Mon compte
    Star Wars : la fin contestée de L'Empire contre-attaque défendue par le réalisateur
    29 juin 2022 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Retour en 1980, lorsque "L'Empire contre-attaque", deuxième long métrage de la saga Star Wars, débarquait dans les salles, et que son réalisateur Irvin Kershner devait déjà répondre à certains fans, surpris par la fin du film.

    Une armée impériale plus puissante que jamais. Une terrible révélation. Une défaite cuisante et une main coupée pour Luke Skywalker. Un Han Solo congelé dans de la carbonite et livré à son pire ennemi...

    A la fin de L'Empire contre-attaque, deuxième volet de la trilogie Star Wars originale, les choses ne vont pas bien du tout pour les héros de l'Alliance Rebelle, qui fêtaient pourtant la destruction de l'Etoile de la Mort dans l'épisode précédent. Et c'est donc sur une note particulièrement sinistre que se termine le long métrage, en attendant Le Retour du Jedi.

    Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque
    Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque
    Sortie : 20 août 1980 | 2h 04min
    De Irvin Kershner
    Avec Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, David Prowse, Anthony Daniels
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Disney+

    Lorsque les lumières se rallument dans les salles de cinéma, en 1980, certains fans qui n'avaient pas du tout anticipé une conclusion aussi sombre se disent interloqués, surpris, et parfois même un peu secoués. De quoi faire réagir le réalisateur du film, Irvin Kershner, qui à l'époque, avait déclaré en interview pour NBC 5 ne jamais avoir envisagé de fin alternative pour son long métrage :

    "C'était la seule fin", avait-il ainsi affirmé sur un ton définitif, avant d'expliquer pourquoi, selon lui, certains fans avaient pu se déclarer troublés par ce choix.

    "Si la fin les a secoués, c'est sans doute uniquement parce qu'ils ont vu le premier Star Wars, avec sa conclusion triomphale. Tout le monde gagnait, se tapait sur l'épaule, s'offrait des médailles. Les gens s'alignaient et [...] rendaient hommage [aux personnages] parce qu'ils étaient devenus des figures héroïques. Eh bien, les figures héroïques du premier film n'existent plus dans celui-ci. Car dans celui-ci, ils ont simplement de la chance d'avoir survécu à cette ignoble créature appelée Dark Vador. Le simple fait d'avoir survécu, parfois, c'est déjà beaucoup dans cette vie."

    Lucasfilm Ltd.

    Assumant totalement le ton plus sombre et plus réaliste de L'Empire contre-attaque, Irvin Kershner poursuivait ainsi :

    "Si vous ne vous attendez pas à une fin triomphale, alors vous êtes totalement satisfait. Et inversement. C'est comme dans la vie. Les choses ne se produisent jamais telles que vous les attendiez. Je m'attends toujours à l'inattendu."

    Plus de 40 ans plus tard, alors que de nombreux autres films sont venus rejoindre la galaxie Star Wars, L'Empire contre-attaque est aujourd'hui unanimement considéré comme l'un des meilleurs épisodes de la saga.

    (Re)découvrez tous les détails cachés du film...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top