Mon compte
    Batgirl : on sait qui jouera la super-héroïne DC dans le film HBO Max
    Par Clément Cusseau — 22 juil. 2021 à 12:12

    La chanteuse américaine Leslie Grace a été choisie pour camper "Batgirl" dans le long métrage DC Comics commandé par la plateforme HBO Max.

    Warner Bros.

    Au terme d’un long casting, l’interprète de Batgirl a enfin été trouvée ! Nos confrères de Deadline révèlent en effet que la chanteuse Leslie Grace, vue cette année dans la comédie musicale D’où l’on vient, a été choisie pour camper l’héroïne DC Comics.

    Projet de longue haleine, Batgirl était à l’origine un film destiné au cinéma qu’aurait dû réaliser Joss Whedon. Après plusieurs mois de développement, le cinéaste - accusé depuis de comportement inapproprié et non-professionnel par Ray Fisher – avait finalement quitté son poste, justifiant son départ par le fait de n’avoir pas trouvé "d’histoire à raconter".

    Batgirl
    Batgirl
    De Adil El Arbi, Bilall Fallah
    Avec Leslie Grace, J.K. Simmons

    Mis en stand-by pendant plusieurs années, le projet d’adaptation Batgirl n’avait toutefois jamais été abandonné. Et c’est finalement sous la forme d’un téléfilm destiné à HBO Max que celui-ci verra le jour. Très populaire auprès des lecteurs de bandes dessinées, Batgirl était déjà apparue dans la série Batman des années 60 (incarnée par Yvonne Craig) puis dans le film Batman & Robin sous les traits d'Alicia Silverstone.

    Rappelons que la plateforme SVOD sera le nouveau foyer du DC Extended Universe, avec notamment la série spin-off du film The Batman consacrée au commissaire Gordon (Jeffrey Wright), le père de Barbara Gordon… alias Batgirl ! Tout laisse donc à penser que les deux contenus seront directement liés.

    The Batman Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Babsy
      Comme par exemple, notre désormais célèbre Captain, qui rêve d’un Bond de couleur, mais qui piquerait une suée si un personnage de couleur était jouer par un comédien blanc.
    • Mad Man In The Blue Box
      Cela me rappelle une discussion lunaire que j'ai eu ici même autour d'un sujet sur Le Faucon et le Soldat de l'Hiver. Avec arguments indéboulonnables de mon interlocuteur autour du changement d'incarnation de Captain America, où la couleur ne fait pas de différence, qu'on peut changer de personnage sous le costume, que la culture du héros n'a rien à voir là dedans. Puis, allant au bout de sa logique, j'ai proposé un Black Panther blanc. Idée qui fut balayé d'un revers de main selon les critères que la couleur c'est important, qu'on ne peut absolument pas changer le personnage sous le costume et que la culture qui accompagne le héros, c'est super important. C'était à se taper la tête contre les murs mais avec du recul assez rigolo, lorsqu'on voyait la personne détruire sa propre logique sur le simple critère que là, on parlait d'un héros noir. Mais à part ça, il n'y a pas de différence de traitement et ceux qui défendent ce genre d'idées ne péteraient pas un boulon si les choses se faisaient dans l'autre sens... .
    • TheBatman
      Bien vu, c'est fort probable.
    • Madrox2000
      Exactement ! Il n'y en a pas, ce n'est pas autorisé dans l'autre sens.
    • negeil
      exemple ?
    • Justice Prime
      Je me suis trompé effectivement , mais ça revient au même ;)
    • Madrox2000
      Pourquoi parlez-vous de série ?
    • Madrox2000
      Vous raisonnez aussi comme ça quand c'est un personnage de comic-book racisé qui est interprété par un blanc à l'écran ?
    • meiyo
      Certains ont oublié, par exemple, que lors du mouvements pour les droits civiques aux Etats-Unis, il n'y avait pas que des Noirs mais aussi des Blancs, qui les soutenaient par humanisme et ont aussi, pour cette raison, étaient la cible du KKK.
    • Alexandre N.
      Plus sa va, et plus les roux commence peu à peu à disparaitre de l'existence... Je ne doute pas que cette actrice sera crédible dans le rôle de Barbara Gordon, mais on rate encore l'occasion d'avoir une actrice rousse dans le rôle... Dommage, mais tant pis, faudra faire avec...
    • Mad Man In The Blue Box
      Ce n'est même plus une question de diversité mais d'idéologie. C'est toute la nuance entre être progressiste et woke. De la diversité, il en faut. Et on peut offrir des tas de mises en avant pour les personnages issues des minorités, en mettant en lumière des personnages moins connus ou alors, on peut en créer des nouveaux. On peut même faire les choses proprement, avec respect (Nick Fury en son temps). On peut même respecter la notion de diversité et donc accepter que les gens sont... divers. Ce n'est clairement plus le but. Il faut supprimer, changer. Créer des conflits pour nourrir une rancœur qui servira à montrer à quel point les gens qui osent répondre sont intolérants et ainsi consolider sa propre version des faits. Effacer une norme pour la remplacer par une autre. Ce n'est plus un discours d'ouverture mais de repli. L'important ce n'est plus le on est tous pareil mais la communauté. Et une sorte de combat bizarre visiblement pour obtenir des monopoles sur plein de sujets de société. Offrir aussi le sentiment que tous les mots de l'univers sont causés par le racisme. Que tout doit être une question de couleurs. Il ne faut surtout pas faire l'amalgame entre des gens qui continuent de bien œuvrer pour la paix et cette drôle de tambouille qui sous couvert de respect, passe son temps à blâmer ou certains exigent que tout doit leur ressembler, que nous sommes en guerre depuis la nuit des temps, ce genre d'absurdité. Mais il ne faut surtout pas nier le problème. C'est pour cela qu'on a l'impression que c'est fait n'importe comment, comme vous le dites si bien. C'est parce que le discours ne cadre plus du tout avec le message de base, que les intentions ne sont plus les mêmes. Et plus simplement encore, que nous sommes face à deux visions autour de la question sur la diversité, les minorités et que c'est la plus extrême qui a tendance à prendre le dessus. Et l'utilisation des œuvres de culture étant un outil puissant pour faire passer un discours, il n'est pas étonnant de voir certains s'en servir pour leurs causes. Ou, plus simplement encore, voir l'industrie du divertissement servir la soupe en croyant toujours être dans une logique positive, alors même que les causes, de l'antiracisme, de la parité sont de plus en plus sujets à des dérives. Qu'on refuse parfois de contester, de peur de passer pour un vilain. Mais il ne faut pas confondre diversité et wokisme. On n'est plus dans le cadre de il faut offrir plus de rôles aux minorités ce qui est louable. Mais on a clairement basculé vers la présence de blancs (et surtout de personnages blancs positifs, héroïques) posent problème. Car c'est quelque chose qui ne cadre absolument pas avec le discours que certains veulent faire passer.
    • Mad Man In The Blue Box
      Je pense que Batman a beaucoup de chance de rester blanc, si on parle de Bruce Wayne tout du moins (un Batman noir existant déjà). Son canon, c'est d'être l'héritier d'un empire, un privilégié. Il aide les policiers à sauver Gotham, abuse donc de ses pouvoirs et de son autorité.... . Il a donc toute sa place dans une logique woke, à savoir incarner tout ce qu'ils combattent. Par contre, il est possible qu'on finisse par en faire une sorte de méchant par ricochet ou du moins que son approche devienne problématique. Le mythe de Captain America est pour ainsi dire démantelé dans les comics récents, je vois donc bien des œuvres futures où Bruce Wayne finira à son tour par être décrit d'une façon beaucoup moins avantageuse, c'est dans la logique des choses.
    • Justice Prime
      Houla calmez vous encore les ouins ouins . Si la série est connecté au film The Batman alors que Gordon est jouer Jeffrey Whright c'est LOGIQUE pour l'ethnie de Batgirl NON ?Ca vous fait mal de réfléchir juste deux secondes en faite ?
    • Nower
      Passé le débat de l'utilité de changer la couleur, je trouve même dommage que Gordon ne soit pas roux avec son trenchcoat habituel. Je trouve que les personnages de comics ont un design qui doit être respecté et pour le coup, on aurait pu avoir un Batman noir vu que c'est le costume qui fait son charisme et son apparence
    • andiran23
      Perso je l'ai seulement vue dans In the Heights/D'où l'on vient, où elle est très bien. Mais c'est un musical, c'est tellement différent que c'est difficile d'ne tirer une quelconque conclusion ^^
    • CINÉPHAGE
      Sauf quand 1989 il n'y avait pas cette envie de faire dans l'inclusivité forcée (d'ailleurs je n'ai aucun soucis avec Billy Dee Williams en Harvey Dent).
    • tueurnain
      Mais c'est tellement ça...
    • TheBatman
      Ca pourrait être inclusif avec des super-héros noirs à la base. Pourquoi pas faire des films Luke Cage ou Static Shock ? Déjà, ça innoverait des persos qu'on connaît déjà et y'aurait pas de swap color.
    • TheBatman
      Si c'est un blackwashing de temps en temps pour le quota, pourquoi pas à la limite, mais là ils sont en train de prendre des acteurs de couleur pour la quasi intégralité des persos blancs dans les prochaines productions : Superman, Batgirl, Catwoman, Les 4 fantastiques, Commissaire Gordon. Je suis même étonné que le prochain Batman soit blanc en fait.
    • TheBatman
      Oh ça alors, quelle surprise ! On ne s'y attendrait vraiment pas !Les blancs (roux plus particulièrement), ont encore le droit d'exister chez DC / Warner et chez Disney / Marvel ou on n'en verra plus jamais ? Insupportable cette mode.
    Voir les commentaires
    Back to Top