Mon compte
    Face à face sur France 3 : que vaut la série policière avec Claire Borotra et Constance Gay ?
    15 mars 2022 à 09:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Ce mardi 15 mars, France 3 inaugure sa nouvelle série judiciaire, un procédural dans lequel une juge d'instruction se découvre une demi-sœur cachée, commissaire de profession, au tempérament radicalement opposé. Vont-elles réussir à s'entendre ?

    De quoi ça parle ?

    Justine Rameau, juge d'instruction, et Vanessa Tancelin, commandante du SRPJ de Strasbourg, ne se connaissent pas. Méthodes, caractère, objectifs : tout les oppose. Pourtant, elles vont devoir travailler et vivre ensemble... À la mort de leur père, elles se découvrent demi-sœurs et colocs. À travers des enquêtes au cœur de l'actualité va se jouer ce face-à-face.

    Face à face, 12 x 52 minutes

    Chaque mardi à 21h10 sur France 3

    Face à face
    Face à face
    Sortie : 15 mars 2022 | 52 min
    Série : Face à face
    Avec Claire Borotra, Constance Gay, Pascal Demolon
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Salto

    C'est avec qui ?

    Dans le rôle de Justine, juge d'instruction inflexible, Claire Borotra (La Vengeance aux yeux clairs, Plan B) affronte Constance Gay (Grand Hôtel) sous les traits de Vanessa, une demi-soeur aussi inattendue qu'impertinente qui ne va pas lui faciliter la tâche lors de ses enquêtes.

    Pascal Demolon (La Mante), Marc Ruchmann (Manipulations), Clémentine Justine (On va s'aimer un peu beaucoup), Emma Ninucci (Sam), Cathy Dingler-Bernecker, Philypa Phoenix et Clément Aubert complètent le casting.

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Ecrite par Anne-Charlotte Kassab (Léo Matteï), Nassim Ben Allal (Demain nous appartient) et Yann Le Gal (Innocente), Face à face nous fait entrer par le genre ultra-balisé de la série policière pour mieux nous amener à nous focaliser sur l'intime, à savoir l'intrigue familiale reliant Justine et Vanessa. 

    L'amour filial est-il plus puissant que les secrets de famille ? Au fil de ces douze épisodes coréalisés par Julien Zidi et July Hygreck, la relation d'amour-haine entre ces demi-soeurs qui s'ignorent, jouant sur leurs personnalités contrastées, se développe et s'affine.

    Loin des stéréotypes du genre, les deux héroïnes se révèlent très attachantes, l'une entravée par son amour aveugle pour un père qu'elle idéalisait désormais réduit à néant, et l'autre, que ce dernier n'a jamais assumée au grand jour, par un rejet systématique de tout ce que sa soeur incarne.

    Côté enquêtes policières, les scénaristes ont beau redoubler d'imagination pour créer les mécaniques les plus surprenantes et les twists les plus tordus, on s'en désintéresse quasi-immédiatement dès l'amorce des épisodes.

    Mais il faut bien sûr un prétexte pour que Vanessa et Justine s'affrontent au quotidien, et l'arène judiciaire semble toute trouvée. A cet effet, des encarts explicatifs sur les textes de loi sont régulièrement proposés en adresse directe aux spectateur.ice.s afin d'expliciter le déroulement des enquêtes, ce qui aide à leur apporter de la clarté.

    Au coeur du sujet de la série, la sororité entre ses deux héroïnes est pourtant tellement plus passionnante qu'elle pourrait se suffire et donner matière à de nombreuses intrigues familiales riches en péripéties. Les enquêtes policières sont si éculées sur nos chaînes qu'il paraît presque dommage de devoir encore passer par ce registre pour proposer des personnages modernes et sincères.

    En bref, si Face à face ne révolutionne pas le genre policier sur le service public, on s'attache sans effort à ses deux actrices irrésistibles. On apprécie la romance entre Vanessa et son collègue (joué par le toujours impeccable Marc Ruchmann); le jeu de Pascal Demolon, qui apporte humour et de humanité au personnage à priori repoussant d'Alain en conjoint infidèle, et enfin la galerie de guests savoureux, de Jackie Berroyer à Mathieu Madénian en passant par Julie Boulanger et Alexandre Brasseur.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top