Notez des films
Mon AlloCiné
    Louis de Funès : 5 films pour vous remonter le moral
    Par Thomas Imbert (@Thomas_Theory) — 27 mars 2021 à 19:00

    Alors que la période actuelle a parfois de quoi entamer notre bonne humeur, le médicament idéal pour soigner nos idées noires s'appelle Louis de Funès. Voici 5 films du maestro à voir et à revoir pour retrouver le moral.

    Gaumont
    LE PETIT BAIGNEUR (1968)

    Abandonnez quelques instants la grisaille du mois de mars et la monotonie de votre canapé pour partir planer au-dessus de l'azur méditerranéen, confortablement installé sur la coque du voilier que l'on appelle Le Petit Baigneur. Cette parenthèse dépaysante dans le Sud de la France sera surtout une bonne occasion de refaire le plein de bonne humeur grâce à un Louis de Funès en très grande forme.

    Aux côtés d'excellents seconds rôles tenus par Robert Dhéry, Michel GalabruAndrea Parisy ou encore Pierre Tornade, notre super-héros du rire incarne un personnage taillé sur mesure : le colérique patron de chantier Antoine Fourchaume, détestable avec ses employés 24 heures sur 24, sauf bien sûr quand il est sur le point de perdre beaucoup d'argent. 

    La scène à retenir : celle du kayak avec les jambes qui dépassent, une "invention" qui est censée permettre à Fourchaume de se retourner sur l'eau. A condition d'avoir un peu d'entrainement...

    Le Petit Baigneur
    Le Petit Baigneur
    Sortie le 22 mars 1968 | 1h 36min
    De Robert Dhéry
    Avec Louis de Funès, Robert Dhéry, Colette Brosset, Andrea Parisy, Michel Galabru
    Spectateurs
    3,3
    louer ou acheter

    Le Petit Baigneur Bande-annonce VF

     

    OSCAR (1967)

    Ne cherchez pas plus loin : le film le plus drôle, le plus abouti, le plus réussi de la carrière de Louis de Funès se trouve ici. Oscar, c'est sa Joconde, sa Chapelle Sixtine, sa Coupe du Monde 98 à lui !

    Après avoir rôdé son interprétation de cette pièce au théâtre pendant de longues années, explorant en détail la moindre facette, le moindre tic, la moindre réplique de son personnage sur les planches, il a ainsi été capable de délivrer une prestation extraordinaire une fois installé devant la caméra d'Edouard Molinaro.

    Là encore, Louis de Funès retrouve le rôle qui lui va le mieux : celui d'un patron imbuvable entouré de bras cassés. Bref, Oscar, c'est un véritable bloc de rire et de bonne humeur, sculpté en temps réel par le maestro et ses excellents partenaires de jeu : Claude GensacClaude Rich ou encore Paul Préboist.

    La scène à retenir : celle de la valise, évidemment. Après avoir découvert (pour la deuxième fois consécutive) les sous-vêtements de sa femme de ménage au lieu de ses précieux bijoux en ouvrant une valise, Louis de Funès devient complètement fou, et nous offre l'un de ses pétages de câble les plus mémorables. 

    Oscar
    Oscar
    Sortie le 11 octobre 1967 | 1h 24min
    De Edouard Molinaro
    Avec Louis de Funès, Claude Rich, Mario David, Claude Gensac, Agathe Natanson
    Spectateurs
    3,8
    louer ou acheter

     

    LE GENDARME SE MARIE (1968)

    Probablement le film le plus ensoleillé de la carrière de Louis de Funès, même si on peut aisément y associer les autres volets de la saga réalisée par Jean Girault. Ce troisième opus, pourtant, semble faire chanter les cigales de Saint-Tropez avec encore plus de puissance que d'habitude.

    Sans doute est-ce parce que le long métrage commence un 1er juillet, en même temps que les grandes vacances. Ou peut-être est-ce parce que Louis de Funès y est rejoint par son indéfectible partenaire de jeu, la rayonnante Claude Gensac, afin d'offrir à Ludovic Cruchot une tendre et belle histoire d'amour estivale. 

    La scène à retenir : le concours que disputent Cruchot et Gerbert (Michel Galabru) pour obtenir le grade d'adjudant-chef. Une compétition hilarante qui révèle une fois de plus les fourberies dont sont capables les deux personnages. 

    Le Gendarme se marie
    Le Gendarme se marie
    Sortie le 30 octobre 1968 | 1h 32min
    De Jean Girault
    Avec Louis de Funès, Claude Gensac, Michel Galabru, Geneviève Grad, Jean Lefebvre
    Spectateurs
    2,7
    louer ou acheter

     

    HIBERNATUS (1969)

    Les derniers mois vous ont donné envie d'hiberner pendant quelques temps en attendant que ça passe ? Paul Fournier, lui, n'avait rien demandé, et c'est pourtant ce qui lui est arrivé dans cette excellente comédie d'Edouard Molinaro.

    Retrouvé indemne après une sieste de 65 ans, il se réveille ainsi avec la conviction qu'il vit toujours en 1905. De quoi rendre la vie impossible à l'époux de sa petite-fille, Hubert Barrère de Tartas, alias Louis de Funès.

    Dans la lignée d'Oscar, même s'il est un peu moins redoutable en terme de rythme, Hibernatus est lui aussi un concentré d'humour, une véritable montée en puissance couronnée par une scène qui compte parmi les plus impressionnantes dans la carrière de l'acteur.

    La scène à retenir : la dernière, justement. Celle où Hubert de Tartas, envers et contre les recommandations des médecins, finit par révéler la vérité au grand-père de sa femme. 65 ans d'histoire résumés en 2 minutes par un Louis de Funès hystérique, c'est du caviar.

    Hibernatus
    Hibernatus
    Sortie le 10 septembre 1969 | 1h 18min
    De Edouard Molinaro
    Avec Gérard Hernandez, Louis de Funès, Michael Lonsdale, Claude Gensac, Bernard Alane
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

     

    LES AVENTURES DE RABBI JACOB (1973)

    Les aventures de Rabbi Jacob
    Les aventures de Rabbi Jacob
    Sortie le 18 octobre 1973 | 1h 37min
    De Gérard Oury
    Avec Louis de Funès, Claude Giraud, Suzy Delair, Marcel Dalio, Renzo Montagnani
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    Incontournable dans la carrière de Louis de Funès, ce feu d'artifice de séquences mythiques a fait partie des médicaments qui ont été prescrits d'urgence par les chaînes de télévision durant le premier confinement. Et pour cause.

    Porté par la magistrale bande originale de Vladimir Cosma, par un scénario redoutable, et bien sûr par un Louis de Funès au sommet de son art, Les Aventures de Rabbi Jacob délivre, entre deux éclats de rire, un beau message sur la tolérance et l'unité. 

    Les scènes à retenir : ex-aequo, la chute cartoonesque dans la cuve de chewing-gum, et l'irrésistible séquence de danse, où De Funès démontre une fois de plus qu'il est un véritable métronome du rire.

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top