Mon compte
    Philadelphia
    Bande-annonce Philadelphia
    9 mars 1994 en salle / 1h 59min / Drame
    De Jonathan Demme
    Par Ron Nyswaner
    Avec Tom Hanks, Denzel Washington, Mary Steenburgen
    VOD
    Presse
    3,6 5 critiques
    Spectateurs
    4,3 32954 notes dont 591 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Andrew Beckett, brillant avocat, est appelé à une carriere fulgurante. Adulé par son milieu, rien ne semble pouvoir ralentir son ascension. Mais, le jour où ses associés apprennent qu'Andrew est atteint du sida, ils n'hésitent pas à pretexter une faute professionnelle pour justifier son renvoi. Andrew décide de ne pas se laisser faire et attaque le cabinet pour licenciement abusif.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    VIVA Location dès 2,49 € HD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Philadelphia - Edition 25eme Anniversaire [Blu Ray 4K UHD]
    Philadelphia - Edition 25eme Anniversaire [Blu Ray 4K UHD] (Blu-ray)
    neuf à partir de 32,34 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Philadelphia Bande-annonce VO 2:57
    Philadelphia Bande-annonce VO
    84554 vues

    Acteurs et actrices

    Tom Hanks
    Rôle : Andrew Beckett
    Denzel Washington
    Rôle : Joe Miller
    Mary Steenburgen
    Rôle : Belinda Conine
    Jason Robards
    Rôle : Charles Wheeler
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Positif
    • L'Humanité
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 276 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    5,0
    Publiée le 21 novembre 2019
    Qui ne se souvient pas de la prestation de Tom Hanks dans "Philadelphia" ? Je ne pense pas me tromper lorsque je réponds personne, hormis ceux qui ne connaissent pas ce film. Car "Philadelphia" est un incontournable de la filmographie de Tom Hanks, avec un rôle qui le propulse parmi les acteurs les plus talentueux de sa génération, voire du monde. Un rôle qui lui rapporte son premier Oscar de meilleur acteur. Sa prestation est inoubliable, ...
    Lire plus
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2361 abonnés Lire ses 3 158 critiques

    4,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Le problème avec ce genre de film concernant nos chers amis américains, c’est qu’on peut vite tomber dans le plaidoyer facile, moralisateur et manichéen. Mais bon… C’est Jonathan Demme qui est aux commandes et franchement, ce mec, je trouve qu’il a quand même un petit talent pour savoir placer le curseur pile ou il faut entre le gênant et le supportable pour donner une teinte particulière et sincère à son spectacle. C’est ...
    Lire plus
    WalterDiBobyLapointe
    WalterDiBobyLapointe

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 346 critiques

    4,5
    Publiée le 24 mai 2013
    Tom Hanks collectionne les films les plus magnifiques émotionnellement et si "Philadelphia" est l'un de ses premiers, il n'en est pas moins l'un de ses plus beaux. Accompagné de Denzel Washington qui excelle lui aussi, le film s'envole vers des sommets d'intensité et d'émotion, notamment pendant la scène où Andrew fait écouter de l'opéra (Maria Callas) à Joe. Le summum est atteint à ce moment, et y a pas trente-six manière de nous ...
    Lire plus
    NicOFP
    NicOFP

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 76 critiques

    5,0
    Publiée le 30 août 2007
    Voici un film tout simplement émouvant sur un sujet très tabou, un Tom Hanks fabuleux et très convaincant, un Denzel Washington vraiment perspicace, le scénario est très bien ficelé...

    Un film tout simplement magnifique ! Et bien sur la BO est toujours aussi agréable à éouter...
    591 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Inspiré de faits réels

    Philadelphia s’inspire en partie du procès ayant opposé Geoffrey Bowers et Clarence B. Cain. Comme dans le film de Jonathan Demme, cet avocat a intenté un procès contre son employeur pour discrimination. Ce dernier l’avait en effet licencié lorsqu’il apprit qu’il était atteint du virus du Sida.

    De l’histoire vraie au procès…

    L’adaptation de cette histoire a donné lieu à une bataille judiciaire en 1996. La famille de Geoffrey Bowers a poursuivi les auteurs et producteurs du film car ces derniers n’ont pas clairement reconnu qu’ils s’étaient inspirés de leur histoire. Dans un premier temps, la production avait indiqué qu’il s’agissait d’une œuvre de fiction issue de sources variées, ainsi que d’expériences personnelles du scénariste Ron Nyswaner et du réalisateur Jonat... Lire plus

    Perte de poids

    Bien avant le tournage de Seul au monde et les 22 kilos qu’il avait perdu, Tom Hanks avait déjà fait le yoyo avec son poids pour Philadelphia. Au fil du film, le personnage d'Andrew Beckett est affaibli et amaigri par la maladie. Au final, l’acteur apparaît métamorphosé avec 12 kilos en moins.

    Dernières news

    Bill Murray : il a failli jouer dans Alien, Batman, Forrest Gump...
    NEWS - Stars
    lundi 21 septembre 2020
    L'acteur américain Bill Murray, qui fête ses 70 ans, a failli jouer dans nombre de classiques du septième art, d'"Alien"...
    Golden Globes 2020 : les larmes de Tom Hanks pour son prix d'honneur
    NEWS - Stars
    lundi 6 janvier 2020
    L'acteur américain de 63 ans recevait le prestigieux trophée Cecil B. DeMille, prix d'honneur des Golden Globes, pour l'ensemble...
    15 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité américain
    Distributeur -
    Récompenses 4 prix et 4 nominations
    Année de production 1993
    Date de sortie DVD 07/02/2008
    Date de sortie Blu-ray 02/10/2014
    Date de sortie VOD 31/12/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget 26 000 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1993, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1993.

    Commentaires

    • Aiguise moi ça
      Jamais aimé ce film,je ne me suis pas senti touché par l’histoire.Beaucoup de longueurs,beaucoup de facilités…Je ne déteste pas non plus,je peux même très facilement reconnaître que sa réputation est sûrement méritée mais bon sincèrement j’aime pas.Je encore plus retenu la musique et les paroles du film Street of Philadelphia de Bruce Springsteen … mais bon le film en lui même c’était vraiment froid.
    • Aiguise moi ça
      La BO ça va mais le film c’est vraiment très très monotone.
    • Jeckxdeel
      Un sujet difficilement cinégénique.Excès de sobriété dans la mise en scène (donc pas de style/personnalité mais plutôt de la platitude selon moi), longueurs pénibles, gros plans incessants et insistants sur le faciès des acteurs tout comme dans LE SILENCE DES AGNEAUX. Tout ce que représentait Jonathan Demme en fait.Bref, je n'aime pas.Heureusement que Tom Hanks tournera FORREST GUMP juste après!
    • MTorino
      Brillant !
    • Jeckxdeel
      Assez d'accord avec cet avis!
    • Jeckxdeel
      Chef-d'oeuvre? N'exagérons pas!
    • Jeckxdeel
      Pas convaincu du tout!
    • Jeckxdeel
      Rien à faire! Certes, c'est bien (voire très bien) interprété. Jonathan Demme savait diriger ses acteurs. Mais malheureusement, ce cinéaste avait une sacrée absence de style en ce qui concerne l'aspect formel. Sans oublier un sens du rythme d'une parfaite indigence à la vision de ce film, tout comme celle du très surestimé et ultradialogué SILENCE DES AGNEAUX. Ce film souffre donc (tout comme LE SILENCE DES AGNEAUX d'ailleurs) de cette absence de style, d'un problème de rythme, d'interminables conversations, et forcément de longueurs. De plus, ce genre de sujet ne convient pas trop et s'accorde mal à un traitement cinématographique pour ma part. Bref, je ne peux pas dire que j'aime. Tom Hanks tournera par la suite un film très très supérieur: FORREST GUMP!
    • Jeckxdeel
      Un film assez pompeux tout de même!
    • Jeckxdeel
      Quel euphémisme! Sans parler de la scène du monologue pompeux sur le fameux morceau d'opéra!
    • kellymanu
      hum je viens de le revoir ce soir pour la deuxième fois et j'avais le souvenir d'un beau film avec une belle BO. mais là je sais pas je l'ai trouvé hyper larmoyant , c'est trop de pathos je trouve.....
    • Jeckxdeel
      Rien à faire! Certes, c'est bien (voire très bien) interprété. Jonathan Demme savait diriger ses acteurs. Mais malheureusement, ce cinéaste avait une sacrée absence de style en ce qui concerne le plan formel. La mise en scène n'a absolument rien de transcendant. Ce film souffre (tout comme LE SILENCE DES AGNEAUX d'ailleurs) d'un problème de rythme, d'interminables conversations et donc de longueurs. De plus, le sujet du film n'est pas très cinégénique pour ma part. Bref, je ne peux pas dire que j'aime. Tom Hanks tournera par la suite un film très très supérieur: FORREST GUMP!
    • Père Tarain a.i.n comme pain
      Du mal avec Denzel ? C'est juste un monstre sacré cet acteur !!!
    • Tony Montana1940
      Je ne sais ps pourquoi, mais je suis un peu déçu car je m'y attendais à mieux... J'ai pas ressenti l'émotion qu'il fallait, l'histoire manque de profondeur, la maladie du sida est mis au second plan, le film se base sur le licenciement abusif sans trop parler du sida et des moments difficiles que traverse le malade... C'est triste certe, mais je pense que ça aurait pu être meilleur...Ps: meilleur role de Denzel... J'ai toujours eu du mal avec lui, cette fois jlai trouver très bon.
    • Fury_Road
      Sorti quand j'avais 9 ans. Vu seulement cette semaine...une honte pour un cinéphile comme moi. Surtout qu'il y a 2 de mes 3 acteurs préférés à l'affiche (Tom Hanks et Denzel Washington, le 3ème étant Tom Hardy)...mais erreur réparée!Quel film magnifique! Ce film a 24 ans mais on dirait vraiment pas, je me suis régalé. Je comprends pourquoi ce film est considéré comme un classique. Et puis cette musique de Bruce Springsteen...wouaw toujours le pied!
    • j'erre&mime
      par ailleurs, si on considère la scène où le personnage interprété par Denzel Washington découvre que l'avocat licencié souffre du sida (prise de distance soudaine, et de façon tout à fait littérale, peur, égoïsme, etc), on ne peut s'empêcher d'éprouver du dégoût et d'être révolté. c'est en effet insupportable.et pourtant, si on replace le film dans le contexte de l'époque, on peut aussi penser qu'à la place de cette personne (professionnel de la loi chez lequel se rend le souffrant discriminé et abusivement licencié pour trouver une aide) (quelle qu'elle soit cependant, et quelle que soit la situation (sollicitation professionnelle, connaissance amicale, proche ou autre), nous aurions pu être nombreux à avoir une réaction assez proche en terme de peur, d’égoïsme (et d'ignorance, en fait, avant tout en raison de l'époque et du contexte, donc (méconnaissance fréquente de cette problématique et des modes de transmission de cette maladie, accès à la connaissance et l'information, recul, progrès de la médecine, etc).pensez à quelqu'un qui rendrait visite, par exemple, en l'occurrence, donc (si on considère ce film et cette thématique précise) à une personne (proche, connaissance, connaissance amicale, professionnelle ou autre) souffrant du sida (par exemple, donc) :aujourd'hui de corvée,il écrase un dernier soupir sur le pas de la porteavec la boue des semelles contrariées.une sorte de métaphore pouvant évoquer la notion de différence, ainsi que de société (enfin qu'il s'agisse d'une personne et/ou d'une société, quelle qu'elle soit, dans un contexte précis et particulier, donc, si c'est le cas, quand c'est le cas, et selon les personnes et situations (et cela relève aussi de la notion d'appartenance ou non à un groupe social ou société quelle qu'elle soit, donc (ou le contraste, comme vous y faites allusion, entre l'avant et l'après, par ailleurs).
    • Captain fantastic
      Un des film les plus émouvant qu'il m'a été donné de voir !! L'histoire de cet homosexuel talentueux viré de son job parce qu'il a le sida ne peut laisser personne indifférent !! Tom Hanks est éblouissant et on ne voit pas le temps passer !! On pleure, on s'indigne, on repleure et on sort du film vidé et révolté !! Quelle leçon de vie !! Quel chef d'oeuvre !!
    • Maximemaxf
      Un film plein d'humanité et d'interrogation avec un Tom Hanks, énorme comme toujours et un Denzel Washington charismatique. Et sympathique BO d'Howard Shore aussi.5/5
    • Saint Sulpice G.
      Bouleversant
    • Saint Sulpice G.
      Émouvant, bouleversant ,un choc cinématographique Tom Hanks m'impressionne une fois de plus dans ce film coup de poing à voir absolument
    Voir les commentaires
    Back to Top