Mon compte
    El Cid sur Amazon : à la rencontre des stars du Game of Thrones espagnol
    Par Propos recueillis par Emmanuel Itier — 5 janv. 2021 à 10:00

    Nous sommes allés à la rencontre des comédiens Alicia Sanz, Carlos Bardem et Jaime Lorente, héros de la série espagnole "El Cid" disponible en exclusivité sur Amazon Prime Video.

    AlloCiné : Alicia, même si votre personnage, Urraca, est une femme du XIème siècle, elle ressemble vraiment à une femme moderne du XXIème siècle…

    Alicia Sanz : Absolument, c’est une inspiration pour toutes les femmes du XXIème siècle de par sa force et sa détermination. C’est un modèle pour toutes les femmes qui avaient peu d’accès à quoi que ce soit, en dehors des corvées familiales. Urraca est l’une des premières féministes de son temps. Mais elle a aussi une adoration folle pour El Cid. Elle se reconnaît en lui. C’est une combattante dans l’âme. Elle n’a pas peur de dire tout haut ce qu’elle pense. Elle prouve l’adage: “derrière chaque homme important se cache une femme importante”. Je pense qu’il est temps pour les femmes d’importance de sortir de l’ombre et d’être mises en lumière. J’ai vraiment eu une chance inouïe de pouvoir jouer Urraca car elle m’a donné encore plus de force que je n’en avais avant d'obtenir ce rôle. 

    Comment vous êtes-vous préparée ?

    Alicia Sanz : J’ai de la chance car il y a énormément de livres sur les femmes du Moyen-Âge. Comment elles s’habillaient, comment elles parlaient, etc. J’ai d’ailleurs été étonnée par la simplicité des vêtements d’Urraca. Elle n'avait rien d’une princesse de conte de fées. De plus, les scénaristes de la série, Luis Arranz et José Velasco, ont été d’une aide précieuse vu qu’ils avaient fait des recherches approfondies sur cette époque. Ce sont des encyclopédies vivantes !

    El Cid
    El Cid
    Sortie le 18 décembre 2020 | 60min
    Série : El Cid
    Avec Jaime Lorente, Jaime Lorente, Alicia Sanz, Alicia Sanz, Elia Galera
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Prime Video

    Et vous, Jaime, quel effet cela fait d’incarner un personnage aussi emblématique qu’El Cid ?

    Jaime Lorente : J’ai ressenti une pression énorme à l’idée d’incarner Rodrigo Diaz de Vivar alias El Cid ! C’est une légende en Espagne et donc, outre la pression d’être à la hauteur physiquement, il m’a fallu me sentir “héroïque”. Ce n'était pas une mince affaire d’autant que je ne savais rien de lui. Grâce à mes recherches et mes lectures, j’ai réussi à rentrer dans la peau de ce personnage historique afin de le rendre le plus humain possible. J’ai compris comment nous pouvons tous devenir un héros à condition de travailler dur. Il y a de nombreux récits sur El Cid mais on ne sait pas jusqu’à quel point il était brave et ce qu’il a dû vraiment affronter. Donc j’ai pris quelques libertés pour éviter de me retrouver enfermé dans une certaine vision d’El Cid. J’avais vraiment l’impression de visiter un musée pendant le tournage avec tous ces protagonistes comme Ferdinand Ier et Urraca, toutes ces batailles, ces costumes. Quel voyage dans le temps ! 

    Pour vous Carlos, qui est le comte Flain ?

    Carlos Bardem : C’est un malin ! Un manipulateur et cela m’a beaucoup amusé de l’incarner. Il cache bien son jeu et c’est un être plutôt machiavélique. Il a une forme de puissance mais qui a ses limites. Il doit donc forger des alliances, notamment avec la reine d’Espagne. Ce fut fascinant pour moi de jouer un personnage avec une personnalité aussi nuancée et floue, qui doit s’adapter en fonction des défis auxquels il doit faire face. C'est fascinant de jouer quelqu’un d’aussi sombre ; cela m’a contraint à explorer le côté obscur de ma personnalité. J’ai pris un grand plaisir de jouer dans cette série presque entièrement tournée dans des décors naturels, dans de véritables châteaux du XIème siècle. Tout ceci m’a permis de rentrer plus facilement dans la peau de mon personnage. 

    Quels sont les thèmes explorés dans cette série et en quoi l'histoire d'El Cid reste d'actualité ?

    Alicia Sanz : Tous ces personnages se battent pour le pouvoir. N’est-ce pas là malheureusement un thème d'actualité ? Regardez dans quel état est notre planète. A chaque fois c’est la soif du pouvoir qui entraîne les décisionnaires de notre monde à agir contre le bien de l’humanité. Quelle tristesse ! Finalement, rien n’a changé depuis le XIème siècle. C’est toujours une lutte pour le contrôle de notre monde. J’espère que les jeunes générations en apprendront plus sur le passé de notre humanité et sauront changer le cours de l’Histoire. Un autre sujet abordé est celui de l’amour. L’amour désespéré dont nous avons tous besoin et qui ne nous est pas toujours donné.

    Jaime Lorente : Pour moi c’est la notion d'héroïsme qui est au coeur de la série. Qu’est-ce qui fait qu’une personne décide de prendre en main son destin et de changer de vie ? C’est ce que m’inspire El Cid, il brise toutes les chaînes qui peuvent nous empêcher de réaliser nos rêves. Et ceci, pour le bien de tous car El Cid n’agit pas que dans son propre intérêt mais aussi pour celui d'un peuple qui se met derrière lui et le porte. C’est ainsi que naissent les vraies légendes. 

    Carlos Bardem : J’ai lu quelque part que “le passé n’existe pas, nous vivons toujours dans le présent”. Pour moi, cette série est une vision moderne d’un mythe classique. Il nous faut donc apprendre de notre passé mais ne surtout pas le revivre. Il nous faut aller de l’avant et c'est seulement ainsi que l'on peut construire notre présent. Malheureusement, nous pouvons constater que l’être humain n’a guère changé depuis le Moyen-Âge et il a toujours les même défauts : l’ambition, l’avarice, la soif de la conquête... Peut-être qu’un jour l’humanité saura évoluer vers un nouveau modèle.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Renaud S.
      Qu'est-ce que vous avez à dire le game of thrones de un tel ou un tel dés qu'il y a une série qui se passe il y a plusieurs siècles??!! Cette série ne se passe pas dans un monde imaginaire et fantastique à ce que je sache. Donc à la limite, vous pouvez pourquoi pas dire que cest les Borgia espagnols... Mais pas le GOT Espagnol!!
    Voir les commentaires
    Back to Top