Notez des films
Mon AlloCiné
    JoJo’s Bizarre Adventure : l’éditeur du manga explique pourquoi la série a connu un succès tardif en France
    Par Propos recueillis par Clément Cusseau — 18 févr. 2021 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Pascal Lafine, directeur éditorial aux éditions Delcourt/Tonkam, est revenu sur le succès tardif en France de la série "JoJo's Bizarre Adventure", dont le spin-off animé "Kishibe Rohan" est dès à présent disponible sur Netflix !

    David Production

    En quoi Jojo’s Bizarre Adventure est un manga majeur du Shonen Jump ?

    Pascal Lafine (Directeur éditorial Delcourt / Tonkam) : JoJo est un peu exceptionnel parce que l’histoire suit une même famille sur plusieurs générations : nous commençons à l’époque victorienne jusqu’à nos jours. C’est donc une longue saga, et "JoJo" vient de leurs noms : Joseph, Jonathan… leurs prénoms commencent par un ‘J’, et le nom de famille Joestar demeure. La publication du manga a commencé dans les années 80, à la grande époque du Shonen Jump alors que démarraient d’autres séries majeures comme Dragon Ball, Les Chevaliers du Zodiaque… C’est l’une des grandes séries fleuves de l’époque qui ne se sont jamais arrêtées depuis leur lancement il y a plus de trente ans.

    JoJo's Bizarre Adventure
    JoJo's Bizarre Adventure
    Sortie le 5 octobre 2012 | 25min
    Série : JoJo's Bizarre Adventure
    Avec Daisuke Ono, Daisuke Ono, Yûki Kaji, Yûki Kaji, Kensho Ono
    Spectateurs
    4,2
    Streaming

    L’autre particularité de Jojo est le changement de ton qui intervient dans chacun de ses arcs...

    Je pense que cela correspond surtout aux goûts de l’auteur au moment où il les a conçus. Cela peut vous paraître étonnant mais on retrouve ça dans la plupart des longues séries japonaises, ce qui reflète l’époque de ces mangas, des mœurs de la société japonaise, des sorties au cinéma… Prenez Dragon Ball Z par exemple, l’histoire de Cell et des cyborgs est complètement inspirée de Terminator ! Les auteurs japonais s’impreignent des œuvres qu’ils regardent, et la particularité de Jojo est que le concept évolue à chaque changement d’arc. La première histoire met en scène des vampires car ces créatures avaient le vent en poupe au Japon à l’époque, ensuite on a un récit d’aventure dans la veine d’Indiana Jones… Finalement le seul arc qui fait exception est Diamond is Unbreakable (arc 4) car l’histoire se déroule dans la ville dont est originaire Hirohiko Araki, et le personnage de Rohan Kishibe est en réalité lui-même, c’est son alter-ego.

    Pourquoi la série a-t-elle mis autant de temps à rencontrer le succès en France ?

    Le succès tardif de la série s'explique tout d'abord, parce qu'au contraire de Dragon Ball Z, Les Chevaliers du Zodiaque etc... la série n'a pas été diffusée à l'époque du Club Dorothée. De plus la série a d'abord été publiée par l'éditeur J'ai Lu (une édition grandement critiquée pour sa traduction approximative, ndlr) et je n'ai récupéré les droits de la série que vers 2006, tout simplement parce que je suis un grand fan de JoJo. Mais pour vous donner un ordre d'idée, lorsque nous avons commencé la publication avec Golden Wind, nous avons vendu 1400 exemplaires en une année, et peut-être même si je me souviens bien, sur deux années. Alors que ce sont désormais des chiffres que nous atteignons en l'espace d'une seule semaine dès qu’un nouveau tome de JoJolion sort en librairie !

    Thus Spoke Kishibe Rohan
    Thus Spoke Kishibe Rohan
    Sortie le 28 juin 2017 | 24min
    Série : Thus Spoke Kishibe Rohan
    Avec Takahiro Sakurai, Hiroki Takahashi, Mai Nakahara, Kaori Mizuhashi, Chinatsu Akasaki
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Netflix

    Peut-on considérer Kishibe Rohan comme une série à part entière ?

    Il ne faut pas oublier que Araki est un auteur qui adore le format court. Je me souviens par exemple qu'il avait publié le manga one-shot Under Execution Under Jailbreak : un personnage enfermé dans une prison rempli de pièges décide de rester dans sa cellule ; finalement, il va passer toute son existence à vivre dans l’appréhension de pièges dont il ignore l’existence, laissant planer le doute sur s’il aurait pu ou non s’échapper de la prison. On croirait une histoire tout droit sortie de La Quatrième dimension ! Mais son manga regorge d'influences diverses, et c'est pourquoi on peut le regarder pour des tas de raisons différentes. Par exemple, l'arc Steel Ball Run m'a énormément rappelé ce film Hidalgo avec Viggo Mortensen qui suit une course à chevaux dans l'ouest américain. On ne me fera pas croire que ce film n'a pas eu une influence sur son travail !

    Y a-t-il un ordre particulier pour regarder Jojo’s Bizarre Adventure, ou ses arcs peuvent-ils se regarder indépendamment ?

    Je fais partie de ceux qui pensent qu'on peut découvrir JoJo's Bizarre Adventure sans ordre particulier, notamment parce qu'on a publié la série dans le désordre, je crois même que nous sommes le seul pays à avoir publié la série dans le désordre et par découpage en arc. Ainsi, cela permet à n'importe qui de commencer la série par l'histoire qui l'intéresse, puisque les arcs se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Il y en a pour tous les goûts !

    Netflix a-t-il joué un rôle dans le succès de Jojo en France ?

    Netflix est un tremplin d'audiences oui, on l'a vu avec Alice in Borderland, mais je dirais que ce n'est pas une règle qui fonctionne dans tous les cas. Alors certes quand Netflix a annoncé la mise en ligne des premières saisons en mars dernier, il y a un gros engouement sur les réseaux sociaux, je crois qu'un commentaire sur deux posté était en rapport avec JoJo ! Mais en ce qui nous concerne, l'impact s'est davantage fait ressentir avec la diffusion en simulcast sur Crunchyroll. Par exemple, quand l'arc Golden Wind était diffusé, les ventes du manga ont immédiatement augmenté.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Rohan Kishibe sur Netflix : c'est quoi ce spin-off de Jojo's Bizarre Adventure ?
    • Alice in Borderland sur Netflix : le succès de la série a-t-il impacté les ventes du manga en France ?
    • JoJo : le manga culte adapté en film par Takashi Miike
    Commentaires
    • Red Devil
      En effet malheureusement étant un manga beaucoup trop confidentiel l’animé a survolé pas mal d’événements du manga... J’espère malgré tout qu’il y aura une suite, l’animé étant loin d’être allé jusqu’au bout de l’histoire (12 épisodes pour adapter 23 tomes de manga autant dire que pas mal de choses sont passés à la trappe mais bon le fait qu’il y est une adaptation étant totalement inespéré...) La version papier en tout cas est vraiment une référence, le trait de la mangaka étant du meilleur effet!!
    • Madolic
      Je l'ai vu celui-là !J'ai bien aimé même si certain épisodes avaient un intérêt discutable (dommage pour un format si court)
    • Red Devil
      De rien! Et je t’encourage vivement à laisser une chance au manga il en vaut vraiment le coup! De plus pour des animés de manga « confidentiel » je te conseille aussi « Dorohedoro » toujours sur netflix: l’univers et assez sombre mais c’est vraiment un excellent manga fait par ailleurs pour une femme (scénario + dessin) et c’est aussi une véritable perle!!
    • Madolic
      Super, je te remercie :)
    • Red Devil
      Chaque arc possède une histoire différente après j’avoue qu’on retrouve certains persos.. Selon moi pour vraiment ce donner une idée et voir si l’histoire nous plait il est préférable de commencer à l’arc noté sur netflix « stardust crusaders »! C’est l’arc le plus populaire parmi les fans! Et l’animé « rohan kishibe » dispo depuis hier sur netflix est un spin off de la saga: ce sont des mini histoires un peu à la Stephen King. Nul besoin de connaître le manga pour le visionner!
    • Madolic
      Dacc je vais retest ^^Mais au pire, si je veux zapper la saison c'est dramatique ?
    • Red Devil
      La 1ère partie est de loin la moins intéressante! Le manga prends surtout de l’ampleur avec l’apparition des « stands », la « projection astrale » de l’hôte en gros. Cela permet des affrontements totalement dantesques!! Alors n’hésite pas à préserver tu ne le regretteras pas loin de là!!
    • Madolic
      J'arrive vrmt pas à dépasser la saison 1 de l'animé.Enormément de mal avec le dessin et l'histoire ...
    • Red Devil
      Merci à Pascal Lafine pour avoir pris soin de la saga « JoJo »!! Ce manga c’est vraiment un monument sacré tout simplement!!! Une histoire riche et prenante! Les histoires sont variées d’un arc à un autre ce qui évite un sentiment rébarbatif!! Je n’ai jamais vu un manga de cette trempe! Je suis vraiment heureux que Netflix propose les OAV jusqu’ici totalement inédit! L’animé est vraiment top!!
    Voir les commentaires
    Back to Top