Mon compte
    Désigné Coupable en DVD et VOD : 5 choses à savoir sur le film coup de poing avec Tahar Rahim
    19 nov. 2021 à 09:30
    Solène Boutillier
    Solène Boutillier
    -Rédactrice ciné-séries
    Bercée aux rediffs de Walker Texas Ranger, Docteur Quinn et tant d'autres, elle raffole des séries en tout genre, sans jamais oublier son amour pour les comédies musicales et les œuvres fantastiques.

    Déjà sorti en VOD, le drame édifiant Désigné Coupable sera disponible en DVD dès le 22 novembre. Avant de découvrir le combat pour la liberté d’un homme accusé à tort, voici cinq choses à savoir sur ce biopic signé Kevin Macdonald.

    ÇA PARLE DE QUOI ?

    Capturé par le gouvernement américain, Mohamedou Ould Slahi est détenu depuis des années à Guantánamo, sans jugement ni inculpation. À bout de forces, il se découvre deux alliées inattendues : l’avocate Nancy Hollander et sa collaboratrice Teri Duncan.

    Avec ténacité, les deux femmes vont affronter l’implacable système au nom d’une justice équitable. Leur plaidoyer polémique, ainsi que les preuves découvertes par le redoutable procureur militaire, le lieutenant-colonel Stuart Couch, finiront par démasquer une conspiration aussi vaste que scandaleuse.

    Désigné Coupable
    Désigné Coupable
    Sortie : 14 juillet 2021 | 2h 10min
    De Kevin Macdonald
    Avec Tahar Rahim, Jodie Foster, Shailene Woodley, Benedict Cumberbatch, Zachary Levi
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,2
    louer ou acheter
    UNE INCROYABLE HISTOIRE VRAIE

    Dans Désigné Coupable, le réalisateur écossais Kevin Macdonald (Le Dernier Roi d'Écosse) met en scène la véritable histoire de Mohamedou Ould Slahi, un Mauritanien injustement incarcéré par le gouvernement américain au camp de Guantánamo pendant quatorze ans, accusé à tort d’être impliqué dans les attentats du 11 septembre. Une expérience tragique qu’il raconte à l’écrit dans ses mémoires Les Carnets de Guantánamo en 2015.

    Ce biopic poignant retrace son combat acharné pour sa propre survie, et celui de ses avocates Nancy Hollander et Teri Duncan pour sa libération. “Lorsque nous avons lu les Carnets, nous avons été émus par l’histoire de Mohamedou et surpris par l’esprit, la poésie et la sagesse de ses écrits. [...] C’est une formidable source d’inspiration. Il y avait là matière à un film lourd de sens,” confie le producteur Lloyd Levin.

    EN PROJET AVANT SA LIBÉRATION

    “Lloyd et Bea Levin et Michael Bronner sont venus à mon bureau et nous avons signé le contrat pour les droits du film alors que Mohamedou était encore en prison,” se rappelle l’avocate Nancy Hollander, incarnée à l’écran par Jodie Foster.

    Les producteurs de Shadowplay Features et Curlyhead Films s’intéressent en effet à l’histoire de Mohamedou Ould Slahi dès 2015, alors même que ce dernier est encore détenu à Guantánamo, et ne sera libéré que l’année suivante, le 17 octobre 2016.

    Benedict Cumberbatch, lui aussi stupéfait par le récit du prisonnier, se joint également au projet en tant que producteur, avant de porter son intérêt sur le rôle du lieutenant-colonel Stuart Couch qu’il joue dans le film.

    TOBIS Film GmbH
    DES RECHERCHES APPROFONDIES

    Pour réaliser Désigné Coupable avec authenticité et pertinence, Kevin Macdonald n’a malheureusement pas pu se rendre à Guantánamo comme il le souhaitait : “il est très difficile d’obtenir une autorisation et je n’ai pas pu,” explique-t-il.

    Les scénaristes du film se sont néanmoins appuyés sur des entretiens approfondis avec Mohamedou, ses avocats de la défense, ainsi que Stuart Couch du côté de l’accusation. Au cours de leurs recherches, ils ont également pu compter sur les transcriptions des audiences fournies par Nancy Hollander, de nombreux travaux d’investigation sur Guantánamo et des entrevues avec des avocats militaires du JAG, entre autres.

    RENCONTRE AVEC LES ACTEURS

    Pendant le tournage en Afrique du Sud, Mohamedou Ould Slahi et Nancy Hollander ont rendu visite aux acteurs du film lors d’une séance de lecture du scénario organisée chez Kevin Macdonald au Cap. Un voyage qui a beaucoup inquiété l’ancien détenu, qui n’était pas autorisé à voyager en dehors de son pays, mais qui a toutefois pu se faire.

    Cette première rencontre avec le casting et son interprète à l'écran Tahar Rahim a été particulièrement émouvante pour lui comme pour tous les présents. L’acteur français se souvient : “Je l’ai serré dans mes bras, et quand il s’est mis à parler, je me suis tu, j’ai regardé et écouté. Qu’aurais-je pu dire ? Cet homme devant moi parlait de ce qu’il avait enduré avec un grand sourire. Il a pardonné, et c’est ce qui le rend si spécial, c’est ce qui l’a préservé de la folie”.

    Metropolitan FilmExport
    LES RETROUVAILLES DE TAHAR RAHIM ET KEVIN MACDONALD

    Avant Désigné Coupable, Tahar Rahim et Kevin McDonald avaient déjà collaboré ensemble sur le péplum L'Aigle de la Neuvième Légion en 2011 avec Channing TatumJamie Bell et Donald Sutherland. L’acteur français y tenait le rôle du prince du peuple phoque, pour lequel il a notamment dû apprendre à parler le gaélique ancien.

    C’était donc un grand bonheur pour Kevin McDonald de retrouver l’acteur sur ce nouveau projet : [...] c’est quelqu’un d’incroyablement charmant et sympathique et il a un registre de jeu extrêmement large qui lui permet d’incarner toutes les émotions exigées par ce rôle. Il a été pour moi une évidence”.

    Découvrez le film coup de poing Désigné Coupable dès le 22 novembre en DVD, et dès maintenant en VOD.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top