Mon compte
    Le cinéma français explose à l'étranger
    6 sept. 2002 à 18:30

    Selon Unifrance la production hexagonale a atteint 62,5 millions d'entrées en 2001 dont 37,4 millions pour les films de langue française.

    Bonne nouvelle pour le cinéma français: il s'exporte de mieux en mieux à l'étranger. Pour preuve les chiffres publiés par Unifrance, l'organisme chargé de sa promotion hors de nos frontières. La production hexagonale a atteint 62,5 millions d'entrées en 2001 dont 37,4 millions pour les films de langue française et 25 millions pour les films d'agrément français en langue étrangère (Le Baiser mortel du dragon, Dancer in the dark). Du jamais vu depuis 10 ans! Le cinéma de langue française séduit à l'étranger Les raisons de ce succès sont multiples. En premier lieu, c'est l'attitude des distributeurs étrangers qui a changé car ils misent désormais sur les films de langue française. Ce qui signifie qu'ils tablent sur un spectre plus large de copies et qu'ils consacrent un budget plus important à la promotion. Ainsi aux Etats-Unis le nombre moyen de copies est passé de 28 en 1998 à 56 en 2001. Autre explication, l'auditoire élargi des films de langue française. Ceux-ci touchent désormais un public plus jeune grâce à la diversification des genres de la production hexagonale qui s'est aventurée par exemple du côté du thriller historique (Le Pacte des loups) ou du film d'épouvante (Promenons-nous dans les bois). Si l'Europe est traditionnellement le marché le plus important du cinéma français, d'autres régions du monde se montrent désormais plus réceptives au cinéma français. C'est en Europe que se font 64% des entrées avec des pointes en Italie ( 6 897 499 entrées) et en Allemagne (5 554 477 entrées). Parallèllement, les entrées ont augmenté de 19% aux Etats-Unis, 10% sur le continent asiatique et de 6% en Amérique latine. Une concentration des résultats sur peu de films Bémol à ces résultats réjouissants: le nombre limité des films qui fait ce succès. Les 20 premiers longs métrages concentrent 83% des recettes. Et cette tendance pourrait se renforcer. Citons parmi les principales locomotives du cinéma de langue française à l'étranger, du 1er janvier au 31 décembre en 2001, Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (9 746 491 entrées), Les Rivières Pourpres (4 382 958 entrées), Le Placard (3 251 260 entrées), Le Pacte des loups (3 762 105 entrées), Yamakasi (1 007 342 entrées), La Pianiste (1 139 720 entrées) et Harry, un ami qui vous veut du bien (916 808 entrées). Pour le moment l'année 2002 a commencé sur les chapeaux de roue avec déjà 26,4 millions d'entrées sur les sept premiers mois. Tous les espoirs reposent sur des films comme Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, 8 Femmes, ou encore Le Boulet. Amélie Charnay

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • 2000 : Le cinéma français s'exporte
    • Un cinéma français conquérant
    • 2001 : un cinéma français attirant
    • 2002 : cinéma français : embellie durable ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top