Mon compte
    L'un des films d'horreur les plus flippants ressort au cinéma et il va vous glacer le sang
    14 avr. 2022 à 10:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    De Kitano à Ozu en passant par Kore-Eda, Kiyoshi Kurosawa, Miyazaki ou Mamoru Hosoda, il navigue avec ferveur dans la culture nipponne. À travers les œuvres de cinéastes tous plus différents les uns que les autres, il explore de nouveaux horizons, loin de la cacophonie hollywodienne.

    Les amateurs de films d'horreur seront aux anges ! Le 13 avril, Ring ressort sur grand écran dans une version restaurée 4K. Et ce chef-d'oeuvre de la J-Horror n'est pas le seul à bénéficier d'un lifting des familles.

    Après avoir ressorti la trilogie culte Infernal Affairs sur grand écran en mars dernier, le distributeur The Jokers réitère l'opération avec trois oeuvres marquantes du cinéma d'horreur japonais.

    Ring et Dark Water, mis en scène par Hideo Nakata en 1998 et 2002, bénéficient pour l'occasion d'une restauration en 4K. Le troisième film, Audition, réalisé par Takashi Miike en 1999, a quant à lui obtenu un lifting en 2K.

    Ring est l'un des longs-métrages les plus marquants de la vague J-Horror, considéré comme le premier à populariser le genre. À sa sortie au Japon, l'oeuvre a rapporté plus d'un milliard de yens, devenant le film d'horreur le plus rentable au pays du Soleil Levant.

    Ring
    Ring
    Sortie : 19 mars 2001 | 1h 36min
    De Hideo Nakata
    Avec Nanako Matsushima, Miki Nakatani, Hiroyuki Sanada, Yuko Takeuchi, Hitomi Sato
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Prime Video

    Le récit nous emmène à Tokyo. Une ru­meur se répand parmi les adoles­cents : visionner une mystérieuse cassette vidéo provoquerait une mort cer­taine au bout d’une semaine.

    Après le dé­cès inexplicable de sa nièce, la journaliste Reiko Asakawa décide de mener l’enquête mais se retrouve elle-même sous le coup de la malédiction.

    Pendant les sept jours qui lui restent à vivre, elle devra remonter à l’origine de la vidéo fatale et affronter le spectre qui hante les télévisions : Sadako.

    Cette dernière est devenue une créature légendaire du cinéma fantastique, sa longue chevelure noire étant encore en train de hanter tous ceux qui ont vu ce film. La scène où elle sort de la télévision pour persécuter le héros a glacé le sang de millions de spectateurs.

     

    RING POPULARISE DE LA J-HORROR

    Ring a eu une influence majeure sur le cinéma d'horreur à l'échelle mondiale, inspirant notamment jusqu'aux USA et en Espagne. 

    "Quand j’ai réalisé Ring, je ne pensais pas que les films d’horreur deviendraient de tels phénomènes de société dans le monde du cinéma japonais. Je supposais que Ring 1 et 2 auraient pour cible les étudiants et les jeunes couples d’une vingtaine d’années", explique le réalisateur Hideo Nakata.

    "En fait Ring a touché les lycéens et Ring 2 a eu du succès chez les plus jeunes, les collégiens et même les élèves du primaire", précise-t-il.

    À noter que Ring est tiré du roman de Kōji Suzuki, sorte de Stephen King japonais. Il est paru en 1991. Kadokawa, société de production derrière l'adaptation de Nakata, souhaitait en faire une série B d’horreur sans grande prétention.

    Le film était destiné à être distribué pendant la fête d’Obon, équivalent japonais d'Halloween. Déjà porté à l'écran avec succès pour la télévision japonaise en 1995, Ring avait un potentiel cinématographique pour Kadokawa.

    Le studio a eu du flair vu le phénomène qu'est devenu le long-métrage, se hissant au rang de véritable référence en matière de terreur au cinéma.

    Hideo Nakata mettra en scène une suite, Ring 2, en 1999. Par ailleurs, l'oeuvre aura droit à son remake américain en 2002 par Gore Verbinski, avec Naomi Watts.

    Le Cercle - The Ring
    Le Cercle - The Ring
    Sortie : 5 février 2003 | 1h 50min
    De Gore Verbinski
    Avec Naomi Watts, Brian Cox, Martin Henderson, David Dorfman, Daveigh Chase
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,2
    louer ou acheter

    Le cinéaste japonais lui-même en réalisera la suite trois ans plus tard. Une nouvelle version est aussi sortie en 2017 : Le Cercle - Rings, mais n'a pas vraiment marqué les esprits.

    À noter que le succès de Ring a permis au public occidental de découvrir pour la première fois la figure du "yūrei". Dans le folklore japonais, le yūrei est un fantôme qui est contraint de demeurer sur terre à cause d'une expérience émotionnelle traumatisante.

    Ces spectres se manifestent sous un type particulier. Dans le cinéma d’horreur japonais, le plus connu est le onryō, motivé par la vengeance.

    En général, les yūrei portent des vêtements blancs, couleur du deuil au Japon. Le cinéaste Kiyoshi Kurosawa a beaucoup utilisé cette figure dans ses films (Kaïro, Vers l'autre rive, Le Secret de la chambre noire).

    EN EAUX TROUBLES

    Après Ring 2 au Japon, Hideo Nakata s'est attaqué à un autre film qui deviendra un classique, Dark Water (2002).

    L'histoire suit le personnage de Yoshimi, en instance de divorce. Avec sa fille de six ans, Ikuko, elle emménage dans un immeuble vétuste de la banlieue de Tokyo. Alors qu’elles tentent de s’acclimater à leur nouvelle vie, des phénomènes mystérieux se produisent.

    Qui est cette fillette en ciré jaune qui se promène dans les couloirs ? Pourquoi un petit sac pour enfant rouge ne cesse d’apparaître entre les mains d’Ikuko ?

    Dark Water
    Dark Water
    Sortie : 26 février 2003 | 1h 41min
    De Hideo Nakata
    Avec Hitomi Kuroki, Rio Kanno, Mirei Oguchi, Asami Mizukawa, Fumiyo Kohinata
    Presse
    4,2
    Spectateurs
    3,2

    Quelle est l’origine de ces ruissellements qui s’étendent sur les murs et le plafond de leur appartement ? Une menace venue de l’au-delà va tenter de séparer la mère de sa fille.

    Ce long-métrage est basé sur le recueil de nouvelles éponyme de Kōji Suzuki, déjà auteur du roman Ring. Dark Water est l'adaptation de la nouvelle L'Eau flottante. Un remake américain sera mis en scène par Walter Salles en 2005 avec Jennifer Connelly dans le rôle principal.

    UN CASTING QUI TOURNE MAL

    Le 3ème long-métrage concerné par cette salve de ressorties horrifiques est Audition, réalisé par Takashi Miike.

    Le cinéaste nous présente Shigeharu Aoyama, un producteur de films. Veuf depuis sept ans, il accepte sur les conseils de son collègue Yoshikawa, d’organiser une audition pour un film imaginaire afin de trouver une nouvelle épouse.

    Audition
    Audition
    Sortie : 6 mars 2002 | 1h 55min
    De Takashi Miike
    Avec Ryo Ishibashi, Eihi Shiina, Tetsu Sawaki, Jun Kunimura, Miyuki Matsuda
    Presse
    4,4
    Spectateurs
    3,1

    Il déniche la perle rare en la personne d’Asami Yamasa­ki, une jeune femme douce et intelligente. Il en tombe aussitôt amoureux et, sans lui révéler son subterfuge, commence à entretenir une relation avec elle.

    Lors d’une escapade au bord de l’océan, Asami disparaît. L’enquête d’Aoyama révèle un angoissant secret : la disparition et le meurtre de plusieurs personnes. Alors qu’il commence à comprendre la véritable personnalité d’Asami, celle-ci réapparaît et tout bascule dans le cauchemar.

    LE RÉALISATEUR ALEXANDRE AJA ÉVOQUE RING

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top