Mon AlloCiné
    American Beauty : qui se cache sur l'affiche du film de Sam Mendes ?
    17 mai 2021 à 10:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Invitée ce week-end dans l'émission The Rich Eisen Show, Christina Hendricks, la star des séries "Mad Men" et "Good Girls", a révélé une sympathique anecdote à propos du film "American Beauty" de Sam Mendes, sorti en 1999.

    Dreamworks

    Sorti en 1999, American Beauty était une belle pépite signée par Sam Mendes. Entre frustrations et violence refoulée, désirs inavoués, cette très grinçante tragi-comédie familiale fut récompensée par cinq oscars, dont celui du Meilleur acteur pour la composition de Kevin Spacey, Meilleur film et Meilleur réalisateur.

    Mais la petite histoire du jour concerne avant tout la création de la très belle et sobre affiche du film, où l'on voit le ventre d'une femme et une main, qu'on suppose être la sienne d'ailleurs, tenant une rose. Lorsque l'on a vu le film, on pense instinctivement à Mena Suvari, qui fait tourner la tête de Kevin Spacey dans le film. Sauf qu'on avait tout faux.

    Revoici l'affiche :

    Dreamworks

    Invitée ce vendredi dans l'émission The Rich Eisen Show, l'actrice Christina Hendricks, bien connue des fans des séries Mad Men et Good Girls, a fait une étonnante révélation : c'est elle que l'on voit sur l'affiche du film ! Enfin, partiellement en tout cas : il s'agit de sa main.

    DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

    "A cette époque j'étais mannequin, et l’un des jobs que j’ai décroché était d’aller poser pour une affiche de film. Je n’avais aucune idée de ce qu’était le film en question. Il y avait deux modèles, moi et une autre. Nous avons fait différentes versions de l'affiche, avec sa main et son ventre, et mon ventre et sa main, et ma main et son ventre... Ma main a été gardée, ainsi que son ventre" déclare-t-elle.

    Et l'intéressée d'ajouter : "Ce n’était qu’un job très simple. On m’a probablement payé 100 dollars ou quelque chose du genre, j'étais juste contente d’avoir du travail. Je ne savais pas ce qui attendait American Beauty. Et puis j’ai finalement vu le film et j'ai dit: "Hé, c’est ma main! J’y ai très peu pensé pendant très longtemps".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top