Notez des films
Mon AlloCiné
    Big Sky sur Disney+ Star : que vaut la série policière haletante avec Katheryn Winnick (Vikings) ?
    Par Mégane Choquet — 23 févr. 2021 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Portée par Katheryn Winnick (Vikings) et Kylie Bunbury (Dans leur regard), Big Sky est la nouvelle série de David E. Kelley, à qui l'on doit Big Little Lies. Ce drame policier haletant, disponible sur Disney+ Star, vaut-il le coup d’œil ?

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Détectives privés, Cassie Dewell et Cody Hoyt s’associent à Jenny Hoyt, ex-flic et ex-épouse de Cody, pour rechercher deux sœurs enlevées par un chauffeur routier sur une route secondaire du Montana...

    Big Sky de David E. Kelley. Épisodes vus : 9/16.

    Big Sky
    Big Sky
    Sortie le 17 novembre 2020 | 60min
    Série : Big Sky
    Avec Katheryn Winnick, Kylie Bunbury, Brian Geraghty, Valerie Mahaffey, Dedee Pfeiffer
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Disney+

    C’EST AVEC QUI ?

    Big Sky est une création de David E. Kelley, à qui l’on doit Ally McBealBig Little Lies et plus récemment The Undoing. Cette série désormais disponible sur Disney+Star en France réunit des visages bien connus comme Katheryn Winnick, l’inoubliable Lagertha dans Vikings, Kylie Bunbury, vue dans Under The Dome et Dans leur regard, et Ryan Philippe (Sexe Intentions, Souviens toi l’été dernier). Au reste du casting, on retrouve le très prolifique John Carroll Lynch, récemment vu dans Les Sept de ChicagoValerie Mahaffey (Desperate Housewives, Dead To Me), Brooke Smith qui campait le Dr. Erica Hahn dans Grey’s Anatomy et Brian Geraghty (Démineurs, Chicago Police Department). D'autres jeunes talents sont également de la partie, tels que Jesse James Keitel (Alex Strangelove), Natalie Alyn Lind (Gotham) et Jade Pettyjohn (Little Fires Everywhere).

    ÇA VAUT LE COUP D’OEIL ?

    Présentée comme un procedural, Big Sky se révèle vite être un mélange des genres savamment dosé entre l’enquête policière, le mélodrame et le soap. Tout commence avec une histoire de triangle amoureux entre deux détectives privés associés, Cassie et Cody, et Jenny, ex-flic et accessoirement l’ancienne compagne de Cody. Alors que les secrets comment à être dévoilés et que des tensions apparaissent, les trois enquêteurs vont devoir allier leurs forces pour rechercher deux soeurs kidnappées par un chauffeur routier dans le Montana.

    ABC/Darko Sikman

    Cette disparition n’est que la partie émergée de l’iceberg : une affaire plus importante et tragique va plonger les protagonistes dans une course contre la montre semée d’embuches afin de retrouver les victimes. Très vite, la série va prendre le temps de suivre les différents points de vue en action entre les enquêteurs, les victimes et les ravisseurs tout en explorant leurs passés, leurs fêlures et leurs psychologies à travers des flashbacks et des séquences dialoguées intenses. Grâce à son casting impliqué et convaincant, Big Sky déploie une galerie de personnages intéressants et attachants, pour qui on se prend rapidement de sympathie.

    Si la mise en scène reste très classique et peu novatrice, pourtant sublimée par des décors envoutants et intrigants, la série se révèle être fortement addictive grâce à un rythme haletant et une utilisation efficace des rebondissements et des twists, parfois choquants, parfois attendus, et des moments de tension parfaitement exécutés. Big Sky ne renouvelle pas le genre mais frappe fort côté divertissement tant dans la violence que dans l’émotion. Une fois passée la phase d’exposition, un poil convenue et assez faible, on se prend vite de passion pour cette histoire, bien que conventionnelle sur certains aspects mais enlevée par quelques fulgurences. Et on ne peut que retenir son souffle à chaque fin d’épisode avant de découvrir ce que la série peut encore nous réserver.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top