Mon compte
    Robert Downey Jr. en Iron Man : retour sur le "plus gros risque" jamais pris par Marvel
    2 juil. 2022 à 18:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    En 2008, le MCU était lancé avec "Iron Man", porté par Robert Downey Jr. dans le rôle du super-héros. Un choix de casting considéré par le big boss de Marvel comme "le plus gros risque" jamais pris par le studio.

    Aujourd'hui, la question ne se pose même pas : Robert Downey Jr. EST Iron Man, et impossible d'imaginer un autre acteur sous l'armure du super-héros. Pourtant, à l'origine, les studios Marvel n'étaient, et c'est un euphémisme, pas franchement emballés à l'idée d'engager l'Américain pour incarner à l'écran Tony Stark, un rôle qui avait précédemment séduit des pointures comme Tom Cruise ou Nicolas Cage.

    Au milieu des années 2000, le réalisateur Jon Favreau souhaite vivement que Robert Downey Jr. interprète Iron Man, persuadé que l'acteur, fan du comic-book, est l'homme idéal, avec une route personnelle semée d'embûches qui fait écho au personnage Marvel. Mais Marvel, justement, ne crois donc pas du tout en celui qui, à l'époque, est au creux de la vague.

    Iron Man
    Iron Man
    Sortie : 30 avril 2008 | 2h 06min
    De Jon Favreau
    Avec Robert Downey Jr., Terrence Howard, Gwyneth Paltrow, Jeff Bridges, Shaun Toub
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    "En aucun cas nous ne sommes prêts à embaucher Robert Downey Jr., et peu importe le prix." Voilà la phrase sèche et sans une once d'ambiguïté que les studios Marvel auraient assénée à Jon Favreau, dans des propos rapportés par ce dernier à Rolling Stone"Ecoute, je me suis battu, j'ai essayé, j'ai fait ce que j'ai pu, c'est vraiment dommage, mais malheureusement, ça va s'arrêter là", ira déclarer, penaud, le cinéaste au comédien. C'est mal connaître Robert Downey Jr. et son obstination chevillée au corps.

    "Avec ta permission, je vais continuer à y croire", répondra ainsi l'acteur hollywoodien. Une ténacité qui incitera Favreau à redoubler d'efforts pour que le rôle revienne à RDJ. Ce dernier finira par passer des essais, jouant alors un Tony Stark plus sombre et bien moins charmeur que celui que l'on connaît.

    Le screen-test, que vous pouvez découvrir ci-dessous, séduira les studios Marvel et en 2006, Robert Downey Jr. est officiellement désigné pour incarner Iron Man à l'écran. Le long métrage, point de départ du désormais fameux MCU, sortira en salles deux ans plus tard.

    L'an dernier, au micro du site CinemaBlend, l'Américain Kevin Feige, big boss de Marvel, est revenu sur le casting de Robert Downey Jr. "J'ai eu la chance de travailler sur les premiers films Spider-Man et X-Men, mais nous voulions faire un film Iron Man", déclare-t-il. "Je pense encore que le plus gros risque qu'on ait pris, et ça semble scandaleux de dire ça aujourd'hui, est d'avoir choisi Robert Downey Jr. C'était à la fois le plus gros risque et la chose la plus importante dans la fondation du MCU. Sans Robert, nous ne serions pas assis ici aujourd'hui. Je le pense vraiment."

    Mais alors, pourquoi les studios Marvel ont-ils autant hésité avant de donner sa chance à Robert Downey Jr. ? "Il était un acteur incroyable. Tout le monde la savait", déclare Feige. "Mais à l'époque, il n'était pas une star de cinéma d'action. Il n'était pas forcément une star de première catégorie."

    "Mais rapidement, on a réalisé que le risque serait en fait de ne pas l'engager", poursuit le producteur. "Et puis il y avait Jon Favreau, qui avait une vraie vision pour ce film et pour Robert dans ce rôle. Je pense que le choix de Robert pour le rôle, et la réussite de ce choix, nous ont encouragé à prendre plus de risques et à faire d'autres choix." Choix qui ont abouti à une aventure hors du commun : le Marvel Cinematic Universe, aujourd'hui riche de 28 oeuvres comprenant aussi bien des longs métrages que des séries.

    Faux Raccord : les gaffes et erreurs d'"Iron Man"

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top