Mon AlloCiné
    Lupin sur Netflix : que vaut cette partie 2 explosive avec Omar Sy ?
    11 juin 2021 à 09:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Animé par les œuvres engagées, les documentaires ou encore l’univers de Xavier Dolan et de Ryan Murphy, il partage également sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Disponible sur Netflix, la suite de "Lupin" retrouve Assane Diop, joué par Omar Sy, après le final palpitant de la première partie. Mis en scène par deux nouveaux réalisateurs, ce chapitre inédit parvient-il à garder la même efficacité ?

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Fini de jouer. En voulant se venger de Pellegrini, Assane a détruit sa propre famille. Acculé, il est contraint d’élaborer un nouveau plan pour éliminer Pellegrini. Quitte à se mettre en danger.

    Lupin - partie 2, une série écrite par George Kay et coréalisée par Ludovic Bernard et Hugo Gélin

    Disponible sur Netflix

    Lupin
    Lupin
    Sortie le 8 janvier 2021 | 45min
    Série : Lupin
    Avec Omar Sy, Ludivine Sagnier, Clotilde Hesme, Nicole Garcia, Hervé Pierre
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Netflix
    ÇA VAUT LE COUP D'ŒIL ?

    Attention, l'article suivant resitue la séquence finale de la première partie de Lupin

    Dans les dernières minutes de la partie 1, les téléspectateurs avaient laissé Assane Diop (Omar Sy), son ex-compagne Claire (Ludivine Sagnier) et leur fils Raoul (Etan Simon) à Étretat, commune chère au cœur de Maurice Leblanc, le créateur d'Arsène Lupin. Le week-end en famille vire au cauchemar lorsque l'adolescent est kidnappé par Léonard (Adama Niane), homme de main du redoutable Hubert Pellegrini (Hervé Pierre). Pris de panique, les parents partent à la recherche de leur enfant lorsque l'enquêteur Guedira (Soufiane Guerrab) retrouve la trace d'Assane, qui se retourne quand il entend le nom de son alter ego, Lupin.

    Comme si la scène ne s'était jamais arrêtée, la partie 2 reprend à cet instant précis. Avec 5 nouveaux épisodes, cette suite poursuit l'arc narratif qui lie Assane Diop à son ennemi juré Hubert Pelligrini, ancien employeur de son père. Le thème de la filiation est d'ailleurs l'un des axes majeurs de ce deuxième chapitre ponctué de scènes d'action, de personnages inédits et qui apporte une véritable conclusion aux questions laissées sans réponse. Si la série reste familiale, le ton se veut parfois plus sombre et dramatique que la première partie, même si l'essence du programme reste inchangée.

    Emmanuel Guimier/Netflix
    Omar Sy et Antoine Gouy dans "Lupin".

    Ceux qui ont été séduits par le jeu d'Omar Sy seront comblés de retrouver sa malice, son sens de la comédie et son charisme naturel qui font, entre autres, le succès de Lupin. Les nombreuses combines du personnage principal pour échapper aux forces de l'ordre sont encore plus inventives et surprenantes, permettant d'offrir au récit son lot de rebondissements. Derrière son aspect divertissant, la série continue d'aborder, en filigrane seulement, des thèmes plus engagés, comme le racisme. Un point important pour l'interprète principal, qui est aussi l'un des producteurs. "Nous voulons avant tout divertir, mais ce message social est un outil avec lequel on peut jouer. Cela fait partie de l'identité de la série", souligne Omar Sy lors de la conférence de presse organisée le 3 avril 2021.

    La même recette, mais de nouveaux réalisateurs

    L'une des nouveautés de cette partie 2 se trouve derrière la caméra. Deux cinéastes français succèdent à Louis Leterrier et la Chilienne Marcela Said : Ludovic Bernard, réalisateur de L'Ascension et Au bout des doigts, signe les deux premiers épisodes, et Hugo Gélin, auteur de Demain tout commence - déjà avec Omar Sy - et Mon inconnue, se charge des trois autres. Sans dénaturer la série, chacun apporte sa touche personnelle. Les deux derniers épisodes réalisés par Hugo Gélin proposent notamment deux séquences très divertissantes dans les Catacombes de Paris et les coulisses du théâtre du Châtelet - avec l'excellente composition musicale de Mathieu Lamboley.

    Lupin - partie 2 s'inscrit dans la continuité logique du premier chapitre en gardant la même intensité insufflée par une mise en scène efficace et un excellent casting. C'est confirmé, une partie 3 viendra poursuivre les aventures rocambolesques d'Assane Diop. La fin du dixième épisode soulève de nombreuses interrogations - et théories - sur le futur du personnage. Le showrunner, George Kay, s'est déjà mis au travail pour écrire les prochains épisodes. Maintenant, il ne reste plus qu'à patienter.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Lupin partie 2 sur Netflix : Omar Sy est l’homme le plus recherché de France dans la bande-annonce
    • Lupin sur Netflix : que vaut la série avec Omar Sy en Arsène Lupin des temps modernes ?
    Commentaires
    • Olivier B
      Je viens de regarder l'épisode 1, c'est vraiment toujours aussi incohérent...La partie 2 commence là où s'est arrêtée la saison 1, sur le littoral normand, à Étretat. Le fils d'Assane se fait kidnapper sur place, et alors qu'ils ont plusieurs minutes de retard et qu'ils ne savent pas par où est parti le mec avec sa BMW, ils le retrouvent à Bourneville... commune à 50 minutes de voiture d’Étretat.. Bon, ok, ils veulent nous faire croire que c'est un village voisin (bon déjà prenez le nom d'un vrai village voisin, pas un truc à 50 bornes, car de toute façon c'est tourné dans le 78, les essarts-le-roi, et pas vraiment à Bourneville), mais le fait qu'ils se dirigent là bas c'est juste débile, il y a plusieurs routes qui partent d’Étretat.. alors pourquoi aller là bas, sans indice ? .. c'est plus Lupin, c'est 6ème sens là !Bref, c'est comme ça tout le long.. et c'est juste l'épisode 1. Seul le flashback est bien fichu.
    • BrightStar R
      Je veux pas faire d'anti-France, mais je suis déçu.
    • Clem E.
      Les habitants de Bournevile vont être heureux de passer pour des abrutis racistes, Bonjour les clichés.
    Voir les commentaires
    Back to Top