Mon compte
    Tom Hanks : ce célèbre film qu'il refuserait de faire aujourd'hui
    15 juin 2022 à 14:30
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    En promotion pour "Elvis" dans les colonnes du New York Times, Tom Hanks a évoqué le film "Philadelphia", qui lui avait valu son premier Oscar du Meilleur acteur. Et d'expliquer que le film ne pourrait être refait de la même manière aujourd'hui...

    Sony Pictures

    Auréolé d'un Oscar (qui sera le premier dans un doublé avec Forrest Gump) du Meilleur acteur pour sa magnifique composition dans Philadelphia de Jonathan DemmeTom Hanks incarnait dans le film un avocat gay poursuivant en justice ses ex employeurs qui l'avaient licencié, le sachant atteint du Sida. Sorti en 1993 et (notamment) porté par la fabuleuse chanson de Bruce Springsteen, Streets of Philadelphia, le film a eu un impact important à sa sortie.

    En revoici d'ailleurs la bande-annonce...

     

    Dans une interview accordée au New York Times et publiée ce 10 juin, en pleine promotion pour son film Elvis, Tom Hanks revient sur le film qui l'a consacré. "Est-ce qu'un homme hétéro pourrait refaire aujourd'hui ce que j'ai fait dans Philadelphia ? Non, et à juste titre" tranche l'acteur.

    Philadelphia
    Philadelphia
    Sortie : 9 mars 1994 | 2h 05min
    De Jonathan Demme
    Avec Tom Hanks, Denzel Washington, Mary Steenburgen, Jason Robards, Antonio Banderas
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,3
    louer ou acheter

    Il ajoute : "Tout l'intérêt de Philadelphia était de dire "n'ayez pas peur". L'une des raisons pour lesquelles les gens n'avaient pas peur de ce film, c'est que je jouais un homosexuel. Nous sommes au-delà de ça maintenant, et je ne pense pas que les gens accepteraient l'inauthenticité d'un hétéro jouant un gay. Ce n'est pas un crime, ce n'est pas une pleurnicherie, si quelqu'un disait qu'il faut désormais plus d'authenticité et d'exigences dans un film [de cette nature]. Est-ce que je donne l'impression de prêcher ? Je ne veux pas en avoir l'air en tout cas".

    De quoi relancer encore le débat, toujours très enfiévré outre-Atlantique, sur la possibilité ou non d'un•e acteur•rice hétérosexuel•le à incarner un personnage d'une orientation sexuelle différente...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top