Mon compte
    Les Folies fermières : Alban Ivanov a une idée folle, monter un cabaret à la campagne pour sauver sa ferme
    11 mai 2022 à 07:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Alban Ivanov et Sabrina Ouazani sont à l'affiche de la comédie loufoque Les Folies fermières, en salles le 11 mai.

    Les Folies fermières raconte l'histoire de David, jeune paysan du Cantal campé par Alban Ivanov. Ce dernier vient d’avoir une idée : pour sauver son exploitation de la faillite, il va monter un cabaret à la ferme.

    Le spectacle sera sur scène et dans l’assiette, avec les bons produits du coin. Il en est sûr, ça ne peut que marcher ! Ses proches, sa mère et surtout son grand-père, sont plus sceptiques.

    Les Folies fermières
    Les Folies fermières
    Sortie : 11 mai 2022 | 1h 49min
    De Jean-Pierre Améris
    Avec Alban Ivanov, Sabrina Ouazani, Michèle Bernier, Bérengère Krief, Moussa Maaskri
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,3
    Séances (963)

    Réalisé par Jean-Pierre Améris (Les Emotifs anonymes, Profession du père), Les Folies fermières est inspiré d'une histoire vraie découverte en janvier 2018 par le cinéaste.

    En regardant un reportage consacré à un certain David Caumette aux actualités régionales de France 3, le metteur en scène a eu un déclic :

    "Son récit a résonné en moi comme une évidence : j’allais en faire un film. Trois semaines plus tard, ma productrice, Sophie Révil, et moi nous rendions dans le Tarn pour rencontrer David", confie l'artiste de 60 ans.

    TIRÉ D'UNE HISTOIRE VRAIE

    Ainsi, Jean-Pierre Améris a été touché par David Caumette et sa manière de faire face à la situation difficile dans laquelle se trouvait son exploitation. Son idée fantaisiste de créer un cabaret à la ferme a beaucoup plu au cinéaste.

    "Il a une idée fixe, beaucoup d’obstacles à surmonter et n’en démord pas. C’était un vrai personnage de cinéma ; un opiniâtre comme je les adore. Les moments d’accablement qu’il a traversés m’ont beaucoup ému", indique-t-il.

    "À force d’affronter des tempêtes, il m’a confié avoir sérieusement pensé un jour mettre fin à ses jours. Il faut savoir que, à cause des difficultés qu’ils traversent, de l’isolement et de la fatigue, un agriculteur français se suicide chaque jour", déplore le réalisateur.

    UN ACTEUR OMNIPRÉSENT AU CINÉMA

    Alban Ivanov est très présent sur les écrans en ce moment. L'humoriste a joué dans quatre films en plus des Folies fermières : Les Gagnants (13 avril), Les SEGPA (20 avril), Le Médecin imaginaire (27 avril) et La Traversée (29 juin).

    "J’ai adoré la folie du bonhomme auquel le désespoir donne les idées les plus dingues. Il sort des clous, on le prend pour un cinglé, mais ça marche et, du coup, le type devient génial. Le message est formidable : il faut oser être différent", explique le comédien de 37 ans.

    Les Folies fermières est en salles depuis le 11 mai.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top