Mon compte
    Kaamelott : comment était l'ambiance sur le tournage du film ?
    16 avr. 2022 à 17:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Détendue ? Studieuse ? Décontractée ? Sérieuse ? Comment était l'atmosphère sur le plateau de "Kaamelott - Premier volet", sorti en salles l'été dernier ? Alexandre Astier a répondu à ses fans.

    Depuis le lancement de Kaamelott en 2005, Alexandre Astier et ses chevaliers de la Table Ronde nous ont offert de très nombreux éclats de rire durant les 6 livres de la série, puis au cinéma l'été dernier, dans Kaamelott - Premier volet.

    Kaamelott – Premier volet
    Kaamelott – Premier volet
    Sortie : 21 juillet 2021 | 2h 00min
    De Alexandre Astier
    Avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Lionnel Astier
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,5
    Voir via MyCanal

    Mais les acteurs et les techniciens de Kaamelott se sont-ils autant amusés que leurs spectateurs en filmant les nouvelles aventures d'Arthur, de Guenièvre, de Perceval et de Karadoc pour le grand écran ? Comment était véritablement l'ambiance de travail sur le plateau d'Astier ?

    A l'occasion d'une rencontre digitale avec le réalisateur organisée par la Fnac en décembre dernier, ses fans ont pu lui poser la question : comment était l'atmosphère sur le tournage du film ?

    SND

    "C'est comme j'aime", a-t-il répondu. "C'est studieux, c'est détendu, c'est travailleur, et surtout c'est joueur. Joueur, j'insiste. C'est pas déconnant. (...) les journées coûtent beaucoup trop cher pour qu'on passe notre temps à faire des conneries, mais c'est une manière de jouer avec la matière du film, qui fait qu'on essaye d'inspirer l'inventivité de chacun. L'inventivité du costume, du décor, de l'accessoiriste, la future inventivité de ce que va être la musique, évidemment les comédiens entre eux..."

    Quant à cette espèce d'alchimie, ce dosage subtil entre le sérieux que nécessitent les impératifs du tournage et la légèreté que commande la notion de jeu, Astier précise qu'elle ne coule pas de source, et qu'elle est en fait le résultat d'un savant mélange :

    "A chaque journée de tournage, on se demande comment est-ce qu'on va faire pour que la mayonnaise prenne", explique-t-il.

    SND

    "C'est compliqué la mayonnaise, parce que vous pouvez avoir de la moutarde, de l'huile et de l'oeuf, c'est pas pour ça que ça va faire une mayonnaise. Vous pouvez louper votre mayonnaise, alors qu'il y a tout dedans. Pour faire prendre la mayonnaise, vous avez beau avoir tout le matos, tous le talent des gens qui sont là, etc., il faut ce petit ingrédient en plus qui est cette envie de jouer. D'être espiègle avec le script, que ce soit pour des choses graves ou pas du script, d'ailleurs. Des choses profondes ou plus légères."

    Le cinéaste a également expliqué que pour ses comédiens, les notions de travail et de jeu allaient de pair : "J'enlève peut-être un fantasme, on ne passe pas nos journées à se poiler et à faire les cons. C'est studieux. Mais je suis avec des gens qui aiment bosser (...). Leur plaisir, c'est de bosser."

    La joie du travail bien fait. Serait-ce donc là le véritable secret de Kaamelott ?

    (Re)découvrez notre interview d'Alexandre Astier pour "Kaamelott - Premier volet"...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top