Mon compte
    Le Seigneur des Anneaux : pourquoi Aragorn garde-t-il toujours l'épée à la main dans Le Retour du Roi ?
    18 mai 2021 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Doté d'une toute nouvelle lame dans "Le Retour du Roi", Aragorn ne range quasiment jamais Anduril dans son fourreau. Mais pourquoi l'héritier du Gondor reste-t-il presque toujours l'épée au poing ?

    Alors qu'il avançait le plus souvent l'épée au fourreau dans La Communauté de l'Anneau et Les deux tours, Aragorn, héritier d'Isildur et souverain légitime du Gondor, conserve presque toujours sa lame au clair dans le dernier opus de la trilogie du Seigneur des Anneaux. 

    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    Sortie le 17 décembre 2003 | 3h 21min
    De Peter Jackson
    Avec Sean Astin, Elijah Wood, Viggo Mortensen, Ian McKellen, Liv Tyler
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,5

    Désormais doté d'une arme toute neuve - Anduril, l'épée de ses ancêtres reforgée à partir des fragments de la lame brisée d'Elendil - l'ancien rôdeur semble en effet puiser des forces nouvelles dans cette immense épée, et la brandir comme un étendard pour rappeler à ses ennemis sa véritable nature. Qu'il arpente le chemin des morts, les champs du Pelennor ou les environs du Mordor, Aragorn le fait l'épée au poing, afin que chacun puisse contempler comme il se doit Le Retour du Roi.

    Mais ainsi que l'explique Peter Jackson dans le commentaire audio de ce troisième film, cette dimension symbolique se double d'une contrainte beaucoup plus pragmatique : particulièrement imposante, Anduril était en effet trop grande pour que l'interprète d'Aragorn puisse la dégainer correctement sur le tournage.

    Metropolitan FilmExport

    "Cette épée était si longue que la première fois que Viggo [Mortensen] l'a prise en main, il n'imaginait pas se battre avec", a ainsi raconté le cinéaste. "Il avait l'habitude d'une lame plus courte et il lui était impossible de porter celle-ci à la ceinture sans entraver sa démarche, car elle traînait presque par terre. Il n'avait pas le bras assez long pour tirer l'épée du fourreau. On a donc laissé tomber le fourreau."

    Pourtant, on peut voir Aragorn sortir Anduril de son étui dans quelques rares séquences du film, et notamment lorsqu'il la dégaine pour la toute première fois, juste après l'avoir reçue des mains d'Elrond. Une scène qui est d'ailleurs absente des ouvrages originaux de Tolkien, dans lesquels Aragorn récupérait l'épée beaucoup plus tôt, et recevait la visite des fils d'Elrond, venus le conseiller sur la route qu'il devait arpenter.

    Metropolitan FilmExport

    "Ici [dans la scène où Elrond lui apporte l'épée], Aragorn arrive à la sortir car il tient le fourreau à bout de bras au lieu de l'avoir attaché à la taille", explique Peter Jackson. "Par la suite, il n'a plus de fourreau et il porte l'épée nue. La lame était tellement immense qu'il était impossible de faire quoi que ce soit avec. Du coup, il l'attache à la selle de son cheval et par la suite, il avancera l'épée au poing."

    Une complication matérielle qui a donc forcé Viggo Mortensen à ne jamais baisser sa garde, et le Roi du Gondor à brandir presque en permanence le flamboyant héritage de sa noble lignée. 

    (Re)découvrez tous les détails cachés dans "Le Retour du Roi"...

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Le Seigneur des anneaux : 10 détails cachés dans Le Retour du Roi
    10 photos



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top