Mon compte
    Snake Eyes : sortie repoussée pour le spin-off de G.I. Joe
    9 août 2021 à 11:15
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Snake Eyes, qui devait sortir en salles le 18 août, a été reporté à une date ultérieure par Paramount. Une nouvelle date devrait être communiquée prochainement.

    Il va falloir se montrer patient avant de voir Snake Eyes, le spin-off de G.I. Joe mettant en scène le redoutable ninja silencieux vêtu de noir.

    Le blockbuster, qui devait débarquer en salles le 18 août, vient d'être officiellement reporté par Paramount Pictures France. Le distributeur n'a pas encore communiqué de nouvelle date de sortie. Le film avait déjà été repoussé d'un an à cause de la crise sanitaire. Au départ, il devait sortir le 23 octobre 2020.

    Snake Eyes
    Snake Eyes
    Sortie : 22 septembre 2021 | 2h 02min
    De Robert Schwentke
    Avec Henry Golding, Andrew Koji, Úrsula Corberó
    Spectateurs
    2,2
    louer ou acheter

    Ce décalage s'ajoute à la liste des films repoussés suite aux annonces gouvernementales concernant l'instauration du pass sanitaire dans les cinémas. 

    Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu, Eiffel, CandymanAya et la sorcière ou Rifkin's Festival de Woody Allen sont donc rejoints pas Snake Eyes dans cette vague de reports.

    Pour rappel, ce long-métrage est un spin-off de la série de films GI Joe, Le Réveil du Cobra et Conspiration. Dans ces oeuvres, le ninja était incarné par Ray Park (Dark Maul dans La Menace Fantôme).

    Sorties cinéma, tous les films repoussés : Eiffel, Le Bon Dieu 3, Aya et la Sorcière...

    Dans cette nouvelle histoire qui racontera les origines du personnage, il est remplacé par Henry Golding. Robert Schwentke, cinéaste allemand à qui l'on doit Red ou Divergente 2 et 3, en est le réalisateur.

    L'intrigue suivra donc Snake Eyes, un homme courageux et solitaire. Il est accueilli au sein du très ancien clan japonais des Arashikage , après avoir sauvé la vie de leur héritier. Le clan fait de lui un grand guerrier, tout en lui offrant ce dont il rêvait depuis longtemps : un foyer.

    Mais certains secrets de son passé refont surface et Snake Eyes, s’il veut garder la confiance de ceux qui sont désormais ses proches, va devoir mettre à l’épreuve son honneur et sa fidélité au clan.

    A noter que le long-métrage ne trouve pas son public aux USA, récoltant seulement 26 millions de dollars de recettes en 3 semaines d'exploitation (pour un budget de 88 millions).

    NOTRE TOP 5 DES JEUX OU JOUETS ADAPTÉS AU CINÉMA

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top