèmes en commun, le deuil et la culpabilité, traités ici d'une manière frontale et percutante. Dans le rôle de la belle-mère persécutée, Riley Keough continue de déployer son talent avec une performance qui fait écho à la folie de Jack Torrance – interprété par Jack Nicholson – dans Shining de Stanley Kubrick.

    À ses côtés, l’actrice est entourée par deux jeunes comédiens : Jaeden Martell, vu dans les deux films Ça, et Lia McHughRichard Armitage incarne le père absent, tandis qu'Alicia Silverstone, icône des années quatre-vingt-dix, apparaît brièvement sous les traits d'une mère torturée. Idéal pour une séance hivernale, The Lodge ne devrait pas laisser les spectateurs de glace.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Halloween sur Netflix : 5 films d'horreur pour se faire peur
    • Les 10 films d'horreur les plus effrayants selon les battements de coeur des spectateurs
    • L'Exorciste, Hannibal... : 5 excellentes séries adaptées de films d'horreur
    Commentaires
    • FlecheDeFer ..
      Je l'ai vu mais je ne me souviens de rien, ce qui n'est jamais bon signe...
    Voir les commentaires
    Back to Top