Notez des films
Mon AlloCiné
    Golden Globes 2021 : comme Soul, ces Pixar ont remporté le prix du meilleur film d’animation
    Par Clément Cusseau — 1 mars 2021 à 10:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Comme "Soul", récompensé ce dimanche aux Golden Globes 2021, ces longs métrages Pixar ont triomphé dans la catégorie Meilleur film d’animation.

    Pixar Animation Studios

    Lancée en 2007, la catégorie Meilleur film d’animation des Golden Globes est relativement récente. Mais en presque quinze année d’existence, la section semble être devenue le terrain de chasse attitré du studio Pixar : avant Soul, sacré dimanche pour l’édition 2021, huit films Pixar avaient en effet déjà triomphé aux Golden Globes. Voici lesquels !

    2007 : Cars

    Cars a pour héros quelques légendes de la route qui vont faire hurler de rire leur moteur sur la mythique route 66 qui traverse les Etats-Unis d'est en ouest...

    Pixar est entré dans l’histoire des Golden Globes en remportant le prix du Meilleur film d’animation dès l’inauguration de la catégorie en 2007. Déjà installée comme un studio d’animation majeur du début des années 2000, la compagnie triomphe cette année-là avec Cars, un projet qui a alors une valeur toute particulière pour son réalisateur John Lasseter, grand passionné de sports automobiles. Également nommée en 2012, sa suite Cars 2 n’a toutefois pas été récompensée par les Golden Globes tandis que Cars 3 – sorti en 2017 – n’a même pas décroché de nomination.

    Cars
    Cars
    Sortie le 14 juin 2006 | 1h 36min
    De John Lasseter
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    3,8
    Voir sur Disney+

    2008 : Ratatouille

    Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef français. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui les déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égouts du restaurant ultra coté de la star des fourneaux, Auguste Gusteau, va lui en donner l'occasion ! Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit.

    Dès l’année suivante, Pixar remporte sa deuxième récompense consécutive avec Ratatouille, devenu l’un des films incontournables du studio. Se déroulant en France dans le milieu de la haute gastronomie, le film de Brad Bird réussit le tour de force de faire "goûter" à ses spectateurs les plats cuisinés par le seul biais des images et du son.

    Véritable régal pour les yeux donc, Ratatouille est également un plaisir de scénario, tant pour ses situations rocambolesques que pour son portrait réaliste de l’excellence gastronomique à la française. D’ailleurs, le saviez-vous ? Colette, l’une des protagonistes principales, a été inspirée aux équipes de Pixar par Hélène Darroze, cheffe multi-étoilée également jurée dans l’émission Top Chef !

    Ratatouille
    Ratatouille
    Sortie le 1 août 2007 | 1h 50min
    De Brad Bird
    Presse
    4,5
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    2009 : WALL-E

    Faites la connaissance de WALLE (prononcez "Walli") : WALLE est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALLE a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul...

    Et de trois en 2009 ! Après les courses automobiles et la gastronomie, WALL-E prend le contre-pied des deux précédentes œuvres récompensées en situant son action dans un monde futuriste. Muet en grande partie (son protagoniste ne parlant pas, si ce n’est pour prononcer son propre nom), le long métrage d’Andrew Stanton est une réussite à tous les niveaux : des images à couper le souffle , une bande-originale exceptionnelle (signée Thomas Newman) et un propos critique envers notre société de surconsommation.

    Wall-E
    Wall-E
    Sortie le 30 juillet 2008 | 1h 37min
    De Andrew Stanton
    Presse
    4,6
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    2010 : Là-haut

    Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s'envoler vers l'Amérique du Sud, il ne s'attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans...

    2010 a marqué un tournant dans les Golden Globes puisque la catégorie d’animation – jusqu’alors réservée à trois films – s’est alors élargie à cinq longs métrages nommés. C’est donc dans une section plus compétitive (avec notamment deux outsiders indépendants, Coraline et Fantastic Mr. Fox) que Pixar s'octroie sa quatrième victoire consécutive grâce au film Là-haut. Portait touchant d’un vieil homme irascible rongé par le décès de son épouse, le long métrage de Bob Pettersen et Pete Docter, deux employés Pixar de la première heure, a notamment ému ses spectateurs pour son ton mélancolique et nostalgique, un récit empreint de noirceur mais également porteur d’optimisme.

    Là-haut
    Là-haut
    Sortie le 29 juillet 2009 | 1h 35min
    De Pete Docter, Bob Peterson
    Presse
    4,6
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    2011 : Toy Story 3

    Woody le cowboy, Buzz l'Eclair et les autres jouets se retrouvent confrontés à ce qui devait bien arriver un jour : le départ d'Andy pour l'université...

    Rare exemple d’une suite récompensée aux Golden Globes (en incluant les catégories Meilleur film dramatique et Meilleur film comique), Toy Story 3 a sans l’ombre d’un doute marqué la fin d’une ère et le début d’un nouveau chapitre au sein de Pixar. Dans ce troisième volet, le thème du vieillissement est plus que jamais au premier plan : devenus des reliques d’un passé désormais lointain, Woody et Buzz l’éclair ne sont plus les jouets d’Andy (devenu adulte), et les voilà désormais à la recherche d’un nouveau sens à leur vie de jouets sans propriétaire.

    Marqués par un changement visuel (la technologie d’animation en images de synthèse ayant fortement progressé depuis la sortie du premier Toy Story), nos héros acceptent peu à peu leur sort, avant que le destin ne les fasse atterrir chez un nouveau propriétaire. Est-ce un hasard si le studio Pixar a été marqué à la même période par un début de transition entre les cadres historiques de la compagnie et l’émergence d’une nouvelle génération de réalisateurs non moins dénués de talents ?

    Toy Story 3
    Toy Story 3
    Sortie le 14 juillet 2010 | 1h 40min
    De Lee Unkrich
    Presse
    4,7
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    2013 : Rebelle

    Merida, la fille du roi Fergus est bien décidée à suivre son propre chemin dans la vie. Elle défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de trois seigneurs du royaume, et sans l’avoir voulu, elle va déchaîner le chaos dans le royaume.

    Vainqueur de cinq Golden Globes consécutif, Pixar a connu pour la première fois en 2012 une année creuse (Cars 2 nommé, mais battu par Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne de Steven Spielberg). Il n’aura néanmoins fallu qu’une année blanche pour que le studio renoue avec le succès via Rebelle, film d’aventure résolument féministe s’inspirant du folklore écossais. A la fois symbole d’une nouvelle ère chez Pixar avec la nomination d’une femme à la tête du projet (Brenda Chapman, bien que débarquée en cours de projet), Rebelle marque également la fin d’une ère, le film étant dédié à la mémoire de Steve Jobs, PDG de Pixar à ses débuts et décédé en octobre 2011.

    Rebelle
    Rebelle
    Sortie le 1 août 2012 | 1h 35min
    De Mark Andrews, Brenda Chapman, Steve Purcell
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Disney+

    2016 : Vice Versa

    Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition.

    Absent des nominations deux ans de suite, marquant une première dans l’Histoire des Golden Globes, Pixar fait un retour gagnant en 2016 avec Vice Versa, réalisé par le tandem Pete Docter et Ronnie Del Carmen. Avec l’ambition de mettre en image les émotions humaines d’une adolescente, Vice Versa joue la carte de l’originalité, une prise de risque totale mais finalement payante puisque le long métrage figure désormais parmi les plus emblématiques de Pixar.

    Vice Versa
    Vice Versa
    Sortie le 17 juin 2015 | 1h 35min
    De Pete Docter, Ronaldo Del Carmen
    Presse
    4,7
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    2018 : Coco

    Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. 

    Premier film musical du studio, Coco conforte l’aptitude de Pixar à s’emparer de sujets graves, ici la mort, dans des productions grand public. Hommage à la culture folklorique mexicaine, Coco est un véritable festival visuel et sonore, doublé d’un long métrage émouvant, ce qui explique sûrement son immense succès auprès du public (le film se classe comme le septième meilleur succès de tous les temps du studio au box-office).

    Coco
    Coco
    Sortie le 15 novembre 2017 | 1h 45min
    De Lee Unkrich, Adrian Molina
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Disney+

    2021 : Soul

    Au moment où Joe pense que son rêve est désormais à portée de main, un pas malencontreux l’expédie dans un endroit fantastique où il est obligé de réfléchir à nouveau à la signification d’avoir une âme. C’est là qu’il se lie d’amitié avec 22, une âme qui ne pense pas que la vie sur Terre soit aussi bien que ce qu’on veut bien lui faire croire...

    Absent du palmarès ces deux dernières années après les sacres de l'incontournable Spider-Man : New Generation et de l’outsider Mister Link, Pixar a remporté ce dimanche son neuvième Golden Globe (en quinze éditions) grâce à sa nouvelle production, Soul. Pouvait-il en être autrement, tant le film cosigné par Pete Docter et Kemp Powers a séduit ses spectateurs lors de sa mise en ligne sur Disney+ le 25 décembre dernier (pour rappel, le film a été privé de sortie sur grand écran en raison du Covid-19) ?

    Plongée dans le jazz américain doublée d’une réflexion sur le sens de la vie, Soul innove en explorant le "Grand Avant", nom donné à la période qui précède la vie mais qui n’a jamais été abordée de la sorte au cinéma, au contraire de "l’après-vie". Séduisant pour son ton moderne et frais, le film a également pu bénéficier d’une bande-originale exceptionnelle par le duo Trent Reznor et Atticus Ross (The Social Network) et le jazzman Jon Batiste, également récompensés cette année par les Golden Globes !

    Soul
    Soul
    Sortie le 25 décembre 2020 | 1h 40min
    De Pete Docter, Kemp Powers
    Presse
    4,3
    Spectateurs
    4,3
    Voir sur Disney+

    Golden Globes 2021 : Nomadland, Borat 2, Soul et la diversité au palmarès

    La bande-annonce de Soul, disponible en exclusivité sur Disney Plus :

    Soul Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top