Mon compte
    Au programme du Festival de Dinard...
    3 oct. 2002 à 13:00

    Le 13e Festival du film britannique se tient du 3 au 6 octobre à Dinard, avec notamment un hommage à Guy Hamilton et un gros plan sur Ken Loach.

    La treizième édition du Festival du film britannique de Dinard débute ce jeudi 3 octobre. Dans le cadre de cette manifestation qui se tiendra jusqu'au 6 octobre, de nombreux films anglais seront présentés afin de trouver une place sur le marché français. Au programme :

    Les films en compétition Un jury remettra le Hitchock d'or au réalisateur de l'oeuvre jugée comme la plus touchante et la plus ambitieuse. Les spectateurs décerneront pour leur part le Prix du public. Seront présentés en compétition officielle : Joue-la comme Beckham de Gurinder Chadha Bloody Sunday de Paul Greengrass Le Voyage de Morvern Callar de Lynne Ramsay Plots with a view de Nick Hurran Room 36 de Jim Groom This is not a love song de Bille Eltringham

    Les films en avant-première Pour un garçon de Paul Weitz et Chris Weitz All or nothing de Mike Leigh 24 hour party people de Michael Winterbottom An angel for may de Harley Cokeliss Eric Clapton and friends de Jana Bokova Iris de Richard Eyre Once upon a time in the Midlands de Shane Meadows The Emperor's new clothes de Alan Taylor Le Gourou des femmes de Daisy von Scherler Mayer The Magdalene sisters de Peter Mullan The One and only de Simon Cellan Jones Thunderpants de Peter Hewitt Carte blanche à Ken Loach En complément de la présentation de son dernier film Sweet sixteen, Ken Loach sera à Dinard pour une rétrospective qui lui sera consacrée. Seront projetés ses longs métrages précédents parmi lesquels Ladybird, Land and Freedom et Raining Stones. Hommage au réalisateur Guy Hamilton Un hommage sera également rendu au cinéaste Guy Hamilton. Quatre de ses films seront projetés : Un inspecteur vous demande, Mes funérailles à Berlin, Goldfinger et Le Troisième homme. La nuit de l'humour Une nuit sera consacrée à la série des Carry on de Gerald Thomas. Les spectateurs français pourront ainsi voir les comédies Carry on nurse (1958), Carry on Cleo (1964), Carry on spying (id.) et Carry on screaming (1966). Guillaume Martin

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top