Mon AlloCiné
    X-Men le commencement sur C8 : le film était au départ un spin-off sur Magneto
    Par Chaïma Tounsi — 22 mars 2021 à 15:00

    C8 diffuse ce soir "X-Men: le Commencement". Savez-vous que ce prequel aurait dû être à la base une origin story sur le grand méchant Magneto ?

    Sorti en juin 2011, X-Men Le Commencement revenait aux origines des mutants. C'était la volonté du studio Fox au moment de mettre en chantier la production d’une nouvelle saga sur les super-héros Marvel.

    Le récit revient sur la rencontre entre Charles Xavier alias Professeur X et Erik Lehnsherr, alias Magneto. Mais ce n'était pas tout à fait l'histoire qui était prévue au départ. Dans un permier temps, le studio souhaite mettre en scène un préquel centré sur Magneto, le grand méchant de la franchise.

    UNE ORIGIN STORY SUR MAGNETO ?

    En avril 2006, Fox embauche Zak Penn et Sheldon Turner pour écrire le scénario. Ces derniers adorent l'idée de se concentrer sur l’un des super-vilains les plus iconiques de l’univers Marvel et lui offrir un spin-off, à l'instar de Wolverine en 2009. 

    X-Men: Le Commencement
    X-Men: Le Commencement
    Sortie le 1 juin 2011 | 2h 11min
    De Matthew Vaughn
    Avec James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Kevin Bacon, Rose Byrne
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Disney+

    Le récit mis en place par les scénaristes se situait entre Le Pianiste et le premier X-Men, sorti en 2000. On y suivait Erik Lehnsherr, prisonnier de guerre dans un camp de concentration. Xavier n'y faisait qu'une brève apparition, venant en aide au jeune homme.

    LE PASSÉ DES MUTANTS

    Après des mois de discussions et tergiversations, le studio prend la décision de ne pas aller plus loin. L'histoire prendra donc une autre direction. Bryan Singer, qui doit mettre en scène le film, choisit de réunir deux scénarios existants. Il transforme le tout en une origin story sur plusieurs mutants de la saga se déroulant dans les années 60.

    Cette époque n'a pas été choisie au hasard pour relater les débuts des X-Men. Cette période était pleine d'espoirs grâce à John F. Kennedy et les débuts de la conquête spatiale. Il y avait aussi l'apogée de la Guerre Froide et du mouvement pour les droits civiques.

    C'est ce climat tendu qui pousse les mutants à révéler leur existence au monde afin d'empêcher le conflit américano-soviétique. Cet événement pose ainsi la question de l'acceptation de ces derniers par l'humanité.

    "J’ai toujours été fasciné par le concept d’intégration par opposition à l’agression, et par l’idée que le mouvement pour les droits civiques d’hier deviendrait le mouvement pour les droits des mutants de demain", expliquait Singer.

    Le script se basera donc sur les comics First Class : Charles Xavier, Raven/Mystique, Magneto, Azazel, le Fauve… Certains éléments de l'intrigue d'origine sont gardés, notamment la séquence poignante d’Erik dans un camp de concentration nazi. Très marquante, cette scène voit le mutant utiliser ses pouvoirs devant le grand méchant du film campé par Kevin Bacon.

    BRYAN SINGER JETTE L'ÉPONGE

    Finalement, c'est Matthew Vaughn qui prendra le relais de Bryan Singer, avant que ce dernier ne revienne mettre en scène X-Men Days of Future Past en 2014. Pris par le développement de Jack le chasseur de géants, le cinéaste a préféré passer le main plutôt que retarder le projet.

    Finalement, dans Le Commencement, on découvre comment Charles Xavier et Magneto sont passés d’amis à ennemis et pourquoi Raven est devenue Mystique, passant du côté des vilains.

    On explore aussi la manière dont le Professeur X a terminé en chaise roulante et comment il a créé son école pour jeunes mutants. Origin story oblige, le studio a engagé de nouveaux acteurs : James McAvoy, Michael Fassbender et Jennifer Lawrence portent le film sur leurs épaules. La performance de l'interprète de Magneto en particulier marquera les esprits. 

    En fin de compte, l'oeuvre connaîtra un succès modéré avec 352 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget estimé à 160 millions. Cela n'empêchera pas la saga de s'étendre avec plusieurs suites : X-Men Days of Future PastX-Men ApocalypseX-Men Dark Phoenix et Les Nouveaux mutants.

    LES PETITS DETAILS DE X MEN LE COMMENCEMENT

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Wolverine le combat de l’immortel sur C8 : qui pour succéder à Hugh Jackman ?
    • Logan : comment Hugh Jackman a-t-il découvert qui était Wolverine ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top