Mon compte
    Le Blues de Ma Rainey sur Netflix : c'est quoi ce film avec Viola Davis et Chadwick Boseman dans son dernier rôle ?
    18 déc. 2020 à 09:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé et extrême, les documentaires, l'œuvre de Xavier Dolan et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Viola Davis peut tout jouer. Elle le prouve cette fois encore dans "Le Blues de Ma Rainey", dès ce 18 décembre sur Netflix. L'actrice y donne la réplique à Chadwick Boseman qui, décédé en août 2020, signe ici sa dernière apparition à l'écran.

    Elle est l'une des figures majeures du blues. Légende au style et à la voix uniques, Ma Rainey fait aujourd'hui l'objet d'un film. Réalisé par George C. Wolfe, il est l'adaptation de la pièce de théâtre, créée en 1982 par August Wilson - l'auteur, entre autres, de Fences. Dans la peau de l'intimidante diva, Viola Davis succède à Theresa Merritt et Whoopi Goldberg, qui l'avaient incarnée sur les planches des années auparavant. Aux côtés de la star Oscarisée en 2017, Chadwick Boseman interprète, quant à lui, le tout dernier rôle de sa carrière.

    L'histoire se déroule au cours d'un après-midi caniculaire durant lequel Ma Rainey et sa troupe s'apprêtent à enregistrer des chansons dans un studio de Chicago. L'artiste se fait attendre, les musiciens se préparent, tandis que les producteurs, eux, perdent patience. À son arrivée, la chanteuse fait part de ses exigences et la session s'annonce plus difficile que prévu. Entre quatre murs, la tension monte et les rancœurs ressurgissent, jusqu'à l'explosion.

    Le blues de Ma Rainey
    Le blues de Ma Rainey
    1h 34min
    De George C. Wolfe
    Avec Viola Davis, Chadwick Boseman, Colman Domingo, Glynn Turman, Jeremy Shamos
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    3,0
    Voir sur Netflix

    L'adieu de Chadwick Boseman

    Avec l'utilisation de deux décors - l'étage et le sous-sol du studio -, le huis clos évolue dans une atmosphère bouillonnante, suffocante où jalousie, guerre d'ego et problèmes raciaux s'entremêlent. Le Blues de Ma Rainey n'est pas plus un film sur la musique qu'un drame intime sur les démons de ses personnages. À l'écran, d'excellents acteurs élèvent le texte grâce à leur talent, comme Colman DomingoGlynn Turman ou encore Michael Potts, mais les yeux des spectateurs s'arrêtent sur un duo : Viola Davis et Chadwick Boseman.

    La première apparaît transformée : dents en or, maquillage outrancier, démarche lourde... Coutumière des métamorphoses, la comédienne est à peine reconnaissable. Comme si cela ne suffisait pas, elle donne également de la voix lors d'une chanson, Those Dogs of Mine. Les autres titres du film sont, quant à eux, interprétés par Maxayn Lewis. Sous les traits du trompettiste un peu flambeur, Levee, Chadwick Boseman n'a pas non plus eu besoin de doubleur. C'est bien lui qui joue de l'instrument. Disparu des suites d'un cancer du côlon le 28 août 2020, l'acteur apparaît très amaigri. Pour ce rôle, qui sonne comme un au revoir, il livre, lui aussi, un travail impressionnant.

    Il n'y a que ma voix qui les intéresse

    Puissant pour son aspect dramatique, le film passionne également pour son contexte historique et politique. L'action se situe dans les années vingt, alors que la population afro-américaine migre dans les États du Nord. Le long métrage montre que, malgré son statut d'artiste et son influence, la chanteuse continue de faire face à la haine raciale. Ses caprices envers les producteurs blancs ne sont qu'un prétexte pour profiter au maximum de l'intérêt qu'ils lui accordent pendant l'enregistrement. "Je ne suis rien pour eux. Il n'y a que ma voix qui les intéresse, assène-t-elle. Dès qu'ils auront enregistré ma voix, je serai comme la pute qu'ils délaissent en remontant leur pantalon."

    Encensé par la critique, Le Blues de Ma Rainey figure d'ores et déjà parmi la liste des œuvres favorites pour la prochaine course aux Oscars, qui se déroulera en avril 2021. Certains parlent déjà d'une nomination posthume pour Chadwick Boseman. Le film lui est d'ailleurs dédié, comme le précise le générique de fin : "En hommage à son talent et son cœur." 

    La bande originale signée Branford Marsalis

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Black Panther 2 : Chadwick Boseman ne sera pas remplacé
    • Chadwick Boseman sur Netflix : bande-annonce du Blues de Ma Rainey, son dernier film
    • La couleur des sentiments : pourquoi Viola Davis regrette d'avoir joué dans le film
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top