Notez des films
Mon AlloCiné
    Master & Commander : pourra-t-on voir un jour une suite ?
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 17 janv. 2021 à 10:35
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Diffusé ce 17 janvier sur Arte, l'épopée navale "Master & Commander" est un très grand film de Peter Weir, injustement boudé par le public lors de sa sortie en 2003. Un insuccès lourdement sanctionné au BO. Peux-t-on malgré tout espérer une suite ?

    Ce dimanche 17 janvier, ne manquez pas (ou revoyez-le !) la diffusion sur Arte à 20h55 de Master & Commander. Récit des (més)aventures du capitaine Jack Aubrey, commandant du navire H.M.S. Surprise, soudainement attaqué au large des côtes du Brésil par une frégate française insaisissable et presque indestructible, en pleine époque des guerres napoléoniennes. Voyant son navire gravement endommagé, et ayant perdu une bonne partie de son équipage, Aubrey est tiraillé entre sa soif de vengeance et fuir un ennemi dont la puissance de feu le surclasse. Il décide alors de se lancer dans une poursuite infernale traversant les océans, afin de capturer son adversaire. Cette mission peut lui apporter la gloire et le succès ou le détruire, lui et son équipage…

    Master & Commander : de l'autre côté du monde
    Master & Commander : de l'autre côté du monde
    Sortie le 31 décembre 2003 | 2h 18min
    De Peter Weir
    Avec Russell Crowe, Paul Bettany, Billy Boyd, James D'Arcy, Lee Ingleby
    Presse
    4,2
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Netflix

    Adapté d'un roman de la brillante série fleuve écrite par le regretté Patrick O'BrianPeter Weir a signé avec ce film un chef-d'oeuvre. Un extraordinaire film d'aventure maritime, à la fois spectaculaire et intimiste, à la mise en scène exemplaire et visuellement sublime (Oscar à la clé), porté par deux fabuleux comédiens dans les rôles principaux : Russell Crowe, qui trouve sans doute ici son meilleur rôle, et un magnifique Paul Bettany, sous les traits de son ami d'enfance et chirurgien du navire, humaniste et naturaliste, le docteur Stephen Maturin. De mémoire, nous n'avions pas / plus vu de combats navals aussi fous depuis la grande époque des films de corsaires et pirates.

    Douloureux échec

    Sorti dans une indifférence polie et totale -c'est un euphémisme- le 31 décembre 2003 chez nous, torpillant de facto sa carrière en salle, lourd échec au Box Office mondial avec à peine plus de 211 millions $ au compteur sur un budget de 150 millions $, c'est peu dire que Master & Commander mérite plus que largement une sérieuse réévaluation.

    Un échec dont Peter Weir mettra plusieurs années à se remettre. Son film suivant, Les Chemins de la liberté, ne sortira chez nous qu'en 2011... Quoi qu'il en soit, grâce au bouche à oreille, à l'essor du DVD et des supports suivants, l'aura de Master & Commander n'a cessé de grandir, et ce n'est que justice. Et, depuis plus d'une dizaine d'années maintenant, après être sorti de l'enfer du purgatoire, les fans réclament une suite.

    En 2017, un sondage demandant à la twittosphère quelle suite devait voir le jour dans les salles obscures, le titre Master & Commander a souvent été cité. Le capitaine Aubrey en personne s'était alors activé sur son compte Twitter, pour le plus grands bonheur des fans :

    "A tous les amoureux d’Aubrey / Maturin, j’ai en effet entendu chuchoter qu’un deuxième voyage serait peut-être potentiellement pré-envisagé comme possible. Alors, coutumiers et aficionados d’O’Brian, faites savoir votre enthousiasme à @20thcenturyfox." écrivait-il. Le livre choisi dans la série en vingt tomes écrite par Patrick O'Brian était semble-t-il le onzième, "Le Revers de la Médaille". Un choix rassurant pour le studio, puisqu’une bonne partie de l’action se déroule dans un Palais de Justice et non en mer. Les tournages sur l’eau font souvent exploser le budget des productions hollywoodienne; ce n'est pas la saga des Pirates des Caraïbes qui dira le contraire.

    Mais il faut hélas se rendre à l'évidence : les chances de bel et bien voir une suite se sont réduites comme une peau de chagrin, pour au moins deux raisons. La première, c'est que Tom Rothman, qui était le PDG de Fox Film Entertainment à l'époque de la sortie du film, et son plus ardent défenseur, a quitté en 2012 la société, pour aller s'installer dans le fauteuil de PDG de Sony Pictures Motion Picture Group, remplacant Amy Pascal.

    La licence est donc évidemment restée dans les cartons de la Fox... Qui s'est faite racheter depuis par Disney. La probabilité de voir Disney donner son feu vert à une suite est très faible, alors même que la firme aux grandes oreilles est toujours en train de réfléchir à la manière de valoriser son nouveau catalogue de films de la Fox, et qu'elle s'est lancée dans une stratégie de développement massif de contenus destinés en priorité à alimenter sa plateforme Disney+. De fait, on voit mal Disney faire un chèque de plus ou moins 150 millions de dollars pour la suite d'un film qui n'a pas marché, là où 120 millions $ suffisent pour faire une saison entière de Mandalorian, à raison d'environ 15 millions $ par épisode. Et avec, in fine, un carton plein d'audience à l'arrivée.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • andiran23
      ???J'ai jamais dit le contraire. Il pense ce qu'il veut, je m'en fiche, j'ai pas encore vu le film de toute façon, mais là il dit c'est bel et bien un chef-d'œuvre, la formulation c'est comme s'il imposait son avis comme un fait, c'est jamais pertinent comme manière de s'exprimer, même s'il y a pas toujours besoin de préciser je pense que/je trouve/à mon goût/...
    • cyril b.
      hélas.....
    • samy nacheurie
      tombé la même année que le retour du roi,ceci explique cela
    • Might Guy
      ou alors il l'a vu mais n'a rien compris. Ce qui est tout aussi problématique pour lui.
    • cyril b.
      donc c valable pour toi aussi donc laisse le penser ce qu'il veux^^
    • cyril b.
      pffff srx ça ce voie que tu n'a pas vue le film avec une critique pareille.....
    • robert l.
      Adapté à dessein à l'époque phare du french bashing, l'année même où Chirac refusera d'engager la France dans la croisade US en Irak(pays des armes de destruction massive, que l'on cherche encore), ce film à visées politiques a eu le destin qu'il mérite. Hollywood, à trop vouloir relayer l'humeur officielle de la maison blanche, s'est tiré une balle dans le pied et c'est une excellente nouvelle. Marre de ces films à la c... où les méchants sont, selon la politique du moment, des russes, des chinois, des arabes, des français... Lisez donc Hollywood, arme de propagande massive de Pierre Conesa : c'est autrement plus enrichissant qu'un film de commande.
    • Teuf76
      Pour Hornblower, il y a le fameux Capitaine sans Peur, avec Gregory Peck. Et une série anglaise de 2001 je crois, non diffusée en France ni traduite, reprend ses aventures. Son titre....Hornblower.
    • Major Alan Dutch Schaefer
      Arrêtez avec vos suites et vos reboots,vous être entrain de tuer le cinéma.Ils y’a des sagas qui méritent des suites pour approfondir l’histoire d’autres films qui se suffisent à eux même c’est comme ça.Master & Commander je pense est parfait comme ça,si suite il y avait il fallait la faire dans la foulée pour rester proche de l’histoire hors là 18 années ont passées.
    • Major Alan Dutch Schaefer
      Qui parle de tragique ?Son rôle de Maximus a largement plus d’épaisseur,la dimension est totalement plus importante que son rôle de Jack Aubrey.C’est pas parce que c’est tragique que c’est meilleur.Mieux écrit,plus approfondi,mieux interprété,émotionnellement plus puissant... il y a un monde qui sépare les deux rôles !
    • Ender75
      Disney va hélas faire tout le contraire de ce que tu dis, ils vont encore sortir une suite de Pirates des Caraïbes, ultra grand public avec le cortège de merchandising qui va avec...
    • Ender75
      Excellent film d'aventure. 2003 déjà ? J'ai l'impression que ce genre de film se raréfie. Tout ce qu'on a c'est Patates des caraïbes et ses interminables suite...Sinon j'aurais préféré une adaptation des romans d'Hornblower ou mieux, la série des Bolitho d'Alexander Kent, les 1er en tout cas.
    • Teuf76
      Excellent film, belle adaptation de l'oeuvre d'O'brian. Le fait que le vaisseau ennemi soit français et non américain comme dans le livre n'est pas plus choquant que ça pour moi dans la mesure où c'est une des rares fois dans la saga où l'ennemi n'est justement pas français, l'action se déroulant dans les années 1800 et suivantes, époque des guerres napoléoniennes et des grands affrontements entre les 2 nations voisines. Comme de plus le film commence au beau milieu de la série de roman, c'eut été bien compliqué d'admettre que les anglais se battaient alors plus souvent contre les américains que contre les français ou les espagnols. Et d'ailleurs dans les romans, les français ont rarement la fibre héroique, voire honorable. Il faut mettre sa fibre française en veilleuse qd on les lit...surtout qu'ils ont été écrits non par un irlandais comme le patronyme le suggère, mais bien par un anglais...eh oui O'Brian est un pseudo, l'auteur étant un anglais à la vie privée peu glorieuse, il a choisit délibérément de cacher son passé, surtout avec le succès rencontré par la saga. Encore un coup des fils de la perfide Albion...
    • Boris3000
      Très grand film
    • nikos182
      post-refus de la France de soutenir l'ingérence américaine en Irak ca j'avais compris, je dit juste que ca n'a probablement rien a voir, mon exemple de film d'aujourd'hui (et pleins d'autres qui mettent les francais comme ennemi) montre que ca n'avait probablement pas grand chose a voir avec le 11 septembre a l'époque, c'est juste que les anglo saxons aiment mettre les francais comme enemis dans leur film
    • Abe
      Pourtant c'est vraiment un putain de bon film, vraiment triste comme résultats au BO.. Le duo Bettany/Crowe fonctionnait vraiment bien.Du coup je suis parti pour le revoir pour la 12 eme fois, et pour enchainer sur un homme d'exception que j'aime beaucoup aussi.
    • Bob D.
      La bonne blague.
    • Bob D.
      Ce n'est pas parce que la dimension est plus tragique que c'est son meilleure rôle.
    • Bob D.
      Pour une fois, c'est bien un film qui forcément mérite une suite, puisque l'histoire est vraiment inachevée. C'est certain qu'avec Disney, point de suite il n'y aura. On se souviendra du magnifique 'John Carter' qui a été planté par un lancement désastreux de Disney.
    • andiran23
      Ne t'en déplaise, mais t'es qui pour décréter de quels films sont des chefs-d'oeuvre, tu détiens le monopole du bon goût et de la réalité objective ? Laisse les gens avoir leurs avis tranquille, nan mais oh !
    Voir les commentaires
    Back to Top