Notez des films
Mon AlloCiné
    Saint-Jean-de-Luz en images
    24 oct. 2001 à 14:00

    Retour sur le Festival des jeunes réalisateurs où Alain Corneau, Pascal Légitimus et Bernard Campan ont livré leurs impressions au micro d'AlloCiné.

    Saint-Jean-de-Luz, envoyée spéciale

    Au bar le Xistera, dans la plus longue rue piétonne de Saint-Jean-de-Luz, un groupe d'amis entame un chant basque. A une table voisine, Zabou Breitman (alias Zabou) et Jean-Pierre Ameris discutent. L'actrice est venu présenter au sixième Festival des jeunes réalisateurs qui s'est achevé ce samedi 20 octobre son premier film en tant que réalisatrice : Se souvenir des belles choses. Jean-Pierre Améris, lui, est un habitué des lieux : en 1996, date de naissance du Festival, il avait remporté la Chistera d'or du meilleur réalisateur pour Les Aveux de l'innocent. En 1999, il était venu présenter Les Mauvaises Frequentations. Cette année, C'est la vie avec Jacques Dutronc et Sandrine Bonnaire a été diffusé en clôture de la manifestation, hors compétition.

    Sur la terrasse, l'écrivain Denise Bombardier, membre du jury, dédicace l'un de ses livres. Benoît Magimel, autre membre du jury professionnel, plaisante avec des lycéens du jury jeune. Dans quelques instants, ils se rendront tous ensemble dans la grande salle du cinéma Rex pour assister à la cérémonie de clôture.

    Consécration pour Didier Bivel

    Sur scène Jean-Michel Descombes, le délégué général du Festival, ouvre la cérémonie. Pilier de la manifestation, il a animé, toute la semaine, les débats entre le public et les cinéastes en compétition. La Chistera d'or du meilleur réalisateur, remise par Alain Corneau, le président du jury, est attribué à Andrucha Waddington pour La Vie peu ordinaire de Dona Linhares. Ce film brésilien, qui brosse un portrait tout en finesse d'une femme aux multiples amants, a été plébiscité par le jury.

    Mais le grand vainqueur de ce Festival est Didier Bivel qui avec Fais-moi des vacances rafle trois récompenses : la Chistera d'argent du meilleur film, le Prix du jury CinéCinemas et le Prix du public. Quant à Bernard Campan, il obtient ex-aequo avec sa partenaire Isabelle Carré dans Se souvenir des belles choses de Zabou, la Chistera de bronze de la meilleure interprétation des mains d'Eric Le Roch et Mélanie Laurent. Le jury de dix lycéens, qui a conçu tous les jours un journal du Festival, a attribué un prix à Vivante de Sandrine Ray où figure Vahina Giocante.

    Pascal Légitimus honoré

    Autre temps forts du Festival : la remise, jeudi, d'un Prix d'honneur à Pascal Légitimus. L'acteur et réalisateur aurait dû venir l'an dernier présenter en compétition son premier long métrage en solo, Antilles sur Seine, mais le distributeur avait annulé le déplacement car le montage du film n'était pas entièrement achevé. Lors de son passage à Saint-Jean-de-Luz, Pascal Légitimus s'est exprimé sur le métier de réalisateur et a évoqué Les Rois mages, le nouveau film des Inconnus, attendu le 12 décembre dans les salles françaises.

    M-C.H.


    M-C.H.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top