Mon compte
    Bande-annonce Tout s’est bien passé : Sophie Marceau dans un drame sur la fin de vie signé François Ozon
    7 juil. 2021 à 15:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Le nouveau film de François Ozon, Tout s’est bien passé, dévoile sa première bande-annonce. On y retrouve Sophie Marceau et André Dussollier en têtes d'affiche. Sortie en salles le 22 septembre.

    Un an après le très solaire Eté 85, sorti en juillet 2020, François Ozon est déjà de retour derrière la caméra avec Tout s'est bien passé. Le Festival de Cannes n'ayant pas pu se tenir l'année dernière en raison de la crise sanitaire, Eté 85 n'a pas pu y être présenté. 

    Le metteur en scène a tout de même bénéficié du label cannois pour présenter son oeuvre au public. Ce dernier sera au rendez-vous avec près de 400.000 entrées. Le film a également reçu 12 nominations aux César en mars dernier.

    Tout s'est bien passé
    Tout s'est bien passé
    Sortie : 22 septembre 2021 | 1h 49min
    De François Ozon
    Avec Sophie Marceau, André Dussollier, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Eric Caravaca
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    3,5
    louer ou acheter

    En 2021, François Ozon revient sur la Croisette, en grand habitué des tapis rouges cannois. De Swimming Pool au Temps qui reste en passant par Jeune et jolie ou L'Amant double, le cinéaste possède son rond de serviette sur la Croisette.

    De plus, cette nouvelle édition cannoise est spéciale pour le réalisateur. Il y dévoile aujourd'hui son vingtième long métrage, Tout s'est bien passé, en Compétition. Cette oeuvre marque sa première collaboration avec Sophie Marceau, qui avait refusé tous les rôles - quatre au total - proposés par le metteur en scène.

    Dans cette adaptation du livre éponyme d’Emmanuèle Bernheim, l'actrice joue une femme qui aide son père (André Dussollier) à mourir après un accident vasculaire cérébrale (AVC). Quand il se réveille, diminué et dépendant, cet homme curieux de tout, aimant passionnément la vie, ne souhaite pas vivre ainsi affaibli.

    Les premières images montrent un Dussollier méconnaissable, totalement habité par ce rôle de père en fin de vie. Sa performance n'est pas sans rappeler celle d'Anthony Hopkins dans le récent The Father, qui avait valu à l'acteur un Oscar. Ce rôle va-t-il permettre au comédien français de remporter un 4ème César ? Réponse en 2022 !

    Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Hanna Schygulla, Eric Caravaca et Gregory Gadebois complètent le casting de ce drame prévu pour le 22 septembre en salles.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Mansford K.
      Voir mon commentaire plus haut :)
    • Mansford K.
      Non, justement. Car d'autres films sortis la même période de juillet 2020 ont mieux marché (Tout simplement noir, par ex). Et le Ozon est resté 10 semaines en salle, soi jusqu'à début septembre... le public a largement eu le temps de se déplacer. Le film a eu la chance de profiter d'une offre de films très limitée pour rester aussi longtemps à l'affiche, il aurait sinon été dégagé bien plus rapidement. Donc, pas un succès ce Ete 85.
    • Kevin A
      Etant donné qu'il est sorti juste après le déconfinement, la première semaine de la réouverture des salles, oui, c'est un succès!
    • Might Guy
      Mince, comment expliquer que le public ne se soit pas autant déplacé que d'habitude? 🤔
    • Mansford K.
      400 000 entrées pour son dernier film, on ne peut pas parler d'un succès... Le public n'était donc pas tellement au rendez-vous.
    Voir les commentaires
    Back to Top